LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances happy hour à 4,5€
Parking voie aux vaches
(bus ligne 1 arrêt Debussy)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Éducation à l’image et à l’environnement... Séances de groupes à Volonté !
Crèches, écoles, collèges, lycées, centres de loisirs, anniversaires, enseignement supérieur… Vous souhaitez voir un film en groupe, pour le plaisir ou pour un projet pédagogique ? Contactez-nous : 03 25 40 52 90 ou à pont-sainte-marie@cinemas-utopia.org.NOUS ORGANISONS DES SÉANCES À LA CARTE, e...

Utopia Pont-Sainte-Marie ouverture imminente !
Vous êtes impatients ! Vos nombreux appels le montrent… et nous aussi ! Nous sommes définitivement sur les starting-blocks ! Quelques réglages encore sur la ventilation, le chauffage… nous dit-on… En tout cas, la cheminée fonctionne ! En attendant on continue de mettre les choses en place et de ...

Des nouvelles du Front de L’Est !
100 000€ citoyens ! Bravo ! C’est la somme déjà récoltée grâce à vous, à vos petites gouttes d’eau citoyennes mises bout à bout, au soutien des artistes (Béatrice Tabah en tête !) et de l’association de futurs spectateurs aubois ARCEAU qui organisent des expositions-vente a...

Juin 2020 : Travaux en vue ! Il y a comme des petits airs de printemps et de bien belles nouvelles !
Good news et appel d’offre !Chers toutes et tous,CÔTÉ FINANCES : Votre soutien a joué et continue de jouer un rôle primordial dans cette aventure ! Vos voix alliées à celles des professionnels du Cinéma, au FEDER (l’Europe qui contribue pour 300000€), le soutien de notre banque ...

Séance unique le dimanche 1er octobre à 10h30 coorganisée avec le festival Nuits de Champagne. Places en prévente dès le 15 septembre aux tarifs habituels. Suite à la projection, ambiance musicale cubaine offerte par le Festival ! Chacun peut amener un apéro ou un pique-nique à partager. Pensez à amener vos verres et couverts. Utopia offre le punch !

BUENA VISTA SOCIAL CLUB

Wim WENDERS - documentaire Allemagne/Cuba 1999 1h40mn VOSTF - avec Compay Segundo, Eliades Ochoa, Ry Cooder, Joachim Cooder, Ibrahim Ferrer, Omara Portuondo, Ruben Gonzales, Oriando « Cachaito » Lopez, Amadito ValdÀs, Manuel « Guajiro » Mirabal, Barbarito Torres, Pio Leyva, Manuel « Puntillita » Licea, ...

Du 01/10/23 au 01/10/23

BUENA VISTA SOCIAL CLUBDès les premières images, les premières notes, le cœur s’emballe. Le frisson gagne et le corps se fait léger, emporté par cette musique cubaine dansante, ensoleillée, au doux goût âpre de la terre comme un bon Bordeaux qui dilate vos papilles. Le paradis ! Le fauteuil où l’on est assis, est bien étroit pour toute cette émotion, tout ce bonheur et cette envie urgente de danser. Au départ, un disque, Buena Vista Social Club, sorti en 1996, réunissait toutes les grandes figures « historiques » de la musique cubaine. Ry Cooder, instigateur du projet et musicien hors pair (également compositeur de musique de films, notamment Paris Texas d’un certain Wim Wenders), rassemblait sur un même album ces « super-abuelos » (super papys) qui avaient connu leur heure de gloire dans les années 40/50, rentrés dans la légende et oubliés, comme Ruben Gonzales, Ibrahim Ferrer… Plusieurs ne jouaient plus depuis des années : Ruben Gonzales n’avait plus de piano chez lui, Ibrahim ferrer cirait des chaussures et avait abandonné toute idée de carrière musicale. Le résultat ne se fit pas attendre : triomphe international, plus d’un million de disques vendus, pour des musiciens qui avaient entre 70 et 90 ans !

Deux ans plus tard, Ry Cooder repart à la Havane pour produire un album solo d’Ibrahim Ferrer, mais cette fois-ci il est accompagné de Wim Wenders, qui filme histoire du Buena Vista Social Club (prononcer Cloube, comme Couba, ça change tout !). Et le miracle est là. Ils jouent, chantent ensemble comme s’ils l’avaient toujours fait, attentifs les uns aux autres, laissant chacun improviser, mettre sa patte personnelle aux chansons. Leur osmose est totale. Ils ne font qu’un avec cette musique qui déborde du cadre. Leurs rires, leurs yeux brillants de plaisir complice, leur gaillardise, leurs larmes aussi nous emportent hors de tout. La variété des styles est époustouflante : des mélodies de la ville de la Havane au style country de Santiago, les chansons elles-mêmes parcourent toute l’histoire de l’île. Entre deux enregistrements, Wim Wenders vagabonde dans les rues de Cuba où l’on sent les difficultés économiques, le manque de tout, les choses laissées à l’abandon faute de pouvoir les entretenir et pourtant, les couleurs criardes et délavées, la musique et l’atmosphère dégagent une grande énergie et un profond optimisme.

Le film révèle toute la modestie de ces musiciens extraordinaires mais il est aussi un vrai conte de fées, qui a la particularité d’être vrai. Ce dont ces vénérables musiciens rêvaient depuis toujours se réalise enfin. Invités à Amsterdam, puis, suprême honneur, au Carnegie Hall à New – York, ils se font ovationner par une salle enthousiaste. Wim Wenders immortalise ce moment de grâce, ces hommes émus et muets devant une salle comble, debout, les portant en triomphe. Ils ont apporté le drapeau de leur pays sur la scène du Carnegie Hall, comme un pied-de-nez aux USA, à leur emprise sur Cuba…

Le film Buena Vista Social Club est une belle mise en bouche avant le concert du groupe Compay Segundo le 23 octobre ! Tout le programme sur https://nuitsdechampagne.com