LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

On n'est jamais à l'abri du meilleur… Le projet Utopia Cinéma Durable continue ! 400% son objectif initial déjà atteint, 80 000€ ! Mazette ! Une fin d'année sur les chapeaux de roue !
Drôle d’année que 2020… Nous vous souhaitons une très belle année 2021, qu’elle soit meilleure et moins confinée que la précédente, qu’elle vous apporte la santé, la réalisation de vos projets. Il nous revient à tous de bâtir des alternatives solidaires, durables, respectueuses de l’humain et de nat...

Comme un cadeau de Noël à la planète ! Vous êtes-là ! Attention J-1 : il ne tient qu'à vous…
Lors de nos permanences, dans nos halls, sur les réseaux, il n'y a pas à dire vous êtes-là !Même sur Ulule : vous êtes-là ! sur https://fr.ulule.com/utopia-pont-sainte-marie/Par solidarité, pour soutenir un projet légitime, pour faire votre part ! WE DO OUR PART ! Parce qu'on ne peut pas laisser les...

Gébé, on arrête tout, on réfléchit / L'AN 01
Si, après avoir vidé votre PEL pour aider Utopia à concrétiser le projet de cinéma du futur à Pont Sainte Marie, il vous reste 3 sous d’épargne à dilapider dans la joie et la bonne humeur…On était très heureux de recevoir Pierre Carles à Utopia Borderouge, pendant le dernier festival du film gro...

lu dans BOX-OFFICE PRO : "Vers Troyes, Utopia fait appel au financement citoyen"
Le réseau indépendant, qui a obtenu le permis de construire le 19 octobre, a lancé une vaste campagne de financement participatif pour son projet de cinéma à Pont-Sainte-Marie, dans l’Aube.« Il est temps que le cinéma passe au vert ! » Déterminée, Anne Faucon a décidé de franchir une nouvelle ét...

Séance unique samedi 27 novembre à 14h à Borderouge, en partenariat avec La Petite et le Metronum, suivie d'une rencontre avec les autrices et auteurs. Interdit aux moins de 18 ans.

FESTIVAL GIRLS DON’T CRY

Florilège de films courts, vidéos, montages sonores – environ 45 mn

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

Depuis 2004, La Petite soutient les formes artistiques émergentes et défend la création des femmes. Son projet culturel, inédit sur le territoire toulousain, mêle une exigence artistique forte et un engagement éthique et social. Considérant la culture comme un facteur d’émancipation et de cohésion, La Petite s’inscrit dans une démarche d’innovation sociale. Elle utilise les pratiques culturelles pour construire des réponses créatives à l’enjeu de société que constitue l’égalité des genres.

Libre et audacieux, brûlant et avant-gardiste, le Girls Don’t Cry Festival de l’association culturelle et féministe La Petite est une ode à la fête et au lâcher-prise. Comme un joyeux refuge à l’abri de la morosité ambiante, un écrin chaleureux de légèreté. L’accueil y sera donc soigné et bienveillant ! Pour sa première édition adaptée au contexte sanitaire, Le Girls Don’t Cry Festival s’articule autour de concerts électroniques célestes, de performances voluptueuses et de rencontres singulières. Vous évoluerez ainsi entre des lives poétiques et des expositions étonnantes. Vous pourrez également assister à des lectures, projections et conférences engagées.
L’équipe de La Petite a décidé d’inviter quatre réalisateurices et créateurices de contenu pornographique d’Occitanie. Dans le cadre d’une projection-diffusion organisée en partenariat avec Utopia Borderouge, iels viendront nous parler de leur travail, de leur démarche et de ce médium d’expression artistique qu’iels ont choisi. Parce que oui, il y a de nombreuses propositions qui se créent ici et là, loin de l’industrie mainstream et des tubes, des créations qui promeuvent d’autres regards, d’autres corps, d’autres formes, d’autres sexualités et qui réinventent un média marginalisé alors qu’il s’impose comme l’un des contenus (cul)turels les plus consommés du net. Un temps d’échange et de médiation pour voir et entendre un autre porno.

Le festival Girls don't cry a lieu les 26, 27 et 28 novembre au Metronum.