LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Atelier d'écriture YAKSA 7 : Kévin
La première fois que je l’ai vu, c’était à mon anniversaire, il était sorti d’un énorme gâteau avec des oreilles de lapin et un pompon blanc coincé entre les fesses. On peut pas vraiment dire que ce soit mon genre de mec mais il s’était passé un truc, je ne sais pas quoi exac...

Atelier d'écriture YAKSA 6 : Daria
Je m’appelle Greg Camazot, j’ai 34 ans ; je suis arrivé à Londres, il y a deux ans. Je travaillais à cette époque pour la Food and Drug Administration pour développer des recherches en alimentation alternative d’origine animale à base d’insectes.Les semaines qui avaient suivi le départ de Daria...

Atelier d'écriture YAKSA 5 : à partir de tableaux de Magritte
Test du parapluie. Comment savoir si un parapluie est vraiment étanche ?C’est très simple.Prenez un verre d’eau. Oui un simple verre d’eau transparent. Un verre que vous pouvez trouver partout. Un verre sans identification spécifique.Remplissez-le au 9/10 - c’est très important- d’eau du robine...

Atelier d'écriture YAKSA 4 : la parole
Parole que l’on dit sans y penser.Parole qui échappe, le mot de trop où la parole exprimée sans retenue se transforme en parole dérangeante et devient celle qu’on n’aurait pas dû dire.Parole qui peut être mise en musique ou en poème.Parole divine, posée sur une musique sacrée.Parol...



CONCERT-PROJECTION-DÉBAT mercredi 13 novembre à 20h à Borderouge : concert de Electric Pop Art Ensemble + Francis Rossignol et Sipi Flamand et projection de courts métrages réalisés dans le cadre d’un projet nommé Wapikoni Mobile, un studio ambulant de formation et de création audiovisuelle des premières nations (tarif unique 7€ ou 1 ticket d’abonnement + 2€).

NO LIMIT

Programme de courts-métrages d'une durée totale de 18 min

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

MANTOKATCIKAN
Sipi Flamand, Québec 2015 6min18 VOSTF
Les animaux sauvages peuvent lire les messages qu’on leur écrit. Deux aînés atikamekws nous rappellent cette tradition.

KITCI NEHIROWISKWEW (La grande dame Atikamek)
Sipi Flamand, Québec 2017 5min17 VOSTF
La gouvernance Atikamekw-Nehirowisiw passe par les femmes et l'harmonie avec le Nitaskinan, le territoire. Kokom Cotit s’est inspirée de ce principe pour gérer son territoire familial.

ONICKAKW (Reveillez-vous !)
Sipi Flamand, Québec 2013 5min26 VOSTF
Onickakw est une réflexion sur les autochtones et la société dominante. En faisant le tour de ce qui compose la vie dans une communauté, sur le plan politique, social, économique et environnemental, ce film est un appel au changement dans la communauté.

Miaskom Sipi (Sipi Flamand), qui signifie « Passage de deux rivières », est originaire de la communauté de Manawan, le pays des Atikamekw-Nehirowisw au Québec. Danseur de pow-wow, activiste et défenseur des Premières Nations, Sipi Flamand a été un porte-parole du Réseau Jeunesse des Premières Nations. Il est actuellement Vice-Chef du Conseil de bande de Manawan. Pour lui, la transmission des connaissances traditionnelles est essentielle à la sauvegarde de l’identité autochtone et un moyen pour lutter et mieux se défendre face à la société dominante.

No Limit est un projet d’échanges musicaux et artistiques qui vise à établir un pont avec des artistes québécois incluant les Premières Nations d’Amérique. L’Oreille Electrique développe ce projet avec Electric Pop Art Ensemble, groupe de musiciens « tout terrain » issus du jazz et du rock expérimental. Ce concert-projection est enrichi d’un programme de courts métrages réalisés par Sipi Flamand autour des thématiques centrales des peuples autochtones d’Amérique Du Nord : le lien au territoire, à la nature, la persistance et la résistance culturelle notamment par la sauvegarde des langues ancestrales et sera suivi d’un débat avec les Artistes.
Avec le soutien du Conseil Régional Occitanie, La Ville de Montpellier, la SPEDIDAM et la Délégation Générale du Québec en France. Soirée proposée et organisée par le syndicat UFCM-CGT des cheminot-e-s de Toulouse.