MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LE PROGRAMME UTOPIA 299 - DU 30 SEPTEMBRE AU 10 NOVEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LE PROGRAMME UTOPIA 299 - DU 30 SEPTEMBRE AU 10 NOVEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)...

LE PROGRAMME UTOPIA 298 - DU 19 AOÛT AU 29 SEPTEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LE PROGRAMME UTOPIA 298 - DU 19 AOÛT AU 29 SEPTEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)...

FERMETURE ESTIVALE
FERMETURE.jpg, août 2020 ... Lire FERMETURE ESTIVALE...

EN ATTENDANT LA VERSION PAPIER LE PROGRAMME DE RÉOUVERTURE - DU 1ER JUILLET AU 4 AOÛT 2020
UTOPIA-297 ... Lire EN ATTENDANT LA VERSION PAPIER LE PROGRAMME DE RÉOUVERTURE - DU 1ER JUILLET AU 4 AOÛT 2020...

Couvre-feu : toutes les séances de 20h30 sont annulées, nous faisons en sorte que les séances de 18h30/45 vous laissent le temps de rentrer chez vous avant les 12 coups du couvre-feu à 21h (modification ou suppression des bandes-annonce, lancement des films sans retard). Le port du masque est obligatoire dans tout le cinéma et également pendant la séance (en cas d'oubli, vous aurez la possibilité d'acheter un masque jetable en caisse pour 50 cts). Le principe de distanciation un fauteuil sur deux est toujours en vigueur (les groupes peuvent se mettre côte à côte, en laissant un fauteuil de part et d’autre).

  • ADN

    ADN… voilà un acronyme qu’on emploie désormais à toutes les sauces, en oubliant souvent sa véritable définition. Maïween, elle, se garde d’une erreur aussi grossière et embrasse le mot, comme tous les maux, dans leur acception première. Elle avance sans fard, avec une lucidité aussi brutale que lumineuse, sur le fil ténu d’un récit que jamais elle ne lâche. Elle confirme par là-même qu’elle est une grande cinéaste qui fait de sa vie un champ d’étude pour lui donner une dimension universelle. Ell... (lire la suite)

  • BALADES SOUS LES ÉTOILES

    Ce coup-ci, le programme tournicote autour de la nuit, des rêves, de la peur de l’obscurité et de rencontres entre les animaux et les hommes… Cinq jeunes réalisateurs et réalisatrices à l’imagination fertile pour une promenade poétique nocturne. La nuit, rien n’est tout à fait pareil… Moutons, étoiles filantes, jungle enchantée, ombres chinoises ou papillons de nuit, il y a tant de poésie à découvrir sans plus attendre ! Promenade nocturne (Lizete Upîte Lettonie 2018 5 min50) Une nuit, Ann... (lire la suite)

  • DES FIGUES EN AVRIL

    Ça aurait pu être juste un mec un petit peu célèbre qui aurait eu envie de faire un film sur sa maman – et ça n’aurait jamais eu vocation à sortir de son smartphone. Mais c’est en fait beaucoup, beaucoup plus que cela. Sans doute parce que Nadir Dendoune est un drôle de zèbre : inattendu, inclassable, ingérable, son parcours parle pour lui. Grandi comme bien d’autres au sein d'une famille kabyle dans une cité de l’Ile Saint Denis, il esquive de justesse, grâce aux bonnes rencontres aux bons mome... (lire la suite)

  • FALLING

    « Longtemps j’en ai voulu à mon père ». Ces quelques mots qui évoquent certainement beaucoup de choses chez beaucoup d’entre vous pour des raisons diverses, pourraient être le mantra que se répète le personnage incarné par Viggo Mortensen. Parce que bien sûr, la vie aidant, cette rancœur vacille, s’amenuise, se perd, jusqu’à ne devenir que le souvenir d’un état et en l’occurence d’une vérité qui ne veut plus rien dire. Pour sa première réalisation, l’acteur qu’on ne présente plus – même s’il est... (lire la suite)

  • GARÇON CHIFFON

    Il ne faut pas toujours se fier aux apparences… Prenez Garçon chiffon, sur le papier, ça pourrait n’être qu’une énième comédie branchée, tendance rive gauche, comme le cinéma français les aime (et nous aussi parfois d’ailleurs, nul n’est parfait) : milieu théâtreux, crises existentielles, trahisons et jalousie entre salon et chambre à coucher… Oui de tout cela, il sera bien entendu question… mais au-delà des postures, derrière les frisette d’un ruban de bolduc doré. Car sous ses allures légères,... (lire la suite)

  • LA NUÉE

    Qui parmi toi, spectatrice, spectateur se souvient des 10 plaies d’Égypte, que Dieu aurait infligées au royaume de Ramsès, coupable d’avoir persécuté Moïse et ses coreligionnaires ? Et bien l’invasion des sauterelles en fait partie. À voir de près ces petits êtres à la bouille toute mignonne, on se dit qu’il n’y aucune raison de les craindre. D’ailleurs Virginie, l’héroïne du film, a fait des sauterelles son gagne-pain. Mère de famille qui élève seule ses deux enfants, cette agricultrice qui ne ... (lire la suite)

  • SLALOM

    Elles sont de tous les plans : la poudreuse, les montagnes majestueuses et puis Lyz (Noée Abita, formidable, renversante), avec ses grands yeux candides qui feraient chavirer toutes les certitudes. Elle est à la croisée des chemins, à cet âge où tout peut basculer, où l’on slalome à vue, tiraillé entre les conseils raisonnables des adultes et l’envie de suivre ses rêves sans plus rien écouter. S’il y a une chose dont Lyz ne doute pas, c’est son envie de skier, de devenir une championne. Toutefo... (lire la suite)

  • UNA PROMESSA

    Sous un soleil de plomb, au sud de l’Italie, Angela quitte tous les jours son domicile pour partir avec quelques autres travailler dans les champs. Des femmes italiennes, beaucoup, mais aussi des migrants, viennent remplir les rangs de ces travailleurs exploités qui gagnent quelques euros pour que tomates, melons et raisins arrivent dans les supermarchés des quatre coins de l’Europe. Sans jamais se plaindre, sans jamais fatiguer, Angela part travailler. Elle sait que son maigre salaire, aussi i... (lire la suite)