MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3,50€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4,50€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 4 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 328 DU 19 JUIN AU 30 JUILLET 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 328 DU 19 JUIN AU 30 JUILLET 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024...

Soutenez Utopia Palmer

LES FILMS DU FESTIVAL DE CANNES

Du 12/06/24 au 30/07/24


  • LA BELLE DE GAZA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Tel Aviv-Jaffa, rue Hatnufa… Jeu de cache-cache dans les recoins sombres, parmi les créatures ambigües de la nuit, à la recherche de l’une d’entre elles, réputée être venue à pied depuis Gaza : l’insaisissable « Belle », qui semble vouée à s’évaporer dans la pénombre organique, laissant planer derrière elle ses envoûtements et ses mystères. C’est à sa poursuite que se lance la réalisatrice, dans une quête hypnotique, une enquête entêtante. C’est une épaule gracieuse que l’on devine, une lourde c... (lire la suite)


  • RENDEZ VOUS AVEC POL POT

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    « Il vaut mieux arrêter dix personnes à tort, qu’en libérer une par erreur. » Pol Pot On sait que le grand cinéaste Rithy Panh a consacré la majeure partie de son travail à l’évocation du drame qui a endeuillé à jamais le Cambodge, son pays natal – et sa propre vie : le génocide mis en œuvre de 1975 à 1978 par les Khmers Rouges et leur guide suprême Pol Pot contre le peuple cambodgien. Rithy Panh a depuis près de 30 ans réalisé moult documentaires sur cette période cruelle durant lesquelles ... (lire la suite)


  • MARIA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Maria, élevée par sa mère, est en quête de reconnaissance et d’amour, ignorée par un père biologique qui a fait sa vie avec d’autres. Il est un comédien de cinéma reconnu (Daniel Gélin) et elle se glisse un jour sur un plateau de tournage pour qu’il la voie enfin… Elle est jolie, son audace et ses dix-neuf printemps la font remarquer trois ans plus tard par un réalisateur italien renommé, en quête de fraîcheur : elle n’a joué que quelques rôles minuscules dans des films français oubliables, igno... (lire la suite)


  • KINDS OF KINDNESS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Yorgos Lanthimos qualifie Kind of kindness de « fable en tryptique ». On y a vu, de notre côté, un récit de trois nouvelles qui, chacune à sa manière, déclinent les mêmes thèmes : l’autorité, l’emprise, le libre arbitre, la dépendance affective et le désir d’appartenance. Motifs que Lanthimos et son co-scénariste, Efthymis Filippou, ont tricotés en mailles serrées, enchevêtrées jusqu’à l’excès. À ce canevas le cinéaste a adjoint une sauce piquante qu’on lui connaît bien. Une pincée de cruauté, u... (lire la suite)


  • Fiesta de fin de saison : Vendredi 28 juin à partir de 19h45

    19h45 : ouverture du Stella café avec Colin et ses bières artisanales Hake Brew pour un apéro - Et à partir de 20h30 : La tombola puis la projection en avant-première de l'ébouriffant film de Jacques AUDIARD suivie des désormais célèbres ripailles participatives.
    Votre mission : venir le jour même avec des choses qui se mangent à partager (on évitera les choucroutes, chips industrielles au profit de quiches, salades de pâtes, gâteaux, fruits, tartes et autres de vos spécialités), et nous nous chargeons des boissons.

    EMILIA PEREZ

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    À tout moment, un rien pourrait faire basculer Emilia Pérez du côté obscur de la farce. Du coup de force au coup de cœur, du ridicule au sublime, la frontière est mince, et Jacques Audiard s’y balade en funambule avec ce nouveau long métrage, son sixième en compétition à Cannes depuis Un héros très discret, prix du scénario en 1996. À la fin du tour de manège, quand résonne le générique – la mélodie des Passantes, de Brassens, façon fanfare mexicaine –, le pari est gagné. Le grand écart, accompl... (lire la suite)


  • LES AILES DU DÉSIR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Une paire d’anges à figure humaine est perchée sur un monument d’un monde en noir et blanc qui l’ignore. Seuls quelques enfants, instinctivement, lèvent les yeux. Ces anges « révélateurs » – il suffit en effet que l’un d’entre eux s’approche d’un humain, qui ne le voit naturellement pas, pour qu’il livre à haute voix ses pensées de l’instant – se mêlent aux mortels sans but précis, avec cependant deux lieux privilégiés : une bibliothèque immense et sinistre, et un cirque, à l’opposé, symbole de... (lire la suite)


  • PARIS TEXAS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Au milieu du désert texan, Travis, un homme que l'on croyait mort, réapparaît. Harassé, il s'évanouit, pour se réveiller à l'hôpital. Prévenu, son frère Walt le retrouve muet et amnésique après quatre années d'errance. Chez Walt, Travis retrouve Hunter, son fils de huit ans que Jane, sa jeune femme, a mystérieusement abandonné quatre ans auparavant. Peu à peu, Travis reconquiert sa mémoire et son identité. Il tente de regagner l'affection de son fils. Ses efforts sont d'abord accueillis avec mé... (lire la suite)


  • LES FANTÔMES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Ils sont parmi nous, on ne les voit pas. Ils ne sont pas morts, mais c’est tout comme – ils ont été tellement malmenés par les aléas de l’existence qu’ils portent ce qu’il leur reste de vie comme un fardeau. D’où qu’ils soient rescapés, arrivés à destination ou en transit après des milliers de kilomètres de fuite désespérée et d’errances, ils hantent les rues, les foyers et – tant qu’à se résigner à ne pas mourir –, se dévouent corps et âme à identifier, au sein des communautés dispersées d’exil... (lire la suite)


  • LE COMTE DE MONTE-CRISTO

    Du 10/07/24 au 30/07/24

    Pour leur troisième réalisation commune, Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte (Le Prénom) ont choisi de s’attaquer à un classique des classiques, en signant la 24e adaptation du Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas au cinéma depuis 1908. Au prime abord, l’on se dit rien de nouveau sous le soleil, et revenir sur un tel texte sent le réchauffé et la crise des scénarios. C’est tout le contraire d’un film épique qui valorise la dimension psychologique des personnages et d’Edmond Dant... (lire la suite)


  • SANTOSH

    Du 17/07/24 au 30/07/24

    Le cinéma indien était remarquablement représenté cette année au Festival de Cannes, au moment même où se déroulait la plus grande élection de l’histoire, avec 642 millions de votants, dans un pays dominé par l’extrême droite nationaliste du BJP de Narendra Modi : le fantastique et fantasque Sister midnight (qui n’a hélas pas encore trouvé de distributeur), le magnifique All we imagine as light (en avant-première à Utopia cet été !) et ce redoutable et passionnant Santosh. Ces trois films (dont ... (lire la suite)


  • AVANT-PREMI7RE LE JEUDI 18 JUILLET A 20H30 A UTOPIA ST-OUEN L'AUMÔNE

    LE ROYAUME

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Quand un film commence par le dépeçage d’un sanglier des mains d’une adolescente au terme d’une partie de chasse réunissant une communauté très masculine à l’évidence très soudée, on se doute bien que la suite des évènements ne va pas faire dans la dentelle. Mais les apparences peuvent être partiellement trompeuses car c’est un premier long métrage idéalement balancé entre thriller tendu sur fond de criminalité organisée et œuvre beaucoup plus intime sur une relation fille-père que signe Julien ... (lire la suite)


  • AVANT-PREMIÈRE CINÉ-GOÛTER LE MARDI 23 JUILLET À 14H30
    un goûter sera offert aux enfants à l'issue de la séance

    FLOW

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Cette année un film a époustouflé la section Un certain regard du Festival de Cannes. Flow, de Gints Zilbalodis, est un enchantement. Sans paroles puisque ses personnages sont tous des animaux et son héros principal un chat noir aux immenses yeux jaunes. Le chat vit sa vie de chat, entre toilette, chasse aux mouches et siestes dans une maison abandonnée entourée de spectaculaires statues de bois en forme de… chats. Mais très vite, quelque chose cloche. Aucun humain à la ronde, des ruines recouve... (lire la suite)


  • AVANT-PREMIÈRE LE JEUDI 25 JUILLET À 20H30 À UTOPIA ST-OUEN L'AUMÔNE

    LE ROMAN DE JIM

    Du 25/07/24 au 25/07/24

    Depuis plus de vingt ans, les films d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu dépeignent les contours flous de la normalité. Après Peindre ou faire l’amour en 2005 et Tralala en 2020, les voici de retour avec Le Roman de Jim. Un neuvième long-métrage adapté du roman de Pierric Bailly qui pose une question essentielle : c’est quoi être père ? Un simple géniteur qui aurait planté sa petite graine ou celui qui vous prend par la main à la découverte du monde ? Avec ses grands yeux bruns et sa bouille ronde, A... (lire la suite)