LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir le débat avec Pierre Carles et Philippe Lespinasse (Un bergé et deux perchés à l’Élysée)
Vendredi 4 janvier, Pierre Carles et Philippe Lespinasse venaient nous présenter leur film sur Jean Lassalle, « Un bergé et deux perchés à l’Élysée » que nous projetons jusqu’au 26 février. Merci à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment. UN BERGÉ ET DEUX PERCHÉS À L’É...

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Samedi 16 Février 2019 à 14h

Projection-débat : Cinéma kurde


Dans le cadre de LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA
En partenariat avec le Conseil démocratique kurde de Bordeaux
Intervenant : Kristian Feigelson, professeur des Universités, Sorbonne nouvelle-Paris 3, IRCAV (Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel).

LE TEMPS DURE LONGTEMPS

Écrit et réalisé par Özcan ALPER - Turquie 2012 1h48mn VOSTF - avec Gaye Gürsel, Durukun Ordu, Sarkis Seropyan...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE TEMPS DURE LONGTEMPSLa musique, les chants pour raconter l'histoire, pour raconter un peuple... Sumru est étudiante en ethnologie et entame un long voyage à travers la Turquie pour collecter les élégies anatoliennes et les histoires qu'elles racontent. Sumru a un beau visage, un charme fou et Ahmet, vendeur de DVD pirates, accepte de l'accompagner dans sa quête.

Sumru a du mal à se défaire du souvenir de Harun, un kurde dont elle est séparée depuis quelques mois et dont elle n'a plus de nouvelles. En plongeant dans l'histoire douloureuse de son pays, portée par les mots des chants populaires, c'est aussi dans sa propre histoire qu'elle remonte: le destin douloureux d'un peuple la ramène sans cesse à son présent, l'expérience collective est indissociable de la vie des individus.
Les élégies chantées dans les provinces sont autant de témoignages des traumatismes de guerres dont les conséquences se mesurent aujourd'hui encore avec la question kurde, toujours pas résolue. « A travers cette guerre sans nom qui se poursuit depuis les trente dernières années, au cours de laquelle 17 500 assassinats politiques ont été commis sous le nom de « cas non résolus », je tiens à regarder la Turquie d'aujourd'hui en face » dit Öscan Alper. « Le Temps dure longtemps est moins un film qui raconte une histoire qu'un film qui sauvegarde l'histoire, qui rend hommage de façon égale aux souffrances des peuples persécutés, qui offre à réfléchir et interroge ».
La dernière séquence, dans les montagnes sous la neige, est magnifique. Sumru a désormais les réponses aux questions qu'elle se posait et va devoir continuer son chemin.

En Juin, des dizaines de milliers de personnes se sont regroupées autour de la place Taksim à Istanbul, mais aussi à travers toute la Turquie contestant la gouvernance de Recept Tayyip Erdogan, dans un mouvement aux multiples facettes qui reflète les changements de la société depuis dix ans.
En nous immergeant dans la culture anatolienne, le film introduit parfaitement un débat sur l'état actuel d'une Turquie en pleine évolution.