LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Atelier d'écriture YAKSA 7 : Kévin
La première fois que je l’ai vu, c’était à mon anniversaire, il était sorti d’un énorme gâteau avec des oreilles de lapin et un pompon blanc coincé entre les fesses. On peut pas vraiment dire que ce soit mon genre de mec mais il s’était passé un truc, je ne sais pas quoi exac...

Atelier d'écriture YAKSA 6 : Daria
Je m’appelle Greg Camazot, j’ai 34 ans ; je suis arrivé à Londres, il y a deux ans. Je travaillais à cette époque pour la Food and Drug Administration pour développer des recherches en alimentation alternative d’origine animale à base d’insectes.Les semaines qui avaient suivi le départ de Daria...

Atelier d'écriture YAKSA 5 : à partir de tableaux de Magritte
Test du parapluie. Comment savoir si un parapluie est vraiment étanche ?C’est très simple.Prenez un verre d’eau. Oui un simple verre d’eau transparent. Un verre que vous pouvez trouver partout. Un verre sans identification spécifique.Remplissez-le au 9/10 - c’est très important- d’eau du robine...

Atelier d'écriture YAKSA 4 : la parole
Parole que l’on dit sans y penser.Parole qui échappe, le mot de trop où la parole exprimée sans retenue se transforme en parole dérangeante et devient celle qu’on n’aurait pas dû dire.Parole qui peut être mise en musique ou en poème.Parole divine, posée sur une musique sacrée.Parol...



DES POULES ET DES GROSSES VOITURES

Anna PITOUN et Valérie MITTEAUX - documentaire France 2013 1h05mn -

Du 25/03/20 au 30/06/20 à Toulouse (Borderouge) - Du 25/03/20 au 30/06/20 à Tournefeuille

DES POULES ET DES GROSSES VOITURESAna Pitoun et Valérie Mitteaux réalisent depuis quelques années, ensemble ou chacune de leur côté, plein de films tout à fait passionnants. Vous avez pu en voir une bonne partie à Utopia : Caravane 55, Kings of the world, 8 avenue Lenine... de Valérie seule : Filles ou garçon, mon sexe n'est pas mon genre, Dreamocracy... Anna : Pologne aller-retour, Smaïn cité Picasso... tous programmés par de nombreux festivals dans plein de pays et très souvent abondamment primés. Ils sont régulièrement programmés sur diverses chaines, notamment Arte. « Le documentaire, c'est une relation au-delà d'un cadre, d'un message, c'est une relation que vous vous mettez à entretenir avec la personne que vous filmez. C'est un contrat de confiance » et c'est toute la richesse de ce cinéma de l'humain, qui nous immerge dans la vie de personnes qui cessent peu à peu de nous être inconnues et au fil des images crée du lien, interroge leur vie et fait évoluer notre regard sur « les autres ». Elles ont du talent, un savoir faire : les images sont belles, le montages précis, les musiques judicieuses... elles ont de l'humour mais surtout une formidable empathie qui passe jusqu'à nous. C'est un cinéma qui n'est ni neutre ni gratuit ; il est fait pour alimenter compréhension et réflexion, et s'il fait rire, émeut, indigne ou touche.... il ne vise jamais bas. C'est un cinéma qui milite pour une humanité plus tolérante et plus juste. « Filmer, c'est écouter avant de regarder » dit Ana, tandis que les personnes qui leur parlent de confiance nous incitent à partager cette curiosité bienveillante qu'elles leur portent.

« Les Gens du voyage ne sont pas français », « Ils ne veulent pas s’intégrer », « on sait bien d'où proviennent leurs ressources »... Tels sont les préjugés qui se construisent encore autour des Gens du voyage. Ce film reformule ces considérations dégradantes sous forme de questions, auxquelles ont répondu sans tabous les personnes concernées. C'est avec une volonté de partager leurs émotions que des "voyageuses" et des "voyageurs" ont accepté de se confier. Loin des stéréotypes, le documentaire délivre des témoignages forts et instructifs de femmes, d’hommes et d’enfants, discriminés au quotidien dans leur accès aux droits.

Retrouvez tous les épisodes du Journal de bord au temps du confinement, et bien plus encore, sur le blog à cette adresse : cinemas-utopia.org/U-blog/toulouse/index.php?tag/confinement2020 (vos réponses aux quiz et vos commentaires : nous écrire).