LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Quiz des "trente dernière secondes" du n°1 au n°50
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°1 au n°50  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d...

Jeudi 30 JUIN 2022 à 20h15

SOIRÉE MAROC : CONCERT + FILM


Sur scène : Concert MOSTAFA EL HARFI TRIO puis à l’écran : LES FEMMES DU PAVILLON J
Tarif unique : 8 euros
Prévente des places au cinéma à partir du Lundi 20 Juin

MOSTAFA EL HARFI : de rivage en rivage, Mostafa El Harfi invente des passerelles où s’accouder pour rêver. Le son voluptueux de l’oud, qui l’accompagne depuis quarante ans, nous y invite. Musicologue et diplômé du conservatoire d’Oujda (Maroc), Mostafa El Harfi s’attache à transmettre et pérenniser le riche patrimoine musical arabo-andalou. Joueur de oud talentueux et généreux, il enseigne cet instrument au sein de l’Association des Artistes Marocains, qu’il a créée.

LES FEMMES DU PAVILLON J

Mohamed NADIF - Maroc 2021 1h37mn VOSTF - avec Assma El Hadrami, Jalila Talemsi, Imane Elmechrafi, Rim Fethi, Fatima Attif, Nisrin Erradi... Scénario de Mohamed Nadif et Assma El Hadrami.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES FEMMES DU PAVILLON JLes Femmes du pavillon J est un film qui creuse avec bonheur la question de la femme au cœur du royaume marocain. Pas une mince affaire quand on connait le carcan archaïque que les traditions tissent autour de celles qui sont éprises de liberté. Après quelques films marquants comme les récents Much loved ou Burning Casablanca, c’est une nouvelle plongée dans le Maroc d’aujourd’hui, entre passé et modernité.
Trois femmes se retrouvent dans la même chambre d’un hôpital psychiatrique de Casablanca, où elles sont admises pour des raisons très différentes : une mère confrontée à un deuil impossible, une épouse trahie et une jeune femme victime d’inceste. Toutes les trois cherchent à se reconstruire, et elles vont toutes les trois trouver dans leurs compagnes d’infortune du réconfort, de l’espoir, un rayon de soleil.

Leur remontée commune vers la lumière est conforté par la bienveillance active d’une infirmière qui, allant bien au-delà de son strict rôle de soignante, se prend d’affection pour elles. Ce que ni l’institution médicale, ni le monde du dehors ne peuvent leur apporter, c’est entre elles, entre femmes, qu’elles le trouvent : les rires et les apartés complices leur font beaucoup plus de bien que n’importe quel traitement, sans oublier les salutaires petites virées nocturnes que l’infirmière réussit à leur organiser. En cachette bien sûr !
Les Femmes du pavillon J, c’est en fait la rencontre entre quatre solitudes. Qui sont le symbole de la condition de la femme dans le Maroc contemporain. Le symbole de vies devenues des tunnels sombres, dont on ne peut espérer voir la sortie qu’en échappant aux règles rigides dictées par les hommes. Le film montre bien le courage qu’il faut pour défier les forces obscures, pour affronter l’opprobre qui sanctionne toute tentative d’émancipation. Pour les trois femmes du pavillon J, tout commence par la parole. Les confidences échangées qui brisent la loi du silence, qui envoient valser les mensonges et les non-dits et qui deviennent par là-même libératrices, salvatrices.
Il faut saluer ici toutes les actrices, qui font vivre à l’écran ces femmes formidablement attachantes, portant magnifiquement cette belle ode à la liberté. (d’après lequotidienducinema.com)