LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CITOYENS AMÉRICAINS DE BORDEAUX MÉTROPOLE
Les élections de mi-mandat, en novembre 2018, seront cruciales, inscrivez-vous sur les listes électorales ! (le renouvellement n’est pas automatique)Sur internet : VOTE FROM ABROAD  (site non partisan)En personne : au bureau d’inscription ouvertle Samedi 21 Avril de 14h à 18h dans le hall du cin...

Les Marronniers de Gambetta
Ne laissons pas couper pas les marronniers de la place Gambetta à Bordeaux !(Ci-dessous le contenu de la pétition adressée à Monsieur le Maire de Bordeaux, Alain Juppé. Et si vous n’avez pas internet, vous pouvez recopier ce texte, le dater, le signer et l’adresser à Monsieur Alain Juppé, maire ...

Revoir la rencontre avec F.J. Ossang pour 9 DOIGTS
Mardi 19 décembre 2017, F.J. Ossang venait nous présenter en avant-première son nouveau film “9 Doigts”. A l’occasion de la sortie de son film sur nos écrans quelques mois après, nous vous proposons de revoir cet échange avec cet artiste hors norme, accompagné de ses acteurs Damien Bonnard et Al...

Stop linky
Samedi 5 mai dans toute la France Rassemblement de tous les collectifs anti-linky !Pour Bordeaux Métropole, à l’heure où nous bouclons cette gazette les membres du collectif Stop Bordeaux Métropole n’ont pas encore décidé du lieu et de l’horaire. Mais la date est bonne : ...

Commémorer n'est pas célébrer…
Se rappeler des « moments lumineux » certes, mais aussi « braquer quelque lumière sur les périodes les plus sombres »… répondent de sages personnes à ceux qui s’obsèdent à préserver le petit peuple des mauvaise influences susceptibles de lui polluer le mental…En fait de mom...

LES GARÇONS SAUVAGES

Écrit et réalisé par Bertrand MANDICO - France 2017 1h50mn - avec Vimala Pons, Pauline Lorillard, Diane Rouxel, Mathilde Warnier, Anaël Snœk, Sam Louwick, Elina Löwenshon... Grand prix du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux 2017. Bande-son somptueuse.

Du 28/02/18 au 06/05/18

LES GARÇONS SAUVAGESJoignez vous sans hésiter, œil, cœur et esprit grand ouverts, à l’extraordinaire aventure des garçons sauvages, à bord du voilier d’un mystérieux capitaine, viril, étrange, sensuel… Voyage sans retour qui infiltre l’espace morcelé du genre, où l’on ne sait plus ce qui tient à l’homme et ce qui tient à la femme, dès lors que les pieds foulent l’île du plaisir, cette gigantesque huître dont la nacre se fond dans une végétation luxuriante, sauvage, épanouie… Un film en noir et blanc d’où il pleut des couleurs et dont vous ressortirez les jouent trempées de rose, témoin de la timidité, du trouble ou du délice… Un film qui vous replongera aussi bien dans l’enfance, avec ses clins d’œil au Jules Verne de L’Île au trésor, que dans votre maturité la plus folle, aux côtés de Rimbaud, de David Lynch et de ce bon vieux Charles Laughton et sa Nuit du chasseur… Allez-y franco : le ticket de cinéma en main en guise de boussole, orientez-vous vers le numéro de salle qu’il indique et installez vous dans votre fauteuil comme si c'était un parachute qui s’apprête à faire un grand saut dans le vide, vous qui aimez côtoyer les sensations fortes et les nuages rêveurs… Quant à la carte Michelin que vous aviez prise par précaution, vous pouvez la jeter dans la première poubelle que vous croiserez, car ce périple ne fera pas autre chose que vous mener bien loin des sentiers battus…

L’erreur de ces petits chenapans de garçons sauvages – vous pouvez les compter sur les doigts de la main, ils sont cinq –, c’est qu’ils pensaient avoir pensé à tout. En bons gosses de riches, épris d’une liberté déchaînée et sans scrupules, ils pensaient que le monde leur était dû et qu’ils pouvaient mettre le feu sans jamais se brûler. Tellement insupportables que ce feu, ils pensaient même l’avoir inventé. Voici donc l’histoire d’Emmanuel Macron, d’Edouard Philippe, de Bruno Le Maire, de… Ah non ! On recommence. Voici donc l’histoire de Romuald, Jean-Louis, Tanguy, Sloane et Hubert, qui commettent un beau jour un crime terrible mais dans la bonne humeur, parce que quand il vous manque une case, allez essayer d’aligner les coloris sur un Rubik’s cube, vous verrez bien, c’est pas facile. Ils miment l'affliction au cours du procès, mais la juge n’est pas dupe… Et leur colle sa sentence : « Jeunes gens, vous serez repris en main par le Capitaine ». Ça les fait bien marrer : pas d’amende, pas de prison, juste un navigateur de pacotille qu’ils s’imaginent déjà mener en bateau. Rira bien qui rira le dernier, pourtant, car le Capitaine a plus d’un tour dans son sac et des petits malins dans leur genre, il en a vu passer… Aucun n’a réchappé à son talent de dompteur, sauf ceux qui ont préféré mourir que courber l’échine… Et puis il n’est pas seul, il y a aussi le docteur, Séverine, sa muse kaléidoscopique aux mille couleurs et mystères, belle comme les astres, impitoyable comme les dieux… De cette île en forme d’huître où atterrissent les garnements, elle est la perle. Elle en connaît tous les recoins, tous les secrets, tous les tours de magie… Mais n’en faudrait-il pas un peu plus pour remonter les bretelles de nos garçons sauvages ? Et les bretelles de quoi, au juste…

Film génial, fascinant, organique, noir de soleil et colorié au pétrole, hybride, fougueux, poétique, dont la réalité semble sortie du chapeau magique d’un magicien qui s’amuserait à traficoter cette grande machine qu’est notre perception, comme s’il suffisait de cueillir l’iris de l’œil pour qu’il s’enracine dans la terre, Les Garçons sauvages est une sacrée pépite de cinéma, une proposition sensationnelle et fichtrement utopique. Donc fichtrement Utopia.

UNE SEULE SÉANCE PAR SEMAINE, CHAQUE DIMANCHE SOIR