LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Le passage du Verger Urbain V : le dénouement ?
Rappel pour celles et ceux qui ont pris 9 mois de vacances.Le Verger Urbain V, passage principal pour accéder au quartier de la Manutention est, depuis juillet 2018,  géré par les services des jardins de la ville et se trouve fermé théoriquement à 20h00 (mais de fait plutôt vers 19h30) l’hiver ...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous : Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou ca...

Où en est-on avec le passage du Verger Urbain V ?
Pour vous tout à l’air identique et le jardin ferme toujours à des horaires pour le moins incertains : 19h00, 19h30… pas du tout ! Pourtant les choses bougent, Madame le Maire, par un mail envoyé à un membre du Collectif 23h59, confirme la volonté de trouver une solution qui satisfasse tou...

Communiqué du Collectif 23h59 Janvier 2019
Rappelons-le, le Collectif 23h59 a pour objet la défense de la liberté de circulation.  Il entend, au regard de ce principe,  faire rétablir la possibilité d’emprunter le passage du verger Urbain V en soirée pour rejoindre la Manutention et le quartier – comme cela était établi depuis plus...

Et sinon, la vie continue à Rosmerta.
« Le conseil épiscopal et moi-même considérons que le CCFD* s’est mis en marge de notre Église diocésaine. Désormais il n’a plus sa place, au moins temporairement, dans la vie de notre Église ». Ainsi s’adresse Jean-Pie (!!!) Cattenoz, archevêque d’Avignon, au CCFD - Terre Solidaire de Vau...

UN BERGER ET DEUX PERCHÉS À L'ÉLYSÉE ?

Pierre CARLES et Philippe LESPINASSE - documentaire France 2018 1h41 - avec Jean Lassalle, sa mère, son frère, sa nièce, ses collaborateurs, ses supporters, ses chevaux, ses moutons, son béret, sa tronçonneuse, avec Pierre Carles et Philippe Lespinasse, sans oublier Philippe Poutou, André Chassagne et un certain nombre...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

UN BERGER ET DEUX PERCHÉS À L'ÉLYSÉE ? Ancien berger, élu vaguement répertorié au centre-droit, atypique voire improbable et néanmoins reconduit sans coup férir depuis 2002 dans sa quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantiques, l'inénarrable Jean Lassalle décide de se présenter à l'élection présidentielle de 2017.
Ni une ni deux, Pierre Carles et Philippe Lespinasse, deux réalisateurs atypiques (qui a dit « voire improbables » ?, qu'il se dénonce !), étiquetés carrément à gauche mais un peu déboussolés politiquement et on les comprend vu le TGV où vont les choses, décident de passer à l'action.

Ils se proclament les conseillers de campagne du candidat, avec l'ambition secrète de révéler sa vraie nature, celle d'un révolutionnaire anticapitaliste égaré chez les centristes depuis 30 ans ! Et si Jean Lassalle, après tout, était un Correa à la sauce béarnaise ?
Contre toute attente, le Pyrénéen à l'accent rocailleux recueille haut la main les 500 parrainages indispensables et se qualifie donc pour le premier tour de la présidentielle, à côté des premiers de cordée et des outsiders officiels. Nos communicants et leur champion ne sont pas au bout de leurs efforts, de leurs surprises, de leurs débats de plus en plus contradictoires car il s'avère que la nature profonde du berger n'est pas tout à fait celle qu'avaient cru déceler les deux perchés…

Au terme d'une aventure picaresque dans laquelle ils avaient a priori tout à perdre (ne serait-ce que leur latin et pas mal de leurs amis), Pierre Carles et Philippe Lespinasse inventent le documentaire politique burlesque, état des lieux drolatique mais tout à fait lucide et pertinent du fonctionnement cul par-dessus tête de notre système démocratique et tout particulièrement de sa manifestation la plus incontournable en même temps que la plus détestable et inutile sans doute : l'élection présidentielle.