LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CINÉMA UTOPIA BORDEROUGE : ouverture le mercredi 12 juin
Jouez hautbois, résonnez musettes ! L’autorisation d’ouverture tant attendue est enfin arrivée. On brique les projecteurs, l’association Domino donne un coup de râteau dans le jardin, le mûrier exulte… et nous donc ! Attention ! ne vous trompez pas, ce mois-ci except...

Borderouge : L'attente et le désir…
Borderougeoises, Borderougeois !… Habitants des quartiers et petites villes alentours, Tournefeuillus en vadrouille… pardonnez nous ! Nous nous couvrons la tête de cendres, nous nous flagellons, nous nous mortifions, nous revêtons le cilice, dépités d’avoir dû annuler projections et ...

Contre temps : le ciné Borderouge ouvrira plus tard que prévu !
Nous en sommes tout désappointés, mais la Commission de Sécurité qui s’est réunie le 4 avril a demandé des compléments de dossier concernant les quelques modifications apportées au permis de construire… Nos architectes et bureau d’étude transmettent les pièces demandées cette semaine, mais la no...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...



Dans le cadre du cycle sur La Retirada, mardi 4 juin à 20h30, séance unique suivie d'un débat le réalisateur Juan Francisco Urrusti (tarifs habituels du cinéma).

UN EXILIO : PELICULA FAMILIAR

Juan Francisco Urrusti - Mexique 2017 2h04

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

C'était il y a 80 ans, le 25 mai 1939, le navire français « Sinaïa », quitte le port de Sète à destination de Veracruz au Mexique. A son bord, 1599 hommes, femmes et enfants espagnols, fuyant la dictature. Parmi eux, se trouvent les grands-parents de Juan Francisco Urrusti, le réalisateur de ce film poignant. Il revient sur cette histoire à travers les témoignages des membres de sa famille et de nombreuses images d'archives rares.
Des décennies avant d’entamer la réalisation de ce documentaire, et avant même de posséder sa première caméra, Urrusti a enregistré sur bandes magnétiques le témoignage oral de ses grand-parents. Le réalisateur mexicain entremêle ces enregistrements avec les témoignages de ses parents et de descendants de réfugiés espagnols vivant au Mexique. Cette quête généalogique inscrit ce récit familial dans la grande Histoire : de l'instauration de la Seconde République espagnole à l'exil contraint à l'issue de la Guerre Civile. Le film documente un épisode peu connu de La Retirada, celui du départ pour le Mexique de pas moins de 20 000 réfugiés espagnols et questionne, en creux, notre capacité d'empathie et notre volonté d'intégration. Le réalisateur explique par ailleurs sa démarche, qui au-delà du récit familial et historique nous parle d'aujourd'hui : « Quand j'ai commencé à monter le documentaire, l'objectif était de raconter certains faits historiques que je pensais nécessaires de montrer car lorsque l'on oublie ses souvenirs, l'Histoire se répète. »