LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

À vos aiguilles !
L’an passé nous vous avions mis à contribution pour tricoter ou crocheter des petits carrés de 10x10cm, une fois assemblés, ils ont formé des couvertures que nous avons envoyé à l’Auberge des Migrants de Calais. p { margin-bottom: 0.21cm; } Cette année nous continuons notre partenaria...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Nouveautés Vidéo en Poche
Il y a du nouveau sur Vidéo en Poche ! Nous sommes très heureux de vous annoncer l’entrée au catalogue du film 120 battements par minute de Robin Campillo ainsi que de Jeanette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont. Le principe est toujours le même, venez avec votre clé USB ou votre dis...

JEUNE BERGÈRE

Delphine DÉTRIE - documentaire France 2018 1h31mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

JEUNE BERGÈREQu'est ce donc qu'être agriculteur – et en l'occurrence agricultrice – aujourd'hui ? Delphine Détrie ne prétends pas dresser un portrait exhaustif mais pour répondre à cette question, elle « se contente » de faire le (très beau) portrait de Stéphanie, qui en a eu assez de Paris et a choisi le Cotentin pour concrétiser l'un de ces rêves : devenir bergère. Il lui aura fallu du temps, retourner à l'école, faire des stages avant d'y parvenir. Pour autant rien de simple dans ces choix, entre paperasse, un mari qui n'est finalement plus sûr d'aimer les pâturages, une vie de maman, des voisins pas toujours bienveillants… Stéphanie fait donc partie de ces gens que l'on appelle les « néo ». « Pas d'ici » certes, mais foncièrement animée par l'envie de s'ancrer sur ce territoire dont elle est tombée en amour.
Il faut composer avec les aléas climatiques, avec ces moutons qui n'en font qu'à leur tête et décident parfois d'emprunter les routes plutôt que les prés, sans compter les menaces administratives de fermeture… Pas facile de tout concilier et encore moins lorsque des collègues viennent vous mettre des bâtons dans les roues en détruisant des clôtures, en s'appropriant des brebis…
Mais tout au long de ces deux ans pendant lesquelles on la suit, Stéphanie se défend, se débat, chute parfois mais tient bon. C'est qu'il en faut du courage et de la détermination pour maintenir à flot une exploitation agricole de petite taille là où ce sont plutôt les modèles de grandes exploitations qui sont favorisés ! La passion ne suffit pas lorsque les institutions obligent à une rentabilité au bout de 5 ans. Il faut alors être douée aussi d'imagination et d’ingéniosité pour amener à une diversification des activités de la ferme.

C'est un documentaire d'aventures, un film à rebondissements et on à franchement un peu de mal à quitter ces paysages entre terre et mer… A coup sûr cette bergère-là nous insuffle un peu de sa capacité à déplacer des montagnes ! Et, sait-on jamais, pourrait faire germer des vocations !