LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ÇA NE PASSE PAS !
Nous vous avions annoncé dans notre dernière gazette Une Soirée de clôture pour l’ouverture pour la deuxième quinzaine de juin. Tout devait être réglé, les habitants et visiteurs du quartier de la Manutention, les festivaliers, tout le monde retrouverait la liberté de circuler le soir et le bonheur ...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : DE L’ABSURDE FAISONS TABLE RASE !
Jamais l’ambiance d’une assemblée générale du collectif n’a été aussi détendue. Détail important : les termes d’arbitraire, grotesque, ubuesque,….pour qualifier la décision de fermeture du passage ont cédé la place à des propos conciliants, bienveillants et un tantinet vigilants pour...

Le passage du Verger Urbain V : le dénouement ?
Rappel pour celles et ceux qui ont pris 9 mois de vacances.Le Verger Urbain V, passage principal pour accéder au quartier de la Manutention est, depuis juillet 2018,  géré par les services des jardins de la ville et se trouve fermé théoriquement à 20h00 (mais de fait plutôt vers 19h30) l’hiver ...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous : Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou ca...

À nos amis festivaliers, qu’est-ce donc que Rosmerta ?
Afin de palier aux carences des services de l’État en matière d’hébergement des réfugiés, l’association Rosmerta, composée de plusieurs centaines de citoyens bénévoles, occupe depuis fin décembre un bâtiment de 400 m² pour y mettre à l’abri des mineurs isolés et des familles avec enfants en bas...

La projection du samedi 1er juin à 10h30 sera suivie d’une discussion avec Emmanuel Blaizot, référent de l’antenne SUD PACA pour l’association SEVE, et Frédérique Perrin, responsable des partenariats de SEVE.
Séances supplémentaires le dimanche 2 juin à 10h45 et le mardi 4 juin à 12h00. Vente des places à partir du 22 mai.


LE CERCLE DES PETITS PHILOSOPHES

Cécile Denjean - France 2019 1h30 -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE CERCLE DES PETITS PHILOSOPHES« Pourquoi on nous fait vivre si après on meurt ? » « À quoi ça sert les cauchemars ? » « J’aime bien être en vie. Comment ça se fait que j’aie autant de chance ? Je sais pas. » Voilà quelques-unes des phrases recueillies dans ce passionnant documentaire réalisée par Cécile Danjean qui a suivi durant une année scolaire les ateliers de philosophie conduits par l’écrivain et philosophe Frédéric Lenoir dans deux classes élémentaires de la région parisienne. Ils ont entre 7 et 10 ans, issus de milieux sociaux indéterminés, de cultures mélangées, et se confrontent à la complexité du monde, à la violence de leurs émotions, pas de sujets tabous ici : on parle de tout, le djihadisme, l’environnement, la dépression ou les rencontres amoureuses favorisées par les réseaux sociaux. 

Apprendre à penser dès le plus jeune âge, c’est le but de ces ateliers de philosophie mis en place par Frédéric Lenoir, créateur de la fondation SEVE (Savoir Etre et Vivre Ensemble) qui affirme haut et fort que « si tous les enfants participaient à des ateliers philo, le monde changerait en une génération ». Au cours de ces ateliers, il ne fait que distribuer la parole et donner quelques règles de base : ne pas juger, ne pas se moquer… Il leur apprend à s’écouter,  valorise leur parole en leur apprenant que chaque pensée est pertinente et qu’elle se rapproche, bien souvent, de celle de philosophes qui ont vécu avant eux.
Les enfants progressent alors collectivement. Un enfant dit quelque chose, ça fait rebondir un autre… commence alors un vrai débat et de toutes ces interventions ressort une joie indéfectible de livrer sa pensée, de la partager, de la confronter.