LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir le débat avec Pierre Carles et Philippe Lespinasse (Un bergé et deux perchés à l’Élysée)
Vendredi 4 janvier, Pierre Carles et Philippe Lespinasse venaient nous présenter leur film sur Jean Lassalle, « Un bergé et deux perchés à l’Élysée » que nous projetons jusqu’au 26 février. Merci à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment. UN BERGÉ ET DEUX PERCHÉS À L’É...

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Samedi 19 Octobre 2019 à 17h30

FIFIB - FOCUS : ROXANE MESQUIDA

En présence de la comédienne Roxane Mesquida

KABOOM

Écrit et réalisé par Gregg ARAKI - USA 2010 1h26mn VOSTF - avec Thomas Dekker, Haley Bennett, Chris Zylka, Roxane Mesquida, Juno Temple, Kelly Lynch, James Duval...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

KABOOM« Kaboom », c'est l'onomatopée qui désigne le vacarme d'une grosse explosion dans les comics, les bandes dessinés américaines. C'est aussi l'effet que vous fait le film pendant sa vision. En effet, Gregg Araki (ne citons de sa filmographie que sa plus belle réussite : Mysterious skin) est au mieux de sa forme, utilisant à fond les couleurs et les sons, et nous livre une œuvre joyeusement psychédélique et subversive. Le film démarre comme un teen-movie puissance dix et avance petit à petit vers le fantastique, mêlant complot gouvernemental, secte sanguinaire et invasion extraterrestre ! On est balancé dans un univers pop, trash et flashy avec des dialogues tordants, des répliques percutantes. Et quoi de mieux que de suivre une bande d'étudiants libres et barrés au possible pour illustrer cette débauche d'énergie positive ? Ils sont bien sûr tous beaux, les dents bien blanches, arborent des coiffures branchées, des fringues stylés et vivent sur un campus toujours ensoleillé. Les États-Unis dans toute leur démesure ! Alors attention, attachez-vos ceintures,c'est parti pour le grand trip sexe, drugs and rock'n roll de l'année !

Smith est un jeune étudiant plutôt bien foutu, pas bête et super cool. Il sillonne le campus accompagné de sa meilleure copine, la sarcastique Stella, couche avec la belle London à l'occasion, mais a aussi des vues sur son coloc'. Il faut dire que ce surfeur blond baraqué du nom de Thor est tout à fait le genre de Smith : bête comme ses pieds et beau comme un dieu. Pendant une de ces fêtes orgiaques comme il en existe au pays de l'oncle Sam, Smith ingurgite un space cake et s'ensuivent les hallus inévitables : il voit une jeune femme rousse, déjà aperçue dans ses rêves, se faire sauvagement assassiner. Il va alors s'enfoncer petit à petit dans un mystère qui changera sa vie à jamais ainsi que celle de l'humanité, rien que ça !
Gregg Araki revient donc en force à ce qu'il sait faire de mieux : la comédie déjantée qui renverse tout sur son passage, et surtout le bon goût, les valeurs conservatrices, les hypocrisies de la bonne société américaine… D'ailleurs ce nouveau film est très proche de sa « Teenage apocalypse trilogy » et notamment de Nowhere. Les jeunes acteurs sont tous excellents et forment une galerie de personnages glamour et décalée. Ça va du beau surfeur décérébré à la sorcière lesbienne en passant par le gourou allumé. Tout ce beau monde pratique bien évidemment une sexualité parfaitement décomplexée : rapports bi, homo, les plans à trois, la masturbation et j'en passe…

Et on savoure les répliques déjà cultes, style « Il a toute une collection de tongs qu'il range par couleurs dans son placard - À part sucer des bites en écoutant Lady Gaga, on fait pas plus gay »… Enfin bref, un film jouissif de bout en bout je vous dis !