LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Gébé, on arrête tout, on réfléchit / L'AN 01
Si, après avoir vidé votre PEL pour aider Utopia à concrétiser le projet de cinéma du futur à Pont Sainte Marie, il vous reste 3 sous d’épargne à dilapider dans la joie et la bonne humeur…On était très heureux de recevoir Pierre Carles à Utopia Borderouge, pendant le dernier festival du film gro...

lu dans BOX-OFFICE PRO : "Vers Troyes, Utopia fait appel au financement citoyen"
Le réseau indépendant, qui a obtenu le permis de construire le 19 octobre, a lancé une vaste campagne de financement participatif pour son projet de cinéma à Pont-Sainte-Marie, dans l’Aube.« Il est temps que le cinéma passe au vert ! » Déterminée, Anne Faucon a décidé de franchir une nouvelle ét...

La cagnotte ULULE pour UTOPIA, ça marche !
Petit point d’étape : plus de 70% collectés en quelques jours auprès de 171 contributeurs : c’est un peu la classe ! Et le signe que, malgré la morosité ambiante, on y croit un bon peu à ce monde meilleur ! Il reste un mois et quelques pour compléter, voir enrichir encore notre projet. Que vous ...

Le cinéma et le bistrot d'Utopia Tournefeuille sont fermés jusqu'au 12 août
Le lieu sera fermé jusqu’au 12 août pour réalisation des grosses œuvres afin de conforter le terrain qui héberge le cinéma. En effet un affaissement du terrain concernant l’annexe de la salle 1, sortie de secours côté bistrot, a mis à rude épreuve notre bâtiment, comportant de problèmes divers e...

LA SOCIOLOGUE ET L'OURSON

Etienne CHAILLOU et Mathias THERY - documentaire France 2016 1h20mn - avec la sociologue Irène Théry... Prix du Public - Festival DIAM (Des Images Aux Mots) 2016.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA SOCIOLOGUE ET L'OURSONComme vous vous en souvenez, l'année 2012 a été marquée par d'interminables débats et des affrontements parfois violents au sujet de la loi pour le « mariage pour tous ». Ces discussions ont eu lieu autant dans la sphère publique que privée. A l'époque, la sociologue Irène Théry est sollicitée par les politiques, les médias, les associations pour éclaircir des points du débat. Elle travaille en effet depuis une trentaine d'années sur les métamorphoses de la famille dans la société française. Son fils, l'un des co-réalisateurs du film, décide alors de la filmer et de l'enregistrer, sans se douter que les conflits sociétaux liés à ce projet de loi allaient prendre autant d'ampleur. Le film est donc ancré profondément dans l'actualité du moment : débats à l'assemblée nationale, manifestations anti-mariage pour tous, et traitement médiatique de ces questions, le tout raconté de manière chronologique.

L'idée de génie de ce film, c'est la trouvaille des ours en peluche ! Le réalisateur et fils de la sociologue a enregistré sa mère dans leurs conversations intimes et familiales, et s'est servi ensuite de ces enregistrements pour créer des saynètes animées avec des jouets et peluches de son enfance. La mise en scène de ces « scènes de la vie quotidienne » et de ces discussions sur le sujet apportent une distance malicieuse qui a cruellement manqué au moment des événements. Dans le feu de l'actualité, l'ensemble du débat était monopolisé par l'angoisse liée à cette loi, perçue par une partie des Français comme attaquant les fondements de notre société.
Dans ces moments d'hystérie collective, Irène Théry, interrogée par son fils dans la sphère privée, n'adopte pas du tout la posture de l'experte et, au contraire, explique longuement et de manière limpide ses positionnements et ses observations, le tout d'un ton familier et très accessible. Pendant que certains crient à la fin de la civilisation, Irène Théry tisse des liens avec le passé, démontre que les évolutions ont du sens, cherche à tranquilliser les esprits.

Le résultat est un film à la fois didactique et passionnant. Nous savons quelle sera l'issue de ces débats, mais nous les revivons néanmoins de manière intense. Portrait intime et feuilleton national, le film nous permets de revenir sur un sujet que nous pensions tous comprendre parfaitement : la Famille.

Attention, peu de séances pour ce film ! Au moins une séance par semaine le mercredi vers 18h, et plus selon les possibilités. Regardez bien les grilles de programmation !