LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Contre temps : le ciné Borderouge ouvrira plus tard que prévu !
Nous en sommes tout désappointés, mais la Commission de Sécurité qui s’est réunie le 4 avril a demandé des compléments de dossier concernant les quelques modifications apportées au permis de construire… Nos architectes et bureau d’étude transmettent les pièces demandées cette semaine, mais la no...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...

C’était au mois de mars 2003...
C’était au mois de mars 2003… dix ans tout juste après qu’Utopia Toulouse ait ouvert ses portes. Pas moins de 1500 personnes s’étaient pressées ce jour-là pour découvrir le nouveau ciné : il y avait du beau monde, la compagnie Emmanuel Grivet nous avait régalés de quelques entrechats et pantomi...

Bonne année, meilleurs vœux! Solidarité: "Emigré, émigré, reste-là t'en va pas… si on ne se mélange plus, je crois qu'on est foutus!"
Ainsi chantaient Font et Val en 1984! Vous pouvez écouter cette chouette chanson là: …Les temps ont bien changé, je vous l'accorde! Pas les problémes. "Les riches toujours plus riches, les pauvres toujours plus, les gens n'ont plus le temps d'espérer ni de penser" (comme le chante Che Suda...



TARABUT-HITHABRUT

Également au programme - ZAHRA

Mardi 22 novembre à 20h à Toulouse, projection unique suivie d’une rencontre avec Johaynna Saïfi palestinienne, habitante d'Akka (Saint Jean d'Acre) très engagée dans les questions de mixité sociale, directrice de Hirakuna (voir liens) et Reuven Abergel juif oriental d'origine marocaine, qui fut l'un des fondateurs des Panthères Noires israéliennes, un des fondateurs de Tarabut-Hithabrut et du mouvement international IJAN. Tous deux sont des représentants du mouvement anticolonialiste Juif/palestinien Tarabut-Hithabrut (pré-vente des places à partir du 17 novembre).

LES PANTHÈRES NOIRES (d'Israël) PARLENT

Eli Hamo et Shalom Ben-Chetrit - documentaire Israel / Palestine 2003 55mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES PANTHÈRES NOIRES (d'Israël) PARLENTDans les années 70 de jeunes juifs originaires d'Afrique du Nord créèrent un mouvement contre la discrimination dont souffraient les orientaux. Alors que les Juifs venus d'Europe accaparaient les richesses, eux souffraient de discrimination sociale, culturelle et économique. Naturellement, ils choisirent le nom de Panthères Noires en référence au mouvement contre la discrimination des noirs aux USA.
Dans le film, les dirigeants évoquent leur lutte, des années 70 jusqu'à nos jours, le rôle tragique joué par le parti Shas pour écraser leurs revendications, les relations entre l'oppression des Palestiniens et l'oppression sociale et culturelle des Misrahim.

TARABUT-HITHABRUT : dans l'État d'Israël, société qui s'enferme et s'isole tout en écrasant son entourage, met ses habitants en danger et tourne ses opprimés les uns contre les autres, il est extrêmement difficile de s'unir afin de lutter contre l'ordre établi. Les élites dominantes fondent leur politique sur le vieux principe bien connu du « diviser pour mieux régner » qui sert de socle à la politique israélienne tandis que beaucoup ont tendance à baisser la tête, Tarabut-Hitabrut s'inscrit à contre sens de cette politique, tentant par tous les moyens de rassembler ceux que la société israélienne s'évertue à monter les uns contre les autres. Son nom même signifie « rassembler » en arabe et en hébreu.
Né en 2006, c'est un mouvement social et politique arabe – juif en Israël qui travaille contre les divisions entre les oppositions, contre les inégalités, pour la justice sociale. Promouvoir la solidarité, forger des alliances entre les dépossédés et les opprimés de tous bords, Tarabut prétend qu'il n'y aura pas de paix possible sans le respect de toutes les cultures, sans la prise en compte de l'histoire de tous, et milite pour l'émancipation par l'éducation… refusnik, féministes, militant des mouvements sociaux… Tarabut s'attache à rassembler les gens « d'en bas » par un travail dans les villages, les banlieues, les quartiers juifs et palestiniens afin de contribuer à leur prise de conscience critique de leur condition.
Actuellement Tarabut – Hithabrut joue un rôle clef dans le mouvement de protestation sociale dite « la manifestation des tentes » et insiste sur la nécessité de développer une démocratie réelle en Israël. L'association Les amis de Tarabut organise en France une tournée du 12 au 26 novembre : films et rencontres avec Johaynna Saïfi et Reuven Abergel (Paris – Nantes – Bordeaux – Agen – Toulouse – Rouen – Saint Ouen - Paris)
www.tarabut.info

Pour vous procurer les DVD des films montrés mais aussi de ceux de Eyal Sivan et de plein d'autres tous aussi formidables : www.momento-films.com. Les films de Simone Bitton Rachel et Mur sont disponibles en Vidéo en Poche (www.videoenpoche.info). Le passage à Toulouse de Tarabut-Hithabrut a été organisé par Les ami-e-s de Tarabut (contact: lesamisdetarabut[at]gmail[point]com).