LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ÉDITO Décembre 2021
Dans le département du Vaucluse disparaissent 400 à 500 hectares de terres agricoles chaque année, consommés par le tissu urbain, les zones artisanales, industrielles et commerciales, les réseaux routiers… Conséquence dramatique, la surface agricole du département diminue 3 fois plus vite qu’au...

ÉDITO : LE JEU DU CALAMAR
Ça vous aura probablement échappé, mais c’est un drôle de petit vent de panique qui a soufflé cet automne sur notre merveilleuse profession. L’espace de quelques jours, le temps s’est arrêté, les respirations se sont suspendues, l’Apocalypse menaçait, la mort des cinémas français, mille fois annoncé...

ENSEIGNANTES, ENSEIGNANTS ! Vous pouvez organiser des séances scolaires en matinée.
3,5€ par élève, gratuit pour les gentils accompagnateurs. Le pass sanitaire n’est pas exigé.   Sur cette gazette nous vous proposons :Pour les 3-5 ansLe LE NOËL DE PETIT LIÈVRE BRUN, EN ATTENDANT LA NEIGE Pour les 6-8 ansMAMAN PLEUT DES CORDESPRINCESSE DRAGON Pour les 8-10 ansLE PEUPLE LOUPLA CRO...

Montpellier. Strasbourg. Gonesse. Avignon. Quel point commun entre ces villes et tant d’autres ?
Le béton. Des projets inutiles. La soif des promoteurs et constructeurs, au nom de la croissance, pour notre confort et notre sécurité bien sûr… surtout ceux de leurs actionnaires !La Ceinture verte d’Avignon, véritable poumon pour les quartiers Sud, est menacée depuis 25 ans par un projet de r...

Séance unique le lundi 13 décembre à 18h30 suivie d’une discussion avec Bernard Bertrand, coordinateur général du Réseau de Santé spécialisé en addictologie (RESAD 84) et membre du Réseau international des salles de consommation à moindre risque, Victor Duperret, coordinateur du lieu de mobilisation AIDES Avignon, Nicolas Coquema, chargé du projet prévention, Emma Sassi, éducatrice spécialisée, Dr Marie-Pierre Petit, médecin addictologue Groupe SOS Solidarités et Nolwenn Probst, infirmière.
Vente des places à partir du mercredi 1er décembre.

ICI JE VAIS PAS MOURIR

Cécile DUMAS et Edie LACONI - France 2020 1h10 -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ICI JE VAIS PAS MOURIRL’histoire de ce film a, comme le raconte la réalisatrice Cécile Dumas, commencé par une histoire de voisinage : « Habitant ce quartier de la Gare du Nord, je vois depuis plusieurs années les tensions liées à la toxicomanie, la difficile cohabitation, et aussi l’inefficacité à moyen et long terme d’une présence policière accrue qui chasse pour un temps d’un square ou d’un coin de trottoir cette consommation de rue. Quand la mairie du 10ème arrondissement a annoncé qu’elle voulait ouvrir une salle de consommation à moindre risque, ça m’a tout de suite intéressée en tant que citoyenne, et très vite j’ai eu envie de rendre compte de tout ce que cette innovation sociale soulevait de questions, de réticences, d’opposition mais aussi de soutiens. » (Cécile Dumas)

« C’est un refuge en plein Paris, où les toxicomanes vivent à moindre risque une addiction qui a pu les jeter à la rue, les ex­posant à des périls supplémentaires. Riveraine de la « salle de shoot » du 10e arrondissement, la journaliste ­Cécile Dumas a pris le temps de s’y faire accepter, avec Edie Laconi à la caméra. De leur rencontre avec des usagers est né ce film modeste mais d’une grande délicatesse, sur un sujet d’actualité trop souvent abordé sous des angles sensationnalistes ou compassionnels. À travers la parole de femmes et d’hommes évoquant les affres sa­nitaires et sociaux de la toxicomanie, mais aussi l’aide qu’ils trouvent dans ce lieu, Ici je vais pas mourir contribue au débat sur la prise en charge de celles et ceux que d’aucuns voudraient simplement ne pas voir. » (merci à François Ekchajzer de Télérama)

Le Réseau de Santé Spécialisé en Addictologie de Vaucluse (RESAD 84) a vocation de soutenir et aider à la fois les professionnels de la santé spécialisés et non spécialisés, et les personnes ayant une problématique addictive dans le cadre de leur parcours de santé. Info : www.resad84.org