UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de la...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

ROSA LUXEMBOURG

Écrit et réalisé par Margarethe VON TROTTA - RFA 1986 2h02mn VOSTF - avec Barbara Sukowa, Daniel Olbrychski, Otto Sander, Adelheid Arndt...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ROSA LUXEMBOURGLes dernières années de la vie de Rosa Luxembourg dite « Rosa la Rouge » (magnifiquement campée par Barbara Sukowa), qui fut enrôlée « par mégarde » dans l’histoire d’un monde en pleine effervescence, bien que faite pour « garder les oies » et mener une vie paisible et sereine. Elle joua en Allemagne, au début du siècle, un rôle moral et politique déterminant au sein du Parti Socialiste. Elle fut présente aux cotés des Jaurès, Bebel, Lénine à tous les congrès internationaux qui créèrent la Pensée Socialiste. Elle fut aussi brillante journaliste, magnifique oratrice, amoureuse exigeante et resta toute sa vie proche des humbles et attentive à la nature. Farouche adversaire de la guerre, qu’elle passa en prison, elle fut assassinée à Berlin, deux mois après l’Armistice de 1918.