LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SAS Coopérative Qui vivra Bérat
La Ménardière, sise au cœur de la commune de Bérat – à une quarantaine de kilomètres au sud de Toulouse –, est un habitat partagé initié par les vétérans d’Utopia et un groupe de femmes et d’hommes qui ont mis en commun leurs moyens inégaux et un prêt consenti par le Crédit Coopératif qui les accomp...

Au loin s’en vont les nuages...
Nous, comme bien d’autres, qui depuis des décennies nous évertuons à faire du cinéma un endroit de discussion, voire de polémique et de désaccord généralement courtois, mais aussi un lieu de convivialité, de rencontres où la chamaillerie fait corps, où le conflit n’entraîne en rien le rejet de l’aut...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
   Projections de films français avec sous-titres spéciaux pour les malentendants Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux appara...

APPEL A MUSIQUE !
APPEL A CHANSONS !   Appel aux groupes professionnels ou amateurs d’Avignon et alentours, pour égayer l’attente de nos spectateurs dans la salle Utopia RépubliqueMusiciens amatrices et amateurs, professionnelles et professionnels, seul en duo ou en groupe ! Vous ...

Séance unique le mardi 20 juillet à 11h présentée par Jean-Christophe Ferrari, du magazine Transfuge.

LA LUNE DE JUPITER

Kornél MUNDRUCZÓ - Hongrie 2017 2h08 VOSTF - avec Merab Ninidze, Zsombor Jéger, György Cserhalmi, Moni Balsai... Scénario de Kata Weber. L'Étrange Festival 2017 : GRAND PRIX.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA LUNE DE JUPITERLe film commence par une nuit sombre, dans un silence de mort, quand quelques dizaines de migrants venus de Serbie dans une embarcation de fortune tentent de traverser le fleuve pour rejoindre la Hongrie. Traqués par la police des frontières, ceux qui échappent à la noyade filent dans les bois. Des cris, des coups de feu : les flics, excités comme à la chasse, traquent du migrant, tirent sur les fuyards. Tous les coups sont permis. Aryan, c’est la victime, vient de se découvrir le pouvoir étrange de léviter au-dessus des arbres, de planer sans souffrance, survivant malgré ses blessures.
Stern est un affreux. Stern, jadis chirurgien de renom, travaille autour du camp de migrants et ramasse tout le fric qu’il peut en aidant l’évasion de ceux qui peuvent le payer. Ce jour-là, c’est Aryan qui l’attend dans son cabinet et quand il se retourne pour l’examiner il reste sidéré par la découverte du don étrange de ce jeune homme qui se dit fils de charpentier…
C’est un pamphlet social, c’est une image de la Hongrie qui n’a rien à envier à celle que nous renvoie White God. Kornél Mundruczó s’interroge et nous interroge sur la possibilité d’une transcendance : contre la bêtise, l’aveuglement, l’intolérance, la cruauté, la violence…
Reste-t-il encore une petite place pour l’espoir ?

« La planète Jupiter a plusieurs lunes, qui ont été découvertes par Galilée, et l‘une d‘elles s‘appelle Europe. Il était important pour moi de considérer ce film comme une histoire européenne, ancrée dans une Europe en crise, notamment en Hongrie. Mais en même temps, j‘avais envie de lui donner des airs de science-fiction contemporaine. Nous avons creusé la notion d‘étranger, en nous demandant qui est le véritable étranger. Tout est question de point de vue. Jupiter est suffisamment éloignée de nous pour qu‘on puisse se poser de nouvelles questions sur la foi, les miracles, et la différence. » Kornél Mundruczó

Kornél Mundruczó présente, dans le cadre du Festival d’Avignon, Cząstki kobiety

Kornél Mundruczó présente, dans le cadre du Festival d’Avignon, Cząstki kobiety - Une femme en pièces, à 18h du 17 au 25 juillet (relâche le 21) au gymnase du lycée Aubanel.