LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CINÉMA UTOPIA BORDEROUGE : ouverture le mercredi 12 juin
Jouez hautbois, résonnez musettes ! L’autorisation d’ouverture tant attendue est enfin arrivée. On brique les projecteurs, l’association Domino donne un coup de râteau dans le jardin, le mûrier exulte… et nous donc ! Attention ! ne vous trompez pas, ce mois-ci except...

Borderouge : L'attente et le désir…
Borderougeoises, Borderougeois !… Habitants des quartiers et petites villes alentours, Tournefeuillus en vadrouille… pardonnez nous ! Nous nous couvrons la tête de cendres, nous nous flagellons, nous nous mortifions, nous revêtons le cilice, dépités d’avoir dû annuler projections et ...

Contre temps : le ciné Borderouge ouvrira plus tard que prévu !
Nous en sommes tout désappointés, mais la Commission de Sécurité qui s’est réunie le 4 avril a demandé des compléments de dossier concernant les quelques modifications apportées au permis de construire… Nos architectes et bureau d’étude transmettent les pièces demandées cette semaine, mais la no...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...



Jeudi 13 juin à 20h30 à Tournefeuille : la naissance au « naturel », libération ou aliénation ? Projection unique suivie d’un débat avec Fabienne Stock, Rosanna Sestito, sages femmes, et Catherine Bernard, trésorière du CIANE (Collectif Inter-associatif autour de la naissance), en collaboration avec le CALM et l’association Mettre Ô Monde (MÔM) de Toulouse (achetez vos places à partir du 1er juin).

GENPIN, la maternité dans les bois

Naomi KAWASE - documentaire Japon 2010 1h32mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

GENPIN, la maternité dans les bois« L'esprit de la vallée ne meurt jamais. On l'appelle Genpin la femme mystérieuse. L'esprit de la vallée prend sa source dans une large rivière qui donne naissance à la vie. Comme l'esprit de la vallée, les femmes sont la source qui donne naissance à toute vie. »

C'est au cœur de la forêt, près de la ville d'Okazaki au Japon, que se blottit la maternité du docteur Yoshimura. A 78 ans, se présentant lui-même comme un « ancien » médecin, il propose aux femmes enceintes un accompagnement naturel à l'accouchement. Loin du monde moderne, de son stress et sa rapidité, les femmes s'installent ici quelques semaines ou quelques mois avant leur terme et font l'expérience de prendre elles-mêmes leur enfantement en main, sans dépendre d'une intervention médicale. Bien qu'il veille aux accouchements, l'assistance du docteur est quasi exclusivement prodiguée en amont de l'acte par un travail sur le rapport des femmes à leur corps, à la vie et au monde. D'après Yoshimura, la société moderne conduit les femmes à un état d'anxiété que la médecine actuelle accentue par une surprotection injustifiée de la grossesse et une prise en charge démesurée du processus d'accouchement. Ce que les femmes font ici, au contraire, c'est apprendre à concevoir l'accouchement le plus simplement possible, à se mettre dans des conditions de quiétude complète, à maîtriser leurs corps jusqu'au bout grâce à un exercice physique assidu. Théorie aussi simpliste qu'efficace, surtout lorsqu'on voit ces femmes pratiquer trois cents flexions par jour ou fendre du bois à la hache à quelques jours du terme !

Naomi Kawase (Suzaku, Shara, La Fôret de Mogari…) filme ces instants avec l'extrême sensibilité qu'on lui connaît. Au travers d'une poignée de portraits de femmes, elle aborde ce moment clé qu'est la naissance comme une réflexion sur le sens de l'existence. Chacune évoque son parcours, les raisons d'avoir choisi une telle voie et le plaisir d'avoir mis au monde ainsi. Parfois aussi la douloureuse expérience de deuil que réserve la vie. Toute d'intimité et de discrétion, la caméra de Kawase laisse place à une respiration qui reflète remarquablement l'équilibre qui règne dans cette maternité. Son attention au lieu, aux gens, aux éléments de la nature qui les entourent, apporte une dimension méditative au film.

MÔM et CALM sont membres du collectif Maisons de naissance qui œuvre pour l’expérimentation et l’ouverture des maisons de naissance en France.