UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

Loi « sécurité globale » : « un outil pour permettre aux forces de l’ordre de cacher leurs dérapages »
Lu dans le journal Le Monde https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/11/05/loi-securite-globale-un-outil-pour-permettre-aux-forces-de-l-ordre-de-cacher-leurs-derapages_6058574_1653578.htmlJournalistes indépendants, collectifs, associations et syndicats se mobilisent contre un texte qu’...

Projection unique le lundi 23 mai à 20h.
Le film sera suivi d’une discussion avec Julien Lambert, producteur du film. Séance organisée et en présence des membres de la FNME (Fédération Nationale des Mines et de l’Énergie) CGT 34.
Tarif unique de la soirée : 4 euros .

GAZ ET FLOUZ€ À TOUS LES ÉTAGES

Gilles BALBASTRE - documentaire France 2019 1h12mn - Produit par la Fédération CGT des Mines et de l’Énergie et Héméré Production.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

GAZ ET FLOUZ€ À TOUS LES ÉTAGESVous vous souvenez du documentaire Main basse sur l’énergie qui se proposait de visiter, en six épisodes, à partir du feuilleton culte des années 60, Les Incorruptibles, les années passées où a prospéré une mafia de l’énergie avec ses nouveaux gangsters, ses politiciens plus ou moins véreux et ses résistants, les nouveaux Eliot Ness, garants d’un service public de l’énergie plus que jamais indispensable ? On encore cet autre film foisonnant, Les nouveaux chiens de garde, qui montrait combien trop de journalistes, loin d’être indépendants, loin d’être libres, sont les fidèles chiens de garde d’un pouvoir politique et financier dont ils sont trop contents d’accepter quelques croquettes (film toujours disponible sur Vidéo en poche) ?

Voilà maintenant l’opus consacré à la privatisation programmée de GDF, dans la lignée de la lente casse gouvernementale des services publics initiée depuis les années 80. Gaz et flouz€ à tous les étages nous raconte cette destruction, mais aussi le jeu des restructurations et des filialisations successives de la manière la plus limpide qui soit, ayant amené le géant de l’énergie (3e mondial) à engranger de plus en plus de bénéfices au détriment de secteurs tels que la Sécurité ou la Recherche et le Développement, et toujours plus, bien évidemment, sur le dos de ses salariés et ses clients (les ex-usagers du service public).
Et non content d’imposer la si triste loi du marché où les profits ne rapportent qu’à quelques-uns quand la majorité essuie les incessantes augmentations du gaz (plus de 80 % depuis 2007), ce géant se lance depuis quelques années dans l’ubérisation de l’énergie, où tout le monde est producteur-consommateur. Le Capital se verdit ! Un documentaire incontournable qui nous permet de découvrir le lien silencieux unissant la destruction du service public avec la disparition de la notion et de la valeur même du bien commun.