LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CINÉMA UTOPIA BORDEROUGE : ouverture le mercredi 12 juin
Jouez hautbois, résonnez musettes ! L’autorisation d’ouverture tant attendue est enfin arrivée. On brique les projecteurs, l’association Domino donne un coup de râteau dans le jardin, le mûrier exulte… et nous donc ! Attention ! ne vous trompez pas, ce mois-ci except...

Borderouge : L'attente et le désir…
Borderougeoises, Borderougeois !… Habitants des quartiers et petites villes alentours, Tournefeuillus en vadrouille… pardonnez nous ! Nous nous couvrons la tête de cendres, nous nous flagellons, nous nous mortifions, nous revêtons le cilice, dépités d’avoir dû annuler projections et ...

Contre temps : le ciné Borderouge ouvrira plus tard que prévu !
Nous en sommes tout désappointés, mais la Commission de Sécurité qui s’est réunie le 4 avril a demandé des compléments de dossier concernant les quelques modifications apportées au permis de construire… Nos architectes et bureau d’étude transmettent les pièces demandées cette semaine, mais la no...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...



Vendredi 24 Janvier à 20h30 à Tournefeuille. Dans le cadre du cycle Visions Musicales : du cinéma plein les oreilles, séance unique de la version final cut, en collaboration avec le disquaire Le Laboratoire rue de la Bourse à Toulouse.
La séance sera accompagnée d'un jeu concours : pour chaque billet acheté vous avez accès à la tombola avec plein des cadeaux à gagner. Tarif unique 7 euros.
Places en vente à partir du 8 janvier dans vos cinémas préférés, au Laboratoire et en ligne sur le site billetweb.fr

THE DOORS Final Cut

Oliver Stone - USA - 1991 2h18 VOSTF - Avec Val Kilmer, Meg Ryan, Kyle MacLachlan

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

En 1965, Jim Morrison, jeune diplômé en cinéma,s’éprend de Pamela Courson, à qui il fait découvrir ses poèmes empreints de mysticisme indien. Peu de temps après, il fait une autre rencontre décisive en la personne de Ray Manzarek.


Ancien élève comme lui à UCLA, l’apprenti organiste est conquis par les textes et la voix de Morrison et lui propose de former un groupe avec son ami batteur John Densmore, bientôt rejoints par le guitariste Robby Krieger. Ainsi naît les Doors, groupe de rock légendaire qui révolutionnera à jamais le monde de la musique…



Grand admirateur des Doors qu’il découvre durant son service au Vietnam, Oliver Stone écrit à son retour en 1971 un scénario inspiré de leur univers, intitulé « Breathe ». Vingt ans plus tard, et malgré l’intérêt d’autres grands réalisateurs comme Brian De Palma, Martin Scorsese, William Friedkin ou Francis Ford Coppola, le cinéaste de Platoon et Wall Street est choisi pour porter à l’écran la biographie de Jim Morrison.

De leurs premiers concerts dans les clubs de Sunset Strip au départ précipité de leur leader pour Paris, usé après des années d’excès en tous genres, le spectateur captivé assiste à l’ascension et à la chute d’un mythe, celui du chanteur et compositeur Jim Morrison, remarquablement incarné par Val Kilmer. Interprétant lui-même pas moins de quinze chansons pour le film, l’acteur livre une performance d’une rare intensité, se glissant dans la peau de son personnage avec un mimétisme frappant. Le reste du casting n’est pas en reste, avec notamment Meg Ryan dans le rôle de Pamela Courson, muse et grand amour de Morrison, et Kyle MacLachlan dans celui de Ray Manzarek.
Dans le mots de Oliver Stone « Dans les années 1960, beaucoup d’entre nous voulions être des rebelles, et nous l’étions. C’était comme ça pour Jim Morrison. Il voulait changer de vie, tout recommencer à zéro,
essayer de nouveaux trucs, tout essayer et aller de l’autre côté. Il nous a emmenés là où le rock n’était jamais allé. Il avait la beauté d’Elvis, la poésie de Bob Dylan. Il était vulgaire et raffiné à la fois. C’était un ange et un démon. »
Déjouant habilement tous les pièges du biopic, Oliver Stone livre une oeuvre d’une grande sensibilité sur un homme hanté par la mort, qui finira par rejoindre le tristement célèbre « club des 27 » aux côtés de Jimi Hendrix et Janis Joplin. Film-trip hallucinant, The Doors est à admirer pour la première fois dans sa version final cut !