LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Et si on passait à autre chose...
La restauration du jardin Verger Urbain V aura atteint son objectif, au-delà de toutes espérances : le jardin ne désemplit pas durant ces mois d’été, brassant tous les publics. Il est un lieu de vie et de rencontres, à toute heure de la journée et de la soirée. Et qu’importe que le gazon ait sou...

Il y a un an déjà...
Cette année, les organisateurs en ont décidé ainsi, la dernière étape du Tour de France cycliste aura pour cadre la magnifique ville d’Avignon. Le centre-ville, dit « intra-muros », sera le siège d’une épreuve contre la montre individuelle. Après trois tours des remparts de la cité médiéva...

Mais où donc se garer pour aller à Utopia ?
  PARKING DE L’ORATOIRE Forfait : 4€ de 20h à 1hPARKING LES HALLES Forfait : 2 € de 20h à 1hPARKING PALAIS DES PAPES Forfait : 3€ de 20h à 1h, et des navettes gratuites au départ des parkings relais, gratuits et surveillés.PARKING DES ITALIENS La navette circule du lundi au jeudi de 7h à 22h28 et...

ÇA NE PASSE PAS !
Nous vous avions annoncé dans notre dernière gazette Une Soirée de clôture pour l’ouverture pour la deuxième quinzaine de juin. Tout devait être réglé, les habitants et visiteurs du quartier de la Manutention, les festivaliers, tout le monde retrouverait la liberté de circuler le soir et le bonheur ...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : DE L’ABSURDE FAISONS TABLE RASE !
Jamais l’ambiance d’une assemblée générale du collectif n’a été aussi détendue. Détail important : les termes d’arbitraire, grotesque, ubuesque,….pour qualifier la décision de fermeture du passage ont cédé la place à des propos conciliants, bienveillants et un tantinet vigilants pour...

LES LOIS DE L'HOSPITALITÉ

Buster KEATON et John G. BLYSTONE - USA 1923 1h15 - Buster Keaton, Natalie Talmadge, Joe Roberts, Ralp Bushman, Monte Collins... Pour les enfants à partir de 7 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES LOIS DE L'HOSPITALITÉLes Lois de l'hospitalité est le second long métrage réalisé par Buster Keaton. Ce n'est pas le plus connu mais c'est l'un des tout meilleurs, un des plus drôles, un des plus tendres, une vraie merveille.

L'histoire se déroule au début du xixe siècle et s'appuie sur les querelles ancestrales entre deux familles de Rockville, les Canfield et les McKay : les hommes des deux clans ont la fâcheuse habitude de chercher à s'entretuer pour perpétuellement venger les victimes des générations précédentes. Personne évidemment ne peut dire quel a été le point de départ de cette haine tenace…
Le prologue nous montre le règlement de compte entre John McKay et l'un des Canfield, qui s'entretuent gaillardement lors de leur affrontement. La veuve du défun McKay décide alors d'envoyer son fils Willie chez sa sœur à New York, afin qu'il vive loin des vendettas familiales.

Vingt ans plus tard – nous sommes en 1830 –, Willie (Buster Keaton) apprend qu'il hérite de la propriété de son père et décide de se rendre à Rockville pour en prendre possession. Il fait le voyage par le train, dans lequel il rencontre une jeune femme qui ne le laisse pas insensible. Et réciproquement.
Arrivé à destination, l'homme supposé le conduire sur sa propriété n'est autre que l'un des fils Canfield, qui va évidemment essayer de le trucider ! Bien heureusement il rate son coup et Willie va trouver tout seul le chemin de sa maison, pour constater qu'elle est en ruines… Dépité, il retrouve espoir quand la belle inconnue du train l'invite à souper dans sa famille. Nouveau coup de malchance : c'est la fille Canfield ! Willie va donc de son plein gré se jeter dans la gueule du loup. Mais toutes les traditions ne sont pas à jeter, en particulier celle qui veut qu'un invité, fut-il votre pire ennemi, ne peut pas être attaqué tant qu'il est sous votre toit…