LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 8€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Les vidéos du Toulouse Hacker Space Factory (THSF) à revoir sur TV Bruits
Le Toulouse Hacker Space Factory (THSF) explore depuis 2010 les espaces de dérivation de l’emprise des technologies sur nos vies, en particulier celles en mutation du monde numériques et cybernétique. Les vidéos des interventions sont disponibles sur le site de TV Bruits https://tvbruits.org/spi...

FMR a fêté ses 40 ans à Borderouge
Le temps passe et FMR a 40 ans déjà. La radio toulousaine avait fêté cela au Bikini le 27 novembre 2021 avec une grande soirée de concerts. Le Bikini et FMR s’est aussi une belle et tumultueuse histoire que nous racontent Hervé Sansonetto et Pierre Rogalle dans un documentaire réalisé par TV Bru...

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma :)Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de ...

Install-party samedi 18 juin à Tournefeuille
Vous voulez déconfiner durablement vos ordinateurs ? Envie de découvrir une informatique libre, éthique et accessible ? Vous vous sentez une affection naissante pour les gnous et les pinguins ? L’association Toulibre vous propose de venir découvrir les Logiciels Libres, et comme le premier pas v...

Soutenez Utopia Palmer

Avant-première à Borderouge mercredi 26 juin à 20h suivie d’une rencontre avec Joseph Paris, le réalisateur, Salah Amokrane (Tactikollectif), et Philippe Poutou (Militant, anciennement candidat à la présidentielle) en partenariat avec l’Assemblée des Quartiers.

LE REPLI

Écrit, filmé, réalisé et monté par Joseph PARIS - France 2024 1h33mn - avec la participation de Logan de Carvalho (narration), Yasser Louati, Assa Traoré, famille Kraiker, Amal Bentounsi, Vanessa Codaccioni, Abdelali Hajat, Mireille Delmas Marty, Thomas Deltombe, Vincent Gay...

C'est l'ami Philippe Poutou qui nous a (fortement) suggéré de nous intéresser au REPLI de Joseph Paris. Une découverte qu'il a faite au Festival du film et forum International sur les Droits Humains (FIFDH) de Genève. Ce film-outil passionnant, d'une intelligence et d'une clarté rares, sortira en octobre prochain dans les salles. Il nous paraît indispensable que tout un chacun, militants, citoyens, s'en saisissent de toutes les manières possibles, pour forcer les portes et faire entendre cette autre voix dans le débat public.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE REPLIC'est simple et rassurant comme une pelote de laine : tu tires doucement le bout du fil qui dépasse, et tranquillement, simplement, ça se déroule. Ainsi des tiraillements, des inflammations, des replis, tous ces nœuds et ces entrelacements qui crispent et divisent la société française – et que des décennies de choix politiques et de commentaires médiatiques ont consciencieusement œuvré à rendre inextricables. Ces oppositions fabriquées, ces lois séparatistes et sécuritaires, ces communautarisations qui sont devenus l'alpha et l'omega sur lesquels se construisent les discours politiques binaires, se focalisent tous les enjeux électoraux et qui n'en finissent pas de fragmenter le corps social : et s'il n'était pas si difficile d'en déjouer l'inextricable fouillis, de reconstituer le lent processus historique qui les a tout emmêlés… ?

À l'origine du film, les attentats de 2015. Comme beaucoup, Joseph Paris, cinéaste et plasticien, est d'abord saisi par la violence de l'uppercut qui frappe et tétanise toute la société – uppercut doublé par la réponse politique immédiate, cinglante : proclamation de l’état d’urgence et discours sur la déchéance de nationalité. L'ennemi, intérieur, est clairement désigné : son origine, sa condition sociale, permettent de l'identifier facilement – et pour simplifier encore, tout est mis en uvre pour le ramener à sa culture et sa (supposée) religion. Le cinéaste entreprend de démonter ce discours et rencontre rapidement Yasser Louati, militant des droits humains, encarté nulle part, dont le propos le frappe : viser une minorité tout en rassurant la majorité à grand renforts de « ne vous inquiétez pas, ça ne concerne que ces gens-là », ça amène immanquablement à la mise en place de restrictions de liberté qui, à court ou moyen terme, concerneront l’ensemble de la population. Un discours incluant, réellement universaliste (pour une fois), dans lequel le cinéaste se reconnaît, qui le « met dans la boucle » : « Ce n’est pas seulement par altruisme que je suis concerné par le sort des français musulmans - ce qui leur arrive, c’est ce qui nous attend ». Mais comment en est-on arrivé là ? D'où repartir, à quel moment reprendre le récit, de la société française, de son immigration, pour identifier et peut-être soigner les maux qui la gangrènent ? De fil en aiguille, Yasser et Joseph creusent, interrogent, des années 80 à aujourd’hui, le phénomène du repli identitaire en France, la montée du racisme et les restrictions des libertés. Ils délivrent une parole qu’on ne parvient plus entendre, en décortiquant le discours médiatique et politique, confrontant l’actualité aux archives. Et ce qui semblait enchevêtré, indiscernable et insoluble, apparaît clairement, intelligible, d'une imparable logique. Ça ne donne évidemment pas clé en main de solution magique pour sortir de ce merdier, mais tout est là, sous nos yeux, proprement étalé et mis au jour. Prêt à servir. Et franchement, même si tout n'est pas agréable à voir et à entendre, de déplier ces tentations de replis, identitaires, communautaires, ça fait un bien fou – et ça donne des envies, des idées, pour la suite.

« Exister collectivement, s’engager politiquement » : L’ASSEMBLÉE DES QUARTIERS, lancée en avril 2024 par des militants issus de divers mouvements de quartiers populaires de toute la France pour exister enfin dans le débat public, est autonome et indépendante des partis et forces politiques traditionnels.