LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Collectif 23h59 : voyons, réfléchissons…
Ah qu’il est plaisant de cheminer dans le passage Urbain V, à l’heure où fleurit la campagne, en journée quand les enfants s’ébattent dans le jardin, au crépuscule quand les humeurs chromatiques du temps nimbent la majesté du Palais… Nous avons failli être privés de cette jouissance simple et magnif...

L’association 100 pour 1
L’association éberge des familles sans papiers sur Avignon et Carpentras et organise tout au long de l’année des événements pour parvenir à financer le logement et l’accompagnement des familles qui sont prises en charge. Une tombola est actuellement organisée (2€ le billet) avec de nombreux...

123 Soleil : 8 MARS 2020, RÉALISEZ !
C’est la nouvelle date de 123 Soleil pour un tournage qui réunira 6 spectateurs d’Utopia et 6 jeunes réfugiés dans un lieu encore tenu secret sur Avignon. Une journée entière dédiée à la pratique cinématographique sans limite d’âge ni de langage, mais un casting 100% féminin du côté des spectateu...

23H59, et après ?
23H59, et après ? Qui n’a pas ressenti cette angoisse profonde face à l’horloge affichant cette heure terrible chaque jour renouvelée ? Qui n’a pas été saisi à la fois par la peur de ce qui risque de se passer après et par la nostalgie d’un temps qui s’achève à ce moment précis et ne reviendra j...

Le cinéma du peuple
“La plus grande qualité accessible pour tous, sans clivage social et culturel… Ce sera notre combat”. (Jean Vilar)   Ainsi donc le cinéma indépendant, le cinéma d’auteur serait « élitiste »… c’est en tout cas ce que déclarait, semble-t-il, une sociologue devant un amphi de 300 élèves ...

FELLINI, LES ANNÉES CINQUANTE

Du 04/03/20 au 23/03/20


  • IL BIDONE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Costumés en curés et en évêque, trois petites fripouilles parcourent la campagne romaine et extorquent de l’argent à de pauvres bougres de victimes en exploitant leur crédulité… Nouvelle variation sur les thèmes chers à Fellini. Le vent, l’arbre, les cloches rappellent les éléments de décor de La Strada. L’atmosphère des rues délabrées, l’ambiance du cabaret, la vilenie des hommes évoquent Les Vitelloni. Et puis il y a la souffrance humaine et la rédemption qu’on retrouvera aussi dans le film s... (lire la suite)


  • Dans le cadre du ciné chiacchiere et en partenariat avec l’AFIA (Association Franco-Italienne d’Avignon), la séance du samedi 21 mars à 9h45 sera animée par Sandrine Malchirand et Michel Ruquet.

    LE CHEIK BLANC

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    À 32 ans, Fellini faisait ses débuts de maestro avec cette farce sentimentale... La féerie et le chaos, la réalité et le rêve, tout l’univers du cinéaste est déjà là. La musique de Nino Rota aussi, qui rythme avec humour ces tribulations d’un couple de jeunes mariés venus à Rome pour rencontrer la famille, et même la Sainte Famille : Ivan et Wanda ont rendez-vous avec le pape. Mais la belle épouse s’éclipse pour rejoindre celui qu’elle tient pour un dieu vivant : Fernando Rivoli, alias le Cheik ... (lire la suite)


  • LES NUITS DE CABIRIA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Cabiria se prostitue pour vivre, dans les quartiers populaires de Rome. C’est pas la vie rêvée, mais ça ne l’empêche pas de garder sa foi dans l’avenir et sa confiance dans l’être humain en général, masculin en particulier : dépouillée par un amant qui tente de la jeter dans le Tibre, humiliée par un acteur de cinéma qui lui fait découvrir la volupté du luxe pour la larguer aussitôt que sa maîtresse en titre revient… Cabiria garde sa soif de vivre et sait préserver le sens de sa propre dignité. ... (lire la suite)


  • La séance du mardi 10 mars à 18h00 sera présentée par Paule Baisnée, professeure de cinéma.

    LES VITELLONI

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    « Les Inutiles » disait le titre français tombé en désuétude… C’est bien de cela qu’il s’agit dans ce film drôlement triste ou tristement drôle qui fut le premier grand succès de Fellini. Une petite bande de ce qu’on appelait pas encore des glandeurs, dans une station balnéaire tristounette de la côte Adriatique… Ils ont entre 25 et 30 ans, ils se conduisent comme des adolescents attardés et plusieurs vivent sans trop de scrupules aux crochets de leurs parents. Fausto, le piètre leader du grou... (lire la suite)