LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 8)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 6/05 au lundi 11/05/2020  Mercredi 6 mai, jour 51 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 6 mai de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de chèv...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 7)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 29/04 au mardi 5/05/2020  Mercredi 29 avril, jour 44 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 29 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages d...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 6)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 22/04 au mardi 28/04/2020  Mercredi 22 avril, jour 37 de l’après La séquence du confiné #34 La séquence précédente était extraite de L’as de pique, premier long métrage de Miloš Forman. Réalisé en 1964, le film suit les a...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 5)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 15/04 au mardi 21/04/2020  Mercredi 15 avril, jour 31 de l’après Comme la semaine dernière, nous vous soumettons ce mercredi quelques suggestions de films à voir (voir colonne de gauche). La semaine dernière c’était la ré...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 4)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 8/04 au mardi 14/04/2020  Mercredi 8 avril, jour 24 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 8 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de ...

Samedi 18 JANVIER 2020à 14h30

CinéMôm' : PROJECTION + GOÛTER + ATELIER ARTISTIQUE


Tarif unique : 15 euros
Prévente des places à partir du Mercredi 8 Janvier au cinéma et à Môm' Bordeaux, 11 cours Louis Fargues.

LE VOYAGE DU PRINCE

Jean-François LAGUIONIE et Xavier PICARD - film d'animation France 2019 1h17mn - Scénario de Jean-François Laguionie et Anik Le Ray. Pour les enfants à partir de 8 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE VOYAGE DU PRINCEUne fois de plus, Jean-François Laguionie – secondé ici par Xavier Picard – nous offre un film splendide, d'une beauté visuelle renversante, d'une intelligence et d'une finesse enthousiasmantes. On ne s'étonne pas, puisque depuis 25 ans on doit à cet artiste du cinéma d'animation des réussites telles que Le Château des singes (1995), L'Île de Black mor (2003), Le Tableau (2011) ou encore Louise en hiver (le dernier en date, 2016). Mais on continue de s'émerveiller et on invite vraiment tous les parents et tous les enseignants à montrer Le Voyage du prince à tous les enfants à partir de 8 ans.

« Conçu comme un journal de voyage, lu par une voix off magnifique, ce tendre et piquant conte philosophique démarre sur un rivage inconnue où un vieux singe naufragé, le Prince, est sauvé par Tom, un jeune singe d'une douzaine d'années. Les deux personnages ne parlent pas la même langue mais le jeune Tom comprend rapidement le Prince alors que ses parents, deux chercheurs bannis par l'Académie des Sciences et retirés dans un vieux musée d'histoire naturelle, en sont encore à s'interroger avec méfiance sur cet “étranger”.
« Une fois requinqué, le Prince prend la main de l'enfant pour découvrir cette civilisation progressiste et fière de l'être, avec sa ville rutilante de lumière aux immeubles bien rangés, mais soumise à la peur et de plus en plus encerclée par la végétation…
« Le réalisateur use de son trait d'orfèvre pour dessiner les limites d'un modèle de société à l'urbanisme sclérosé, dirigé par une assemblée de politiciens obtus et endormis avec, pour seul exutoire, un parc d'attractions horrifique… D'un autre côté, Jean-François Laguionie fait preuve aussi d'une délicate insolence envers une existence baba cool un peu trop en retrait du monde. Une fable humaniste en lignes douces, où les verts profonds enlacent le vieux bronze et le brun fusain… » (G. Odicino, Télérama)