LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

LA MÉNARDIÈRE Un habitat partagé à Bérat, entre Toulouse et l’Ariège
C’est un rêve, modeste et fou… Parvenus à l’âge où les clairons sonnent la retraite, une poignée de filles et de garçons se sont mis en tête d’inventer une alternative à ce que la société propose à ses vieux : ne pas vivre seuls, ne pas finir dans une de ces horribles institutions où il ne rest...

SOUTENIR LA CULTURE AU LIBAN
Les bibliothèques publiques de Beyrouth jouent un rôle important dans la diffusion gratuite de la culture et de l’Art auprès de tous les publics, sans aucune distinction de sexe, d’origine ou de croyance. Ce sont des lieux de laïcité, d’égalité et de tolérance. Leur place est primordiale dans l...

Cannes, c’est plus ce que c’était !
C’est tous les ans ou presque la même rengaine. Cannes, ma bonne dame, c’est plus ce que c’était : la sélection n’est vraiment pas terrible, le palmarès est complètement naze, tout ça c’est copinage et compagnie, bref le festival part à vau-l’eau… Sauf ces deux dernières années, pour des raison...

JEAN-PIERRE MOCKY, L’AFFRANCHI

Du 18/05/22 au 21/06/22

La preuve en sept films du talent fou d’un irréductible franc-tireur du cinéma français


  • À MORT L’ARBITRE !

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Un soir de championnat de foot, en province. Un groupe de supporters, avec à sa tête Rico, chauffe l’ambiance. Le match a lieu et l’équipe adverse gagne à la suite d’un penalty sifflé par l’arbitre, Maurice Bruno. A la sortie du stade, les supporters veulent se venger et le prennent en chasse. Mocky a toujours été un as pour filmer la connerie. Avec la violence des supporters, il est sur son terrain. Il se fond dans le groupe en pointant les effets d’entraînement, la surenchère dévastatrice. Il... (lire la suite)


  • AGENT TROUBLE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Au petit matin, sur une route de montagne enneigée, Victorien, jeune routard en vadrouille, découvre un car de touristes dont les cinquante occupants sont morts. Consciencieusement, il leur fait les poches… Mais, intrigué, il va en parler à Amanda, sa « Tantine ». Lorsque le journal télévisé annonce que ce même car est officiellement tombé dans un lac avec ses passagers, tous deux pensent qu’un sombre crime vient d’être maquillé en banal accident de la route. Leur enquête commence… Un excellen... (lire la suite)


  • LA CITÉ DE L’INDICIBLE PEUR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    L’inspecteur Simon Triquet est à la recherche d’un faussaire évadé, Mickey le Bénédictin. Son enquête le conduit à Barges, village imaginaire d’Auvergne où il découvre le comportement bizarre des habitants. La présence d’une bête surnommée « la Bargeasque », que Sainte Urodèle aurait décapitée au Moyen-Âge, sèmerait la terreur dans la région… Jean-Pierre Mocky adapte librement mais avec beaucoup de bonheur et de sensibilité l’univers fantastique de l’écrivain belge Jean Ray. Cette incursion rem... (lire la suite)


  • LA TÊTE CONTRE LES MURS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    François Gérane, jeune homme passionné et idéaliste, s’oppose à son père, avocat autoritaire qui le fait enfermer dans un asile psychiatrique. Il s’y lie d’amitié avec Heurtevent, un épileptique. Ensemble, ils tentent de s’évader… Le projet du film appartient surtout à Jean-Pierre Mocky : le comédien écrit l’adaptation du roman d’Hervé Bazin et le découpage du film qu’il désire réaliser. Mais les producteurs souhaitent confier la caméra à un réalisateur plus expérimenté. Ce sera Franju. Franju... (lire la suite)


  • LE TÉMOIN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Robert Maurisson industriel à Reims, fait venir d’Italie son vieil ami Antonio Berti pour restaurer des tableaux de la cathédrale. Mais la fillette servant de modèle à Berti est retrouvée assassinée. Le soir du crime, l’artiste a bien vu la silhouette de son ami Maurisson, mais celui-ci l’incite à faire un faux témoignage. Les soupçons du commissaire Guérin se portent inexorablement sur lui… Un grand Mocky, servi par un formidable duo d’acteurs. Le film relève autant de la comédie italienne qu... (lire la suite)


  • SOLO

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Violoniste mais aussi trafiquant de bijoux, Vincent Cabral découvre, à l’occasion d’un raid meurtrier mené par un groupuscule d’extrême gauche, que son jeune frère, Virgile, en est le chef. Afin de l’aider à échapper à la police, Vincent se lance à la recherche de son cadet et s’immisce dans l’engrenage tragique des attentats perpétrés par les révolutionnaires… Le Mocky de la grande époque a sans doute réalisé certains des meilleurs films politiques français, maquillés en polars de série B. Sol... (lire la suite)


  • UN DRÔLE DE PAROISSIEN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Georges Lachaunaye, fils d’une famille aristocratique et catholique ruinée, croit recevoir un jour une révélation divine : pour subvenir aux besoins des siens, il va piller les troncs des églises… C’est un Mocky bienveillant, presque tendre, qui brosse un univers fantaisiste et saugrenu avec un aimable rêveur un brin détraqué pour qui « tout est pur aux purs ». Le gag de la pêche aux pièces de monnaie (avec un caramel mâché au bout d’une ficelle !) est resté célèbre. Et les comédiens se régale... (lire la suite)