LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

On n'est jamais à l'abri du meilleur… Le projet Utopia Cinéma Durable continue ! 400% son objectif initial déjà atteint, 80 000€ ! Mazette ! Une fin d'année sur les chapeaux de roue !
Drôle d’année que 2020… Nous vous souhaitons une très belle année 2021, qu’elle soit meilleure et moins confinée que la précédente, qu’elle vous apporte la santé, la réalisation de vos projets. Il nous revient à tous de bâtir des alternatives solidaires, durables, respectueuses de l’humain et de nat...

Comme un cadeau de Noël à la planète ! Vous êtes-là ! Attention J-1 : il ne tient qu'à vous…
Lors de nos permanences, dans nos halls, sur les réseaux, il n'y a pas à dire vous êtes-là !Même sur Ulule : vous êtes-là ! sur https://fr.ulule.com/utopia-pont-sainte-marie/Par solidarité, pour soutenir un projet légitime, pour faire votre part ! WE DO OUR PART ! Parce qu'on ne peut pas laisser les...

Gébé, on arrête tout, on réfléchit / L'AN 01
Si, après avoir vidé votre PEL pour aider Utopia à concrétiser le projet de cinéma du futur à Pont Sainte Marie, il vous reste 3 sous d’épargne à dilapider dans la joie et la bonne humeur…On était très heureux de recevoir Pierre Carles à Utopia Borderouge, pendant le dernier festival du film gro...

lu dans BOX-OFFICE PRO : "Vers Troyes, Utopia fait appel au financement citoyen"
Le réseau indépendant, qui a obtenu le permis de construire le 19 octobre, a lancé une vaste campagne de financement participatif pour son projet de cinéma à Pont-Sainte-Marie, dans l’Aube.« Il est temps que le cinéma passe au vert ! » Déterminée, Anne Faucon a décidé de franchir une nouvelle ét...

CHASSEURS DE TRUFFES

(The Truffle Hunters) Michael Dweck et Gregory Kershaw - documentaire USA / Italie 2021 1h24mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

CHASSEURS DE TRUFFESNous sommes dans un village perché sur une colline dans le Piémont, au nord de l’Italie. C’est un de ces lieux qui semblent hors du temps, comme une expression différente de ce que pourrait être la vie.
Dans les forêts secrètes, un petit groupe d’anciens, accompagnés de leurs chiens fidèles, partent chaque année à la recherche d’un trésor : la truffe d’Alba, ingrédient le plus cher au monde. Ces chasseurs de truffes, véritables gardiens de terres menacées, luttent pour protéger leurs traditions et savoirs ancestraux.
Cette truffe blanche pousse aux racines des grands chênes. Personne ne sait comment ni pourquoi elle pousse là. Certains affirment que la truffe blanche ne peut se développer qu’à la base d’un arbre qui a été frappé par la foudre quand d’autres pensent qu’elle est sensible aux phases de la lune, ou même aux champs magnétiques. Certains croient même qu’elle est l’œuvre de sorcières et autres envoûteurs.
Sa couleur varie du blanc parfois veiné de rose au gris proche du marron, et lorsqu’elle arrive à maturation, elle dégage un arôme sans pareil, une fragrance musquée, souterraine, séduisante et enchanteresse. Son prix est naturellement proportionnel à sa rareté.

C’est l’énigme de la truffe blanche qui nous mène aux chasseurs de truffes. Ce sont des hommes d’un âge avancé mais toujours jeunes d’esprit, qui consacrent leurs journées et leurs nuits à la chasse aux truffes dans les forêts qui les attirent depuis leur enfance. Ils sont proches de la terre, et guidés par la tradition. Le temps semble s’être arrêté durant leur jeunesse. La technologie numérique et la mondialisation n’ont pas encore affecté leur rythme de vie. La nature est une réalité incontournable de leur quotidien et une bénédiction de toujours qui les accompagne alors qu’ils arrivent au crépuscule de leur vie.
Le film nous transporte dans une autre ère, comme un voyage dans le temps, une échappatoire à la technologie et à ce que nous considérons être les échecs de notre ère moderne. Il règne une atmosphère magique et mystérieuse dans ces petits villages isolés où il est rare d’entendre le bruit d’une voiture. C’est un monde sans plastique. Chaque objet, chaque partie de la maison est imprégné d’histoire.
Les chasseurs de truffes que nous rencontrons vivent encore dans le monde de leur jeunesse, écoutant la même musique qu’ils ont écoutée toute leur vie, travaillant la terre sur laquelle ils ont grandi, chassant ensemble les truffes dans les mêmes forêts qu’ils ont toujours connues. C’est comme si nous plongeons dans l’Italie des années 1960. Edigio se plaignant d’Angèlo : « Pourquoi tu ne réponds jamais quand je t’appelle ? » et Angelo lui répond : « Eh bien, si tu me dis quand tu vas m’appeler, je brancherai le téléphone. »

Ce film est le portrait d’un lieu fragile et d’un groupe d’êtres passionnés qui nous rappellent que ce monde merveilleux nous réserve encore bien des raisons de nous réjouir.

Mercredi 21 juillet à partir de 20h à Tournefeuille, dégustation de truffes proposée par la boutique Signorini Tartufi à Toulouse, suivie d’une projection du film. Tarif unique 10€ (dégustation + film). Places disponibles aux cinémas et en ligne sur billetweb.fr