LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Install-party samedi 18 juin à Tournefeuille
Vous voulez déconfiner durablement vos ordinateurs ? Envie de découvrir une informatique libre, éthique et accessible ? Vous vous sentez une affection naissante pour les gnous et les pinguins ? L’association Toulibre vous propose de venir découvrir les Logiciels Libres, et comme le premier pas v...

Sous l'aile des Anges, et le regard de Terrence Malick
Chers spectateurs, parfois je viens vous voir dans les salles afin de vous rencontrer en direct, d’échanger avec vous, de vous raconter les croustillantes anecdotes de l’exploitante du cinéma aguerrie et acharnée que je suis. C’est tellement profitable les séances collectives, c’est du cinéma. Telle...

L'œil et la Plume : retour critique de LITTLE PALESTINE / D.E.F.I. prod
Basée au Mirail, l’équipe de D.E.F.I PRODUCTION s’est donner pour nouvelle mission d’accompagner des groupes de jeunes à la découverte d’autres cinémas, d’autres films, dans d’autres salles… Plus ou moins régulièrement nous aurons des retours, écrits, filmés, radios, de ces découvertes.... Lire ...

LE DOMOVOÏ - bistrot d'Utopia Borderouge - est (enfin !) ouvert !
« Génie familier de la maison, Domovoï est originellement celui du feu du foyer. Il se fonde sur l’usage de déposer dans la nouvelle maison un feu pris dans la précédente et sur celui d’offrir au domovój, chaque 28 janvier, un pot de gruau recouvert de braises. » Merci Wikipédia, on en sait à pr...

Dimanche 2 octobre à 11h à Tournefeuille, dans le cadre des Rencontres au Féminin, avant-première suivie d’une discussion et précédée d’un petit-déjeuner (on offre les croissants, les boissons sont disponibles au Bistrot). Le film est ensuite programmé du 5 au 25 octobre.

ÊTRE PROF

Émilie THÉROND - documentaire France 2022 1h22mn - avec la voix de Karine Viard... Pour les enfants à partir de 8 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ÊTRE PROFCréée en 2014 par le producteur du film Sur le chemin de l’école qui connut un vif succès et continue à Utopia de faire l’objet de séances scolaires, l’association éponyme a pour objectif de soutenir et de contribuer à la scolarisation des enfants à travers le monde. C’est grâce au travail de cette association que les incroyables protagonistes de ce nouveau film ont été trouvés. « Incroyables » mais pas que… passionnées, obstinées, dévouées, engagées. Nous allons donc suivre le travail de Sandrine, Sveltana et Taslima, trois enseignantes qui ne ménagent ni leur efforts, ni leur peine pour mener à bien leur mission : permettre à des enfants qui en sont éloignés d’accéder à l’éducation. Chacune à sa manière, avec sa culture, son parcours, chacune avec ses astuces d’enseignante débutante ou aguerrie, va faire un pied de nez à la fatalité en empruntant des chemins de traverse et contourner ainsi tous les obstacles qui se mettent devant les enfants.
Au Burkina Fasso, à Tiogagara, en pleine brousse, Sandrine, fraîchement diplomée, doit composer avec une classe de plus de 50 élèves, tous âges cofondus et parlant 5 dialectes différents. Loin de se décourager, cette jeune maman qui a laissé sa famille à des centaines de kilomètres va s’adapter avec passion et optimisme et tisser avec les gamins ce lien unique entre une maîtresse et ses élèves qui permet de faire de grandes choses.
Sur les neiges glacées de la Sibérie Orientale, c’est en traîneau de rennes que Sveltana parcourt les villages nomades pour installer son école itinérante et permettre ainsi aux enfants Evenks de poursuivre leur scolarité même quand les températures extrêmes de l’hiver isolent les campements. Un engagement pour que les enfants puissent aussi avoir la liberté du choix de demeurer berger nomade ou de prendre un autre chemin.
Au nord du Bangladesh, la très jeune Taslima enseigne depuis ses 18 ans sur une école bateau qui parcourt les zones inondées par la mousson pour permettre aux jeunes de poursuivre leurs études en dépit de conditions climatiques de plus en plus violentes. Avec une maturité déconcertante et une douceur extrême, elle se bat avec force et conviction pour éviter aux jeunes filles la déscolarisation qui fragilise particulièrement les jeunes filles qui se retrouvent ainsi plus facilement exposées aux mariages précoces, pourtant interdits et punis par la loi.
Un formidable hommage aux vertus de l’éducation et à celles (et ceux) qui choisissent de consacrer une grande part de leur vie, de leur énergie, de leur imagination à enseigner.