LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

On n'est jamais à l'abri du meilleur… Le projet Utopia Cinéma Durable continue ! 400% son objectif initial déjà atteint, 80 000€ ! Mazette ! Une fin d'année sur les chapeaux de roue !
Drôle d’année que 2020… Nous vous souhaitons une très belle année 2021, qu’elle soit meilleure et moins confinée que la précédente, qu’elle vous apporte la santé, la réalisation de vos projets. Il nous revient à tous de bâtir des alternatives solidaires, durables, respectueuses de l’humain et de nat...

Comme un cadeau de Noël à la planète ! Vous êtes-là ! Attention J-1 : il ne tient qu'à vous…
Lors de nos permanences, dans nos halls, sur les réseaux, il n'y a pas à dire vous êtes-là !Même sur Ulule : vous êtes-là ! sur https://fr.ulule.com/utopia-pont-sainte-marie/Par solidarité, pour soutenir un projet légitime, pour faire votre part ! WE DO OUR PART ! Parce qu'on ne peut pas laisser les...

Gébé, on arrête tout, on réfléchit / L'AN 01
Si, après avoir vidé votre PEL pour aider Utopia à concrétiser le projet de cinéma du futur à Pont Sainte Marie, il vous reste 3 sous d’épargne à dilapider dans la joie et la bonne humeur…On était très heureux de recevoir Pierre Carles à Utopia Borderouge, pendant le dernier festival du film gro...

lu dans BOX-OFFICE PRO : "Vers Troyes, Utopia fait appel au financement citoyen"
Le réseau indépendant, qui a obtenu le permis de construire le 19 octobre, a lancé une vaste campagne de financement participatif pour son projet de cinéma à Pont-Sainte-Marie, dans l’Aube.« Il est temps que le cinéma passe au vert ! » Déterminée, Anne Faucon a décidé de franchir une nouvelle ét...

Également au programme - L'ARBRE ET LE NID - MAÏEUTICIENNES

Mardi 17 juin à 20h30 à Toulouse, séance unique suivie d'une rencontre sur le thème Accoucher chez soi, une liberté remise en question. Places disponibles dès le 5 juin aux tarifs habituels du cinéma.

ENTRE LEURS MAINS

Céline DARMAYAN - documentaire France 2013 1h20mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ENTRE LEURS MAINSMuriel, Jacqueline, Sidonie et Cécile sont sages-femmes et depuis plusieurs années, elles ont choisi d’exercer leur métier de façon bien spécifique : elles accouchent les femmes à domicile. Militant et politique, ce film l’est, évidemment. Il est aussi passionnant parce que ses héroïnes sont de sacrées personnages, femmes de caractère, engagées, pleines d’empathie et d’attention aux autres. Ces professionnelles qui se vivent souvent en parias ont choisi la marge parce qu’elles ne supportaient plus ce qui est encore trop souvent imposé aux femmes dans les hôpitaux. Plus que l’accouchement à domicile Entre leurs mains vient défendre le respect d’une naissance naturelle, physiologique et moins technicisée. Mais à aucun moment Céline Darmayan ne cherche à remettre en question le progrès que constitue l’accouchement médicalisé. Elle défend, en revanche, le professionnalisme de ces sages-femmes qui n’exercent pas dans n’importe quelles conditions, revendiquent le fait d’agir en soignantes responsables et créent des liens privilégiés avec les familles. Et la liberté pour ces couples qui cherchent à faire de l’accouchement un moment naturel, démédicalisé, sans se sentir jugés.

Tout se joue sur cette fabuleuse relation qu’entretiennent entre eux les protagonistes du film. Et aussi dans le regard que pose sur eux Céline Darmayan : intense, curieux, à aucun moment indiscret, plein d’humanité et dénué de toute sensiblerie qui aurait pu gâcher les magnifiques moments de grâce lorsque l’enfant naît. De ce fait la réalisatrice sert remarquablement son propos et pose simplement cette question : la façon dont nous mettons au monde nos enfants ne reflète-t-elle pas la façon dont nous considérons et traitons les êtres humains ? Une initiative ô combien salutaire dans un pays qui brille par son absence de débat public autour de ces questions fondamentales…