LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Borderouge : L'attente et le désir…
Borderougeoises, Borderougeois !… Habitants des quartiers et petites villes alentours, Tournefeuillus en vadrouille… pardonnez nous ! Nous nous couvrons la tête de cendres, nous nous flagellons, nous nous mortifions, nous revêtons le cilice, dépités d’avoir dû annuler projections et ...

Contre temps : le ciné Borderouge ouvrira plus tard que prévu !
Nous en sommes tout désappointés, mais la Commission de Sécurité qui s’est réunie le 4 avril a demandé des compléments de dossier concernant les quelques modifications apportées au permis de construire… Nos architectes et bureau d’étude transmettent les pièces demandées cette semaine, mais la no...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...

C’était au mois de mars 2003...
C’était au mois de mars 2003… dix ans tout juste après qu’Utopia Toulouse ait ouvert ses portes. Pas moins de 1500 personnes s’étaient pressées ce jour-là pour découvrir le nouveau ciné : il y avait du beau monde, la compagnie Emmanuel Grivet nous avait régalés de quelques entrechats et pantomi...



Toulouse : Samedi 19/03 à 22h00 et Mardi 22/03 à 18h00 • Tournefeuille : Jeudi 24/03 à 19h50 et Dimanche 27/03 à 16h30.

EL HOMBRE DE AL LADO

Mariano COHN et Gaston DUPRAT - Argentine 2010 1h50mn VOSTF - avec Rafael Spregelburd, Daniel Araoz, Eugenia Alonso, Inés Budassi... Scénario d’Andres Duprat. Prix du public, Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse 2010 • 5 récompenses des Premios Argentins (l’équivalent de nos César), dont meilleur film.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

EL HOMBRE DE AL LADOEn avant-première de sa sortie nationale le 4 Mai prochain, une excellente comédie grinçante qui s’avance gentiment, dans un climat burlesque et raisonnablement satirique, avant de bifurquer sur des chemins moins balisés, et de trouver une gravité inattendue et assez perturbante. C’est le deuxième film d’un duo de cinéastes argentins qu’il faudra suivre de près…

Soit un couple de bourgeois branchés de Buenos-Aires : Leonardo est un designer en vogue, très coté donc surpayé. Son épouse Ana donne des cours de yoga à domicile, vous voyez le genre. Et leur fille Lola est la parfaite rejetonne de ses parents, privilégiée sans s’en rendre compte, narcissique sans complexe. Ce trio pas vraiment antipathique au demeurant loge dans un home sweet home superbe et exceptionnel : la maison Curutchet, dans les faubourgs de la capitale, la seule maison construite par Le Corbusier en Argentine ! Autant vous dire que c’est la classe internationale et que se réveiller le matin dans un tel cadre vous confirme chaque jour que vous faites partie de l’élite. Enfin, ça dépend à quelle heure et par quoi vous êtes réveillé… Car ce matin-là ce sont des coups, des chocs répétés qui tirent Leonardo du sommeil sinon du juste, du moins du riche. Comme si on tapait violemment sur un mur tout proche…
Notre designer hirsute va voir ce qui se passe et, ahuri, découvre que le voisin d’à côté, qu’il n’avait même jamais vu, a entrepris de percer un trou dans le mur de sa propre demeure, mur qui doit être à deux mètres maximum de l’un des pans de la maison Curutchet, de la seule maison bâtie en Argentine par Le Corbusier, bougre d’ignorant de voisin de mes deux ! C’est le début d’un petit différend de voisinage qui va prendre des proportions… inattendues !