MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 3,50 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 309 DU 11 MAI AU 21 JUIN 2022 ( À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 309 DU 11 MAI AU 21 JUIN 2022 ( À TÉLÉCHARGER)...

LA GAZETTE UTOPIA 308 DU 6 AVRIL AU 10 MAI 2022 ( À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 308 DU 6 AVRIL AU 10 MAI 2022 ( À TÉLÉCHARGER)...

LA GAZETTE UTOPIA 307 DU 2 MARS AU 5 AVRIL 2022 ( À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 307 DU 2 MARS AU 5 AVRIL 2022 ( À TÉLÉCHARGER)...

LA GAZETTE UTOPIA 306 DU 26 JANVIER AU 1ER MARS 2022 ( À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 306 DU 26 JANVIER AU 1ER MARS 2022 ( À TÉLÉCHARGER)...

THE CHEF

(Boiling point) Philip BARANTINI - GB 2021 1h34mn VOSTF - avec Stephen Graham, Vinette Robinson, Alice May Feetham, Hannah Walters... Scénario de Philip Barantini et James Cummings.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

THE CHEFC’est le « Magic Friday » à Londres, quelques jours avant Noël, une des soirée les plus importantes pour ce restaurant réputé dont la clientèle exigeante ne laisse jamais rien passer. Andy et sa brigade sont sur des charbons ardents. Tout doit être parfait dans ce monde où la réputation tient à peu de chose, surtout quand une étoile vous a été attribuée…
Hélas les ennuis vont s’accumuler pour Andy qui est déjà sous pression… Dès son arrivée en cuisine, l’inspecteur de l’hygiène pinaille et menace… Certaines provisions risquent d’être un peu juste… La fille du propriétaire s’agite dans tous les sens, certains membres de l’équipe râlent… et, cerise sur le gâteau, le célèbre chef et star de la télé Alastair Skye, chez qui Andy a travaillé, a réservé une table. Il vient de surcroît accompagné d’une des critiques gastronomiques les plus influentes de la ville, qui ne lui fera sans doute pas de cadeau.
L’atmosphère est donc assez électrique, la pression monte, Andy va-t-il prendre le risque d’atteindre le point d’ébullition et voir tout ce à quoi il tient partir en fumée… ?

Boiling point, le titre original exprime mieux que The Chef la tension permanente dans laquelle nous entraîne le réalisateur dans un long plan-séquence ininterrompu, une prouesse cinématographique qui est un des points forts du film tant sa fluidité nous plonge immédiatement dans la réalité de ce restaurant. Réalité ? Oui, il y a quelque chose de ces tété-réalités culinaires qui ont envahi nos écrans où des chefs, en France comme en Angleterre, terrorisent leurs équipes pour leur faire accomplir des exploits gastronomiques dont ils seront tous très fiers à la fin. Andy crie, marmonne, vitupère, s’emporte, sermonne, félicite… et l’interprétation magistrale de Stephen Graham et des autres comédiens ne laisse aucun doute, c’est du cinéma et même du très bon.

Philip Barantini nous a composé un film trois étoiles qui ne manque ni de sel, ni d’épices, ni de piquant. Sa recette originale mélange les bons ingrédients d’un thriller psychologique et d’un film d’action. La moutarde monte au nez d’Andy, trop, peut-être… à la fin certain·e·s resteront peut-être sur leur faim, mais personne n’aura d’indigestion. Un film à consommer sans modération !