LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CINÉMA UTOPIA BORDEROUGE : ouverture le mercredi 12 juin
Jouez hautbois, résonnez musettes ! L’autorisation d’ouverture tant attendue est enfin arrivée. On brique les projecteurs, l’association Domino donne un coup de râteau dans le jardin, le mûrier exulte… et nous donc ! Attention ! ne vous trompez pas, ce mois-ci except...

Borderouge : L'attente et le désir…
Borderougeoises, Borderougeois !… Habitants des quartiers et petites villes alentours, Tournefeuillus en vadrouille… pardonnez nous ! Nous nous couvrons la tête de cendres, nous nous flagellons, nous nous mortifions, nous revêtons le cilice, dépités d’avoir dû annuler projections et ...

Contre temps : le ciné Borderouge ouvrira plus tard que prévu !
Nous en sommes tout désappointés, mais la Commission de Sécurité qui s’est réunie le 4 avril a demandé des compléments de dossier concernant les quelques modifications apportées au permis de construire… Nos architectes et bureau d’étude transmettent les pièces demandées cette semaine, mais la no...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...



Jeudi 22 mars à 20h à Tournefeuille, faisant écho à l’actualité et à l’autisme comme « Grande cause nationale pour l’année 2012 », projection unique suivie d’un débat animé par le Docteur Thierry Maffre, médecin coordonateur de l’Unité TED du CHU de Toulouse, Jean-Louis Agard, Président du Centre Ressources Autisme et Elsa Willay, Présidente Sésame Autisme Midi Pyrénées, et qui abordera les grandes thématiques liées à l’autisme (achetez vos places à partir du Mercredi 14 Mars).

NOS PLUSIEURS

Fred Soupa - France 2010 56mn - avec Kevin Vaquero Garcia, Slimane Obrahim, Nicolas Renard, Sébastien Boisset, Lynda Barr, Maxime Seené, Aurélie Mabileau, Marius Coulibaly, David Simon, l'équipe du Théâtre du Cristal, La Compagnie Casalibus et les éducateurs Medhi Ouchfoun, Alexa...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

NOS PLUSIEURSÀ une époque où les maladies, notamment mentales, occupent souvent la une des médias et les préoccupations gouvernementales, sans réel impact ni même de résultat sinon une vaste hypocrisie, ce film de Fred Soupa propose une approche ludique et poétique du panthéon indien et, du coup, de l’autisme. Vincianne Regattieri, metteur en scène, entourée de comédiens professionnels dont certains eux-mêmes souffrant d’autisme, mettent en scène le célèbre Mahâbhârata, le plus grand poème épique indien jamais écrit, avec une dizaine de jeunes gens « décalés ». L’entreprise, déjà menée à bien par Peter Brook et Jean-Claude Carrière en 1985 aux Bouffes du Nord avec le succès que l’on sait, paraissait déjà titanesque. Parvenir à recréer l’exploit une seconde fois, dans le cadre prestigieux du Cabaret Sauvage à Paris, et avec des acteurs particuliers, semble une gageure, et pourtant le succès est indiscutable et mérite d’être souligné.

Le film s’approche au plus près du travail entrepris par la metteur en scène, les éducateurs et les comédies professionnels pour aider ces jeunes souffrant d’une maladie du comportement aux multiples facettes à appréhender et à s’approprier un texte profond et riche, mais sans doute difficile à interpréter et à retenir. L’exploit tient à la fois de la pédagogie, de l’art et quasiment du miracle. Fred Soupa réalise de plus un montage équilibré entre les séquences de répétitions et le spectacle accompli, et ce n’est pas sans une grande émotion qu’on assiste finalement à la naissance d’un monde.

L’idée de choisir le Mahâbhârata paraît dès l’annonce assez étonnante, mais c’est le résultat qui l’est encore plus, comme si ces jeunes gens, de par justement leur candeur et leur difficulté à entrer dans le domaine de la communication, notamment parlée, parvenaient mieux que quiconque à faire ressentir la dimension à la fois sacrée, universelle et cosmogonique d’un texte fondateur. « Ça raconte l’histoire du passé, des astres du soleil… parmi les planètes on est la lune, l’essence, la pensée dans ce qui vit, on est l’intelligence… », déclare Kevin Vaquero Garcia, l’un des protagonistes de cette expérience inoubliable. Comment alors mieux définir la dimension de cette entreprise et de ce très beau texte ?

(JMM, Jeune cinéma)