LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Quiz des "trente dernière secondes" du n°1 au n°50
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°1 au n°50  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d...

Le monde du silence
LE MONDE DU SILENCE Mardi 15, Mercredi 16, Samedi 19 et Dimanche 20 décembre, le cinéma Utopia de Bordeaux assurera symboliquement les séances initialement prévues dans son programme de réouverture. Les projecteurs seront allumés, les salles seront dans le noir et les images défileront sur nos écran...

Mercredi 16 Juin à 20h
Projection suivie d'une discussion avec le scénariste FABIEN NURY


L'auteur et scénariste Fabien Nury descend à la fois d'Alexandre Dumas et de James Ellroy. Il puise dans l'histoire les éléments de ses fictions. Des romans graphiques à succès, situées dans le polar des années 50 (Tyler Cross), sous l'occupation (Il était une fois en France, Glénat), la guerre froide (La Mort de Staline, Dargaud, adapté au cinéma par Armando Iannucci) ou la décolonisation (Katanga, Dargaud), que Nury peuple de personnages ambigus, criminels ou victimes. Pour le cinéma, il écrit le scénario du film Les Brigades du Tigre en 2006 puis il s'essaye à la série en 2017 avec Guyane, avant d'écrire et de co-réaliser en 2021 une des grandes séries de l'année, Paris Police 1900.


Un rendez-vous à ne pas manquer après le film Mark Dixon Détective, pour tout savoir du polar et du film noir !


 

MARK DIXON DÉTECTIVE

(WHERE THE SIDEWALK ENDS) Otto PREMINGER - USA 1950 1h35mn VOSTF - avec Dana Andrews, Gene Tierney, Gary Merrill, Karl Malden...

Du 09/06/21 au 22/06/21

MARK DIXON DÉTECTIVEResté longtemps méconnu dans la filmographie du grand Otto Preminger, Mark Dixon détective est un superbe film noir, une oeuvre prenante, superbement construite, porteuse de conflits moraux fondamentaux, vision lucide et forte d’une société malade.

Le titre original, une fois de plus, est bien meilleur : Where the sidewalk ends… Le héros du film ne sait plus où finit le trottoir (la légalité, l’ordre, le bien) et où commence la rue (la brutalité, l’absence de scrupules, le mal). Mark Dixon est policier. Il combat la pègre avec d’autant plus de hargne que son père en faisait partie, il transforme un combat public en lutte personnelle. Egaré, Dixon quitte le trottoir. Le policier, garant de l’ordre et de la stabilité, se laisse aller au désordre et à la violence : il brutalise un suspect mêlé à une affaire de meurtre et au cours de la lutte, accidentellement, il le tue… C’est la bavure, avec toutes les conséquences qu’elle entraîne. Le détective va devoir lutter pour sauver sa mise, pour sauver sa peau. Et tous les coups seront permis, et derrière chaque tentative qu’il fera pour se désengluer du présent et fuir sa culpabilité, c’est son passé, toujours plus insistant, qui se profilera et l’appellera…

Mark Dixon détective est forcément un film au ras du bitume, on y respire l’air du temps, plutôt vicié, les incertitudes morales d’une Amérique lasse, qui ne croit plus aux héros. Autour de Dixon se pressent des silhouettes grises de flics et de gangsters, d’hommes au visage fermé qui pourraient être indistinctement d’un côté ou de l’autre de la barrière, du caniveau. Mark Dixon, héros douteux, sûr de rien et surtout pas de lui-même, évolue dans un monde dont tous les repères sont en train de disparaître. Mais dans le désordre et la nuit où s’égare son détective, Preminger lui accorde le lumineux sourire d’une femme : Gene Tierney. Dans ces années-là, l’amour pouvait encore sauver le monde…