MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3,50€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4,50€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 4 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 324 du 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 324 du 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 323 DU 13 DÉCEMBRE 2023 AU 23 JANVIER 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 323 DU 13 DÉCEMBRE 2023 AU 23 JANVIER 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 322 DU 1ER NOVEMBRE AU 12 DÉCEMBRE 2023
   ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 322 DU 1ER NOVEMBRE AU 12 DÉCEMBRE 2023...

Soutenez Utopia Palmer

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE

Jean-Pierre Bloc - documentaire France 2023 1h28mn - Sur une idée originale de Patrick Ackermann avec un collectif de syndicalistes de France Télécom-Orange.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTEPar la fenêtre ou par la porte, dont le titre rappelle les paroles scandaleuses de Didier Lombard, ex PDG, évoquant en 2006 les 22000 départs à réaliser dans « son » groupe, c’est l’affaire « France Télécom » racontée pour la première fois par celles et ceux, syndicalistes, salarié·e·s, agents du service public, qui ont lutté sans relâche pour la dignité au travail dans cette entreprise.
Le film documente des décennies de combat, d’abord contre une privatisation rampante, puis contre des dirigeants dont l’unique boussole était le cours de l’action, n’hésitant pas à pousser dehors en un temps record des dizaines de milliers de personnes – « par la fenêtre ou par la porte », donc. Un personnel en état de choc, de nombreux suicides, deux procès, avec à la clé des peines de prison pour les dirigeants, du jamais vu pour une entreprise du CAC 40. Et la consécration d’une nouvelle arme de droit, primordiale pour les syndicalistes : le harcèlement moral institutionnel, qui ouvre une brèche importante dans un pouvoir de direction jusqu’alors inexpugnable.

Avec de nombreux témoignages, Jean-Pierre Bloc retrace les difficultés du syndicalisme face à l’individualisation du travail, à la tragédie des suicides, mais aussi sa capacité à s’unir et son inventivité pour faire de son combat une question d’intérêt général et l’ouvrir à toutes les composantes de la société. En résonance avec le débat qui s’impose depuis la puissante mobilisation contre la réforme des retraites, il questionne le travail lui-même – son sens, son utilité sociale, les conditions dans lesquelles il s’exerce. Par la fenêtre ou par la porte renouvelle l’image de l’univers syndical et contribuera – c’est le souhait de ses auteurs et autrices – à le rapprocher des citoyenn·e·s. C’est pour toute l’équipe une perspective essentielle.