LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Le cinéma et le bistrot d'Utopia Tournefeuille sont fermés jusqu'au 12 août
Le lieu sera fermé jusqu’au 12 août pour réalisation des grosses œuvres afin de conforter le terrain qui héberge le cinéma. En effet un affaissement du terrain concernant l’annexe de la salle 1, sortie de secours côté bistrot, a mis à rude épreuve notre bâtiment, comportant de problèmes divers e...

SOS Méditerranée lance un appel aux dons
Chères citoyennes, chers citoyens,À l’heure où nous vous écrivons, l’Ocean Viking fait route vers la Méditerranée centrale pour porter secours aux personnes en détresse en mer. Durant ces dernières semaines et suite à la fin de notre partenariat médical avec Médecins Sans Frontières, nous avons dû n...

Pour un cinéma durable et des rencontres d’une nuit (par Anna Pitoun)
La chance quand on est réalisatrice de films documentaires c’est que vos travaux suscitent des débats. Alors on vous invite. Pour une soirée, une matinée. A une rencontre avec le public. C’est l’une des choses que je préfère. Ces moments d’échange, quand la lumière se rallume et que les spectateurs ...

Atelier d'écriture YAKSA 7 : Kévin
La première fois que je l’ai vu, c’était à mon anniversaire, il était sorti d’un énorme gâteau avec des oreilles de lapin et un pompon blanc coincé entre les fesses. On peut pas vraiment dire que ce soit mon genre de mec mais il s’était passé un truc, je ne sais pas quoi exac...



Dimanche 14 mai à 10h30, dans le cadre du PRINTEMPS LESBIEN organisé par Bagdam Espace Lesbien, Petit déjeuner suivi de la présentation en avant première du film. À 10h30 petit déjeuner offert par Bagdam et projection du film À 11h. Comment les enfants vivent-ils la relation homosexuelle de leurs parents ?

RARA

Pepa San Martín - Chili 2016 1h28mn - Avec Julia Lübbert, Mariana Loyola, Coca Guazzini...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

RARARara s'inspire de l'histoire de la juge chilienne Karen Atala, qui a perdu la garde de ses filles en 2003 à cause de son homosexualité. Sa bataille juridique contre son ex-mari a duré dix ans mais elle a fini par gagner contre la plus haute instance chilienne.

Depuis que ses parents sont séparés, Sarah vit avec sa petite sœur Cata chez sa mère, en couple avec une femme. Pour les deux enfants, la situation n’a rien d'exceptionnel, mais pour les autres, et notamment pour leur père, cette nouvelle famille est problématique. À treize ans, alors qu’elle entre dans l’adolescence, en s’interrogeant sur sa sexualité, en testant les limites de l’autorité, Sarah tente de gérer du mieux qu’elle peut cette situation.
Le film commence avec un beau plan séquence, accroché à l’héroïne de treize ans, qui traverse son école d’un air distrait. Une entrée en matière très cinématographique, qui attache délicatement le spectateur à Sarah, interprétée par l’excellente Julia Lübbert : cette petite guerre intestine autour de l’homosexualité de sa mère, ajoutée aux conséquences classiques d’un divorce et à l’entrée dans l’adolescence, sera vue par les yeux de la fillette.

Pour son premier film, la réalisatrice chilienne Pepa San Martin démontre un talent certain pour filmer l’enfance contrariée, notamment grâce à une belle utilisation des silences. Rara raconte une histoire somme toute assez ordinaire, le film rappellant The kids are all right avec Julianne Moore et Annette Benning, en version plus légère sur le même thème. Mais à défaut d’originalité ou d’audace, il brille par sa sobriété et sa subtilité.
Homosexualité, famille recomposée, sortie de l'enfance… Rarement ces thèmes se seront si bien imbriqués dans un film, rarement ils auront été aussi intelligemment mis en scène du point de vue d'un enfant.