LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Install-party samedi 18 juin à Tournefeuille
Vous voulez déconfiner durablement vos ordinateurs ? Envie de découvrir une informatique libre, éthique et accessible ? Vous vous sentez une affection naissante pour les gnous et les pinguins ? L’association Toulibre vous propose de venir découvrir les Logiciels Libres, et comme le premier pas v...

Sous l'aile des Anges, et le regard de Terrence Malick
Chers spectateurs, parfois je viens vous voir dans les salles afin de vous rencontrer en direct, d’échanger avec vous, de vous raconter les croustillantes anecdotes de l’exploitante du cinéma aguerrie et acharnée que je suis. C’est tellement profitable les séances collectives, c’est du cinéma. Telle...

L'œil et la Plume : retour critique de LITTLE PALESTINE / D.E.F.I. prod
Basée au Mirail, l’équipe de D.E.F.I PRODUCTION s’est donner pour nouvelle mission d’accompagner des groupes de jeunes à la découverte d’autres cinémas, d’autres films, dans d’autres salles… Plus ou moins régulièrement nous aurons des retours, écrits, filmés, radios, de ces découvertes.... Lire ...

LE DOMOVOÏ - bistrot d'Utopia Borderouge - est (enfin !) ouvert !
« Génie familier de la maison, Domovoï est originellement celui du feu du foyer. Il se fonde sur l’usage de déposer dans la nouvelle maison un feu pris dans la précédente et sur celui d’offrir au domovój, chaque 28 janvier, un pot de gruau recouvert de braises. » Merci Wikipédia, on en sait à pr...

LE CIEL EST À VOUS

Jean GRÉMILLON - France 1944 1h48mn - avec Madeleine Renaud, Charles Vanel, Anne Vandène, Jean Debucourt... Scénario d’Albert Valentin et Charles Spaak.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE CIEL EST À VOUSDe l’avis quasi-général, Le Ciel est à vous est le plus grand film français réalisé sous l’Occupation, avec Le Corbeau de Clouzot, qui est dans l’esprit et le contenu son exact opposé. À la noirceur misanthrope de Clouzot, Grémillon oppose sa foi en l’humanité, son éloge de la passion, de l’artisanat, de l’obstination… et de l’amour, en l’occurrence conjugal ! Absurdement soupçonné de pétainisme sous prétexte qu’il magnifiait une famille travailleuse et supposée modèle, Le Ciel est à vous est en fait un grand film féministe avant la lettre, tranquillement subversif dans la France des années 40. Pour reprendre les mots de Geneviève Sellier, autrice du livre de référence sur le cinéaste (Jean Grémillon, le cinéma est à vous, Éd. Klincksieck) : « Ce que dit Le Ciel est à vous, c’est qu’une femme intelligente et douée ne peut pas s’accomplir seulement dans le mariage et la maternité, et c’est exactement le contraire de ce que dit à l’époque le régime de Vichy et l’idéologie dominante, y compris chez les gens de gauche. »

Propriétaires d’un garage dans une petite ville des Landes, Pierre et Thérèse Gauthier sont expulsés pour laisser la place à un terrain d’aviation. Ils s’installent sans rechigner dans un bourg du voisinage mais ils ne savent pas encore que le virus de l’aviation va bouleverser leur vie. C’est d’abord le mari qui, en cachette de son épouse partie en éclaireuse prendre la gérance d’un grand garage de Limoges, se met à donner des baptêmes de l’air – il a une certaine expérience, il fut le mécanicien de Guynemer ! –. Il se fait engueuler d’importance quand elle découvre la chose… Mais lorsque Thérèse monte elle-même en avion, elle est aussitôt conquise et c’est elle désormais qui va se consacrer corps et âme à la passion du pilotage, enchaînant les parcours hors normes, volant après les records, n’hésitant pas à risquer beaucoup, avec l’appui indéfectible de son époux admiratif.

Madeleine Renaud – actrice fétiche de Grémillon qui tourna quatre films avec elle – et Charles Vanel sont formidables, on suit leur parcours avec un sentiment d’exaltation rare.

HÉROÏNES OUBLIÉES mardi 9 novembre à 20h30 à Tournefeuille, projection suivie d'une rencontre avec Marie Pierre Lafargue, professeure du cinéma, avec la librairie Au Bonheur des Dames (table des livres dans le hall du ciné dès 19h30), en partenariat avec L'Envol des Pionniers (préventes au cinéma et sur billetweb.fr).