UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de la...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

LE SECOND ÉVEIL DE CHRISTA KLAGES

(Das Zweite erwachen der Christa Klages) Margarethe VON TROTTA - RFA 1978 1h32mn VOSTF - avec Tina Engel, Silvia Reize, Katharina Thalbach, Peter Schneider... Scénario de Margarethe Von Trotta et Luisa Francia.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE SECOND ÉVEIL DE CHRISTA KLAGESUne jeune femme, Christa Klages, braque une banque pour sauver une crèche alternative, réduite à la faillite par la bureaucratie allemande. Ça tourne mal, elle part en cavale à travers l’Allemagne…

« Le tournage du Second éveil, basé sur une histoire authentique, s’est effectué dans une Allemagne enfiévrée par l’obsession de la “chasse à l’homme”. Sous prétexte de combattre la violence, la délation était érigée en acte civique, et s’étendait aux prétendus sympathisants des terroristes…
« Mais ce qui m’intéressait le plus, c’était de montrer comment, malgré l’adversité, une profonde complicité peut s’établir entre trois femmes : Christa Klages, Ingrid et Léna… Le film, en trois personnages, évoque en fait l’itinéraire d’une femme qui se libère petit à petit et s’aperçoit soudain qu’elle ne peut aller au-delà parce qu’elle se heurte aux limites de notre société. » Margarethe Von Trotta