Voyage vers un beau futur… (Si vous prenez l’aventure en cours de route, il vous faudra rétropédaler en bas de page au chapitre 1…)

N’auriez vous pas besoin d’un peu de rêve, d’espoir, de grands espaces, de choses positives, dans ces temps qui ne leur ont guère laissé la place ? Je m’en vais donc vous conter l’aventure d’un projet collectif galvanisant, dans lequel vous pourrez jouer un rôle, si le goût vous en prend, apporter une pierre à son édifice.

Vous allez pouvoir suivre pas à pas, jour après jour, les avancées d’un projet hors des sentiers battus… Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici à quoi ressemblera le dernier né de la famille Utopia :

UPSM-DESSIN.jpg
Un éco-ciné, dans un éco-quartier, sans 3D, ni pop-corn… non mais!

 

Préambule…

 

 

Ce projet pourrait sonner l’avènement d’une nouvelle ère, si d’autres lui emboîtent le pas, si on s’y mettait tous : particuliers, gouvernement, chef d’entreprise. Les solutions éco-responsables, elles existent, et avec un peu d’imagination, en faisant le choix du durable plutôt que d’éphémères gadgets, elles ne coûtent pas si cher, d’autant si on met dans la balance ce que pèsent dans nos impôts les problèmes de santé liés à la pollution, au réchauffement climatique. Ne comptez pas sur ceux qui ne voient pas plus loin que leur profit immédiat, et comptent sur des dividendes toujours plus juteux sans se soucier du mal être des salariés derrière. Dans cette histoire, il n’y aura pas de super héros tombés du ciel, ni de généreux Prince multimilliardaire pour venir sauver l’humanité ! Mais il y aura mieux : chacun de vous, « nous » (Nous le peuple, Nous Princesse de Clèves = pour plagier les titres de deux très chouettes films) ! Et ce n’est pas rien ! Car « nous » sommes majoritaires, nous avons trop tendance à oublier combien tous ensemble nous sommes puissants. Qui mieux que nous pourait connaître nos besoins, trouver des solutions ? Dans les petites choses de la vie, comme dans les grandes. Il n’y a qu’à voir toutes les idées qui émergent suite au confinement pour s’émerveiller…

Tiens à ce propos, voici un petit exercice de travaux manuels (sur le journal de bord n°15 d’Utopia Toulouse), pendant que j’écris le chapitre 1 qui suivra demain…