MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA - N°284 ( du 31 octobre au 11 décembre 2018) À TÉLÉCHARGER
Couv-284.jpg, oct. 2018 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°284 ( du 31 octobre au 11 décembre 2018) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA - N°283 ( du 26 septembre au 30 octobre 2018) À TÉLÉCHARGER
Couv-283.jpg, oct. 2018 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°283 ( du 26 septembre au 30 octobre 2018) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE DE RENTRÉE DU 15 AOÛT AU 25 SEPTEMBRE À TÉLÉCHARGER ( RÉOUVERTURE LE 15 AOÛT À 15H45)
COUV-282.jpg, août 2018 ... Lire LA GAZETTE DE RENTRÉE DU 15 AOÛT AU 25 SEPTEMBRE À TÉLÉCHARGER ( RÉOUVERTURE LE 15 AOÛT À 15H45)...

FERMETURE ESTIVALE - RÉOUVERTURE LE 15 AOÛT
vacances.jpg, août 2018vacances.jpg, août 2018 ... Lire FERMETURE ESTIVALE - RÉOUVERTURE LE 15 AOÛT...

LES FILMS DU FESTIVAL DE CANNES À UTOPIA

Du 26/06/18 au 31/07/18


  • À GENOUX LES GARS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Voilà un film qui, sur le papier, a tout pour déplaire au public majoritaire d’Utopia. Sans vouloir vous caricaturer, cher public, vous avez plutôt plus de 35 ans, êtes plutôt bien élevé et cultivé, venez rarement des quartiers très populaires. Il est donc normal que vous soyez un peu imperméable à la culture adolescente et post-adolescente des cités, que vous ne prisiez pas forcément l’humour des comédiens issus du stand up et des shows sur internet, et point trop non plus une certaine vulgarit... (lire la suite)


  • DOGMAN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Pas de doute : les films de Matteo Garrone – on citera tout particulièrement Gomorra et Reality – sont tout sauf tièdes. Ça décoiffe, ça saisit, ça bouscule ! Une fois de plus le réalisateur ne nous sert pas du réchauffé et dès le premier plan de Dogman, il nous scotche dans notre fauteuil. Même si les canidés y sont parfois mignons, c’est un cinéma crépusculaire qui grogne et mord ceux qui s’en approchent. Le récit n’est pas tendre même s’il transpire de tendresse. Il est issu d’une image resté... (lire la suite)


  • AVANT-PREMIÈRE EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR ET COMÉDIEN ALEX LUTZ LE MARDI 3 JUILLET à 20H30 à UTOPIA ST_OUEN L'AUMÔNE (tarifs habituels UTOPIA)

    GUY

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Ce fut la bonne et heureuse surprise de la fin de la Semaine de la Critique de ce Cannes 2018. Un film comme un dernier tour de chant, comme une belle révérence qui clôturait cette parenthèse-là du festival, plus intimiste, plus généreuse aussi, celle qui se joue loin des paillettes. C’est ici que l’on déniche souvent quelques pépites, des films inattendus, des surprises, des outsiders, des œuvres singulières, de drôles d’objets souvent fragiles qui osent ici leurs premiers pas. Guy était passé ... (lire la suite)


  • TROIS VISAGES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Une célèbre actrice iranienne reçoit la troublante vidéo d’une jeune fille implorant son aide pour échapper à sa famille conservatrice… Elle demande alors à son ami, le réalisateur Jafar Panahi, de l’aider à comprendre s’il s’agit d’une manipulation. Ensemble, ils prennent la route en direction du village de la jeune fille dans les montagnes reculées du Nord-Ouest où les traditions ancestrales continuent de régir la vie locale. Trois ans après le succès de Taxi Téhéran (disponible en Vidéo en P... (lire la suite)


  • UN COUTEAU DANS LE COEUR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Il y a des films qu’on sent habités par la métamorphose : nous faisant passer de l’état de chenille à celui de papillon, ils préparent l’envol des paupières qui lentement s’extirpent de leur chrysalide. Nos paupières, si lourdes parfois, engluées dans la torpeur d’un corps… Que soudainement la magie d’un film fait fondre comme du beurre, libérant l’iris de sa gelée captive. Voilà que poussent 24 cils par seconde, qui se déploient, avec au bout une trompe : palpant les couleurs, absorbant le nect... (lire la suite)


  • WOMAN AT WAR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    C'est le grand souffle d'air frais de notre été, un film épatant, vivifiant, impertinent qui nous transporte dans des paysages grandioses (bon sang que l'Islande est belle !), aux basques de personnages formidablement attachants, au fil d'un récit aussi malicieux que jubilatoire, qui nous entretient sans jamais se prendre au sérieux de la nécessité de la résistance subversive et du plaisir fou qu'on prend à la pratiquer. Effet euphorisant garanti ! Halla est grande. Elle est cette belle cinqu... (lire la suite)