LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

Mardi 25 MARS à 20h30

SOIRÉE-DÉBAT : « L’accouchement à domicile »


Projection unique suivie d’un débat avec Céline Darmayan, la réalisatrice, et de deux sages-femmes pratiquant l’accouchement, aussi bien à domicile qu'en milieu hospitalier.
Achetez vos places à l’avance, à partir du Samedi 15 Mars.

ENTRE LEURS MAINS

Céline DARMAYAN - documentaire France 2013 1h20mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ENTRE LEURS MAINSMuriel, Jacqueline, Sidonie et Cécile sont sages-femmes et depuis plusieurs années, elles ont choisi d’exercer leur métier de façon bien spécifique : elles accouchent les femmes à domicile. Militant et politique, ce film l’est, évidemment. Il est aussi passionnant parce que ses héroïnes sont de sacrées personnages, femmes de caractère, engagées, pleines d’empathie et d’attention aux autres. Ces professionnelles qui se vivent souvent en parias ont choisi la marge parce qu’elles ne supportaient plus ce qui est encore trop souvent imposé aux femmes dans les hôpitaux. Plus que l’accouchement à domicile Entre leurs mains vient défendre le respect d’une naissance naturelle, physiologique et moins technicisée. Mais à aucun moment Céline Darmayan ne cherche à remettre en question le progrès que constitue l’accouchement médicalisé. Elle défend, en revanche, le professionnalisme de ces sages-femmes qui n’exercent pas dans n’importe quelles conditions, revendiquent le fait d’agir en soignantes responsables et créent des liens privilégiés avec les familles. Et la liberté pour ces couples qui cherchent à faire de l’accouchement un moment naturel, démédicalisé, sans se sentir jugés.

Tout se joue sur cette fabuleuse relation qu’entretiennent entre eux les protagonistes du film. Et aussi dans le regard que pose sur eux Céline Darmayan : intense, curieux, à aucun moment indiscret, plein d’humanité et dénué de toute sensiblerie qui aurait pu gâcher les magnifiques moments de grâce lorsque l’enfant naît. De ce fait la réalisatrice sert remarquablement son propos et pose simplement cette question : la façon dont nous mettons au monde nos enfants ne reflète-t-elle pas la façon dont nous considérons et traitons les êtres humains ? Une initiative ô combien salutaire dans un pays qui brille par son absence de débat public autour de ces questions fondamentales…