MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3,50€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4,50€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 4 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 324 du 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 324 du 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2024...

Soutenez Utopia Palmer

DUNE Part 1 et 2

Denis VILLENEUVE - USA 2024 2h46mn VOSTF - avec Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Josh Brolin, Stellan Skarsgard, Charlotte Rampling, Florence Pugh, Léa Seydoux, Austin Butler...
Partie 1 : les 12, 13 et 21/04
Partie 2 : Jusqu'au 23/04

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DUNE Part 1 et 2Vous avez un âge vénérable et vous avez découvert, émerveillé, le génial roman de science fiction de Frank Herbert à sa sortie en 1965 ? Réjouissez-vous, cette adaptation est extrêmement fidèle à l’œuvre originale. Vous êtes un peu plus jeune et vous vous souvenez, ému, du film de David Lynch avec Kyle MacLachlan et Sting, en 1984 ? Réjouissez-vous, cette version du XXIe siècle conserve en partie la mystique psychédélique de ce grand fou de David. Vous avez au contraire été sceptique devant le brushing impeccable de Kyle MacLachlan chevauchant un ver géant du désert ? Réjouissez-vous, Denis Villeneuve aborde son récit avec beaucoup plus de réalisme. Ou alors tu es jeune et ignare et tu n’as jamais entendu parler ni du roman ni du film de Lynch : réjouis-toi quand même parce que Dune est probablement un des films de science fiction les plus réussis de ces dernières années.

Nous sommes en 10191, époque où on se balade de planète en planète comme aujourd’hui on part en week-end. Est en place un bon gros Empire, avec des maisons/planètes qui en dépendent. Dont les Atréides, une dynastie respectée à laquelle appartient le héros central de l’aventure, le jeune Paul, qui vit entre un père protecteur et une mère mystique.
Les Atréides se voient confier par l’Empire la gestion d’Arrakis, une planète désertique et inhospitalière qui produit l’Épice, une drogue très prisée : « le pouvoir sur l’Épice est le pouvoir sur toute chose ». Arrakis était jusque là sous la coupe des très méchants Harkonnen, lesquels persécutaient les Fremen, peuple autochtone vivant dans des habitations troglodytes. Entre le fait que la planète est infestée de vers géants balaises comme des immeubles et voraces comme des ados et les Harkonnen en embuscade, le destin de Paul Atréide va basculer. Mais non ?!? Messie… !

La première partie, contemplative, expose – la seconde, spectaculaire, explose. Pour ce qui semble bien être le projet de sa vie, Denis Villeneuve nous en met plein les mirettes. On est emballé par le casting en or, avec notamment, outre Timothée Chalamet, le formidable Stellan Skarsgard en baron répugnant ou Charlotte Rampling en prêtresse inquiétante. Conclusion : même celles et ceux qui sont généralement allergiques à la SF peuvent mettre de côté leurs préventions et venir voir ce Dune de haute volée.