LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CINÉMA UTOPIA BORDEROUGE : ouverture le mercredi 12 juin
Jouez hautbois, résonnez musettes ! L’autorisation d’ouverture tant attendue est enfin arrivée. On brique les projecteurs, l’association Domino donne un coup de râteau dans le jardin, le mûrier exulte… et nous donc ! Attention ! ne vous trompez pas, ce mois-ci except...

Borderouge : L'attente et le désir…
Borderougeoises, Borderougeois !… Habitants des quartiers et petites villes alentours, Tournefeuillus en vadrouille… pardonnez nous ! Nous nous couvrons la tête de cendres, nous nous flagellons, nous nous mortifions, nous revêtons le cilice, dépités d’avoir dû annuler projections et ...

Contre temps : le ciné Borderouge ouvrira plus tard que prévu !
Nous en sommes tout désappointés, mais la Commission de Sécurité qui s’est réunie le 4 avril a demandé des compléments de dossier concernant les quelques modifications apportées au permis de construire… Nos architectes et bureau d’étude transmettent les pièces demandées cette semaine, mais la no...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...



Séance unique le 12 novembre à 20h à Borderouge. Débat animé par des représentantes des associations de rééducateurs de la Haute-Garonne et du Tarn-et-Garonne, dont les rééducatrices présentes dans le film, en présence de Jean-Bernard Bonange (Docteur en Sciences de l’éducation. Ancien formateur à l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Toulouse), Anne Vannieuwenhuyze (Présidente de l’AREN’OC 31-81) et Martine Dumaine (Présidente de l’AREN 82).

UN PARMI LES AUTRES

Pierre de NICOLA - documentaire France 2011 1h18mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

UN PARMI LES AUTRESPour certains gamins l'école ne va pas de soi. La séparation d'avec la mère, l'arrachement du cocon familial, la plongée dans un groupe d'inconnus, dans un lieu inconnu… sont autant d'éléments qui peuvent être une épreuve terrible et provoquer repliement sur soi, rejet des autres et des règles. Avec toutes les conséquences lourdes que cela peut avoir sur la suite de leur développement et celui de ceux qui les entourent. Il y a des enfants qui souffrent en silence ou qui manifestent bruyamment leur mal être à l'école. Ça ne date pas d'aujourd'hui, mais plus que jamais, les difficultés des adultes croissant, il y a des enfants qui n'arrivent pas à trouver leurs marques, perturbant les autres, compliquant le travail des maîtres, laissant les parents perplexes et démunis. Le plus souvent il suffit de peu de choses : un peu d'écoute, un peu de temps, un peu de patience, d'accompagnement. Plus l'intervention est précoce et plus le gamin retrouve vite le plaisir du contact avec les autres, de l'apprentissage.

Dans les années 70, l'Éducation Nationale s'était interrogée sur les inconvénients à laisser des gamins sur le bord du chemin et, dans un fort élan de démocratisation de l'enseignement, avait impulsé l'émergence de courants pédagogiques forts qui révélèrent vite des effets bienfaisants non seulement pour les enfants eux-mêmes, mais aussi pour leur groupe et leur famille.
La circulaire du 9 avril 1990 instaura enfin les RASED, véritable structure d'aide permettant une bonne intégration des enfants en difficulté dans le système scolaire pour le profit de tous.
Ce que montre le film, c'est ce boulot formidable qui est fait par les « rééducateurs » en concertation avec les maîtres, les parents, adaptant leurs méthodes aux difficultés de chaque enfant. On voit le petiot, arrivé en pleine détresse, se libérer peu à peu de ses peurs par des échanges ludiques, par l'expression théâtrale, par la discussion avec l'adulte chargé de l'accompagner. On mesure à quel point l'accompagnement des familles permet de rééquilibrer leur rapport avec un enfant qu'elles ne savait plus comment approcher, combien pour les maîtres eux-mêmes cela contribue à rétablir une relation harmonieuse avec l'ensemble d'une classe… On parle des tout petits, mais cela peut concerner des enfants handicapés, ou traversant une période de difficultés particulières…etc
Ce formidable travail, d'autant plus indispensable que tout pousse à l'exclusion des plus fragiles, est remis en question par les nouvelles réformes qu'on nous concocte. Les RASED sont menacés de disparition, et à travers eux c'est toute une conception de l'enseignement qui est remise en cause, au risque de provoquer des réactions en chaîne pour l'avenir. On a cité mille fois Victor Hugo : « Ouvrir une école, c'est fermer une prison » mais pas assez sans doute. Probablement faut-il se mobiliser davantage et soutenir encore plus fort ceux qui militent pour éviter une plus grande casse encore.

Les Associations des Rééducateurs de l’Education Nationale de la Haute-Garonne, du Tarn et du Tarn et Garonne (AREN’OC 31-81, AREN 82) ont pour mission d’enrichir les pratiques professionnelles des rééducateurs tout en informant sur la particularité de ce métier unique. Elles sont rattachées à une fédération nationale : la FNAREN (Fédération Nationale des Rééducateurs  de l’Education Nationale).