LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

C’était au mois de mars 2003...
C’était au mois de mars 2003… dix ans tout juste après qu’Utopia Toulouse ait ouvert ses portes. Pas moins de 1500 personnes s’étaient pressées ce jour-là pour découvrir le nouveau ciné : il y avait du beau monde, la compagnie Emmanuel Grivet nous avait régalés de quelques entrechats et pantomi...

Bonne année, meilleurs vœux! Solidarité: "Emigré, émigré, reste-là t'en va pas… si on ne se mélange plus, je crois qu'on est foutus!"
Ainsi chantaient Font et Val en 1984! Vous pouvez écouter cette chouette chanson là: …Les temps ont bien changé, je vous l'accorde! Pas les problémes. "Les riches toujours plus riches, les pauvres toujours plus, les gens n'ont plus le temps d'espérer ni de penser" (comme le chante Che Suda...

VENDREDI 8 FÉVRIER à 19h... un petit coup à boire, une petite cérémonie de passage de relais, un film surprise... vous êtes invités !
Elle commence joyeusement, cette nouvelle année, avec la prise en main d’Utopia Tournefeuille par ses salariés à travers la SAS SCOP* UTOPIA SANTA MAGDALENA.On en rêvait, on s’y préparait, le chemin fut long (très long) et plein de péripéties, parfois douloureuses… mais on y est ! P...

Séance unique lundi 11 février à 20h30 dans le cadre du cycle Héroïnes Oubliées. La projection sera suivie d'un débat avec le collectif Osez le féminisme et sa présidente Alyssa Ahrabare (préventes disponibles dès le 23 janvier aux tarifs habituels).

RBG

Betsy WEST et Julie COHEN (II) - documentaire USA 2018 1h38mn VOSTF - avec Ruth Bader Ginsburg, Gloria Steinem, Nina Totenberg...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

RBGAu beau milieu des imposants juges de la cour suprême américaine jure une frêle silhouette féminine. Deux têtes moins haute que ses confrères, trois tours de taille moins large, mais quel esprit ! Minuscule par la corpulence, immense par la renommée, en cinq décennies Ruth Bader Ginsburg, RBG pour les intimes, est devenue l’une des icônes incontestée de la pop culture américaine. À 85 ans elle fascine gars et filles de tous les âges, même ceux de l’insaisissable génération Y. Ruth est sans doute la seule juge au monde à avoir des mugs à son effigie, des tee-shirts, des pins… On la représente en Wonder Woman, avec une couronne sur la tête, voire en madone ! Certain-e-s vont jusqu’à faire tatouer son portrait sur leur chair tendre. Cela pourrait paraître n’être qu’un effet de mode démonstratif, superficiel, tout ce que la délicate octogénaire n’est pas, même si elle se plie avec humour aux selfies qu’on lui réclame.

La notoriété l’a rattrapée alors qu’elle ne courait pas après, simple résultante d’une vie de convictions fortes, de travail acharné, de combats rondement menés. Tout en s’amusant de la situation, RBG continue d’œuvrer inlassablement contre les discriminations, pour l’égalité de tous les citoyens. Elle le fit pour les femmes, elle le fit pour les noirs, pour les gays, fit progresser les droits de chacune, de chacun, à commencer par les siens. En 1954, avant que Ruth ne l’obtienne en premier lieu pour elle-même, il était impensable qu’une femme, encore moins une mère, juive qui plus est, puisse gravir les échelons de la magistrature. Mais tous allaient devoir reconnaître que derrière ce charmant sourire timide, se cachait un cerveau des plus brillants, une adversaire redoutable, capable d’abattre n’importe quels préjugés avec ses seuls mots percutants.

La force de ce documentaire complice est d’approcher l’impressionnante RBG dans une intimité bien dosée qui nous la rend familière. On se prend à aimer tout ce qu’on découvre d’elle. Son parcours courageux, sa puissante histoire d’amour avec un mari épatant qui aura la finesse de ne pas l’entraver. On la suit dans ses nuits de travail, dans ses séances de coaching où elle nous éberlue en faisant des pompes ! Impossible de ne pas s’attacher à cette héroïne des temps modernes, hors normes, qui joue avec les apparences. Qui croirait que sous ce chignon sévère se cache une des femmes les plus progressistes de notre époque et qui n’a pas fini de nous le démontrer ? Et en plus elle est drôle !

Osez Le Féminisme ! est une association militante nationale reconnue d'intérêt général dont le but principal est de sensibiliser tous les publics aux questions du féminisme et de la lutte pour l'égalité entre les femmes et les hommes. Les actions d'OLF sont multiples : organisation de conférences, de ciné-débats et de spectacles, interventions en milieu scolaire auprès de toutes les tranches d'âge, enregistrement de podcasts et d'émissions sur des radios locales, partenariats avec d'autres associations... Tous les moyens sont utilisés pour toucher, interpeler, faire réfléchir et « féminister la société ». http://osezlefeminisme.fr