Loading

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Aquilenet et ABUL
Aquilenet est une association locale qui fournit de l’accès neutre à Internet, sans censure ni filtrage. Ses membres vous accueillent chaque premier mardi du mois à 21h à l’Utopia pour échanger sur des thèmes comme Internet, les libertés numériques et comment construire des bout d’Internet ensem...

« La douleur des Israéliens et des Palestiniens ne peut pas être distinguée, et l’une ne cessera pas tant que l’autre durera »…
… dit dans un interview Nadav Lapid, réalisateur du formidable film L’Institutrice, qui fait la première page de notre gazette. Il est signataire de l’appel de cinéastes israéliens qui ont osé prendre la parole en plein Festival du Film de Jérusalem. Une intervention bien peu relayée dans les m...

PLANÈTE LORMONT
SAMEDI 6 SEPTEMBRELe Collectif pour l’Égalité des Droits, O2 Radio et l’ASTI présentent samedi 6 Septembre de midi à minuit, Esplanade François Mitterrand à Lormont-Génicart la 14e édition de PLANÈTE (accès libre).Après Bassens en 2013, Planète, fête populaire, solidaire et interculturelle, pour...

AVIS À LA POPULATION : LA GUINGUETTE ALRIC ROUVRE SES PORTES !
Depuis mi-Juillet la Guinguette Alriq peut enfin ouvrir son jardin et sa nouvelle cabane. Sortez vos robes à fleurs, vos chemises estivales, l’équipage est dans les starting-blocks… on vous attend !Ouverture 6 jours sur 7 de 14h à 2h, et le Dimanche de 12h à minuit. Fermée en cas d’intempérie. P...

Pas de vacances pour les neurones !
C’est du 19 au 23 août à l’Université ParisVII (13ème) : un grand rassemblement festif autant que réflexif à l’initiative d’ATTAC, soutenu par Médiapart, Politis et plein d’autres… Une vingtaine de pays seront représentés, et vous pouvez dès maintenant apporter votre soutien (bénévolat, sous, et...

  • 24 HEURES SUR PLACE

    Paris, Place de la République, 40 ans après le film de Louis Malle et juste un an après le grand chantier de rénovation qui a transformé le carrefour vrombissant bien connu des automobilistes en un nouvel oasis pour le piéton parisien. Dans le sillage de Louis Malle, ce film est un instantané de l’Est parisien en un jour de juin 2014. Politique, amour, travail, peines, inquiétudes ou espoirs, le carrousel des portraits qui se succèdent nous donne la température de la capitale. 24 heures sur p... (lire la suite)

  • 38 TÉMOINS

    Voici un film étonnamment dans l'air du temps, qui saisit à bras le corps les contradictions des piètres humains que nous sommes, n'hésitant pas à nous en dévoiler les faiblesses et les défaillances comme si, en les montrant ainsi sous un jour aussi cruel que juste, il pouvait nous aider à les dépasser. Étonnamment, disais-je, car avant d'être un film, avant même d'être un livre dont le film s'inspire, cette histoire eut réellement lieu et donna d'ailleurs naissance à un nouveau concept psycholo... (lire la suite)

  • ALL EARS, a glimpse into the Los Angeles Beat Community

    Dans la culture Hip Hop, il y a eu le temps des danseurs, le temps des graffiti, le temps des platines (on se souvient du film Scratch) et le temps des rappeurs. C'est aujourd'hui aux producteurs, alias les « Beatmakers », de connaître une reconnaissance méritée grâce à ce documentaire. Dans l'ombre des MC, ils créent, à partir de leurs machines électroniques, des boucles dont ils extraient la matière sonore de vieux albums de Funk ou de Soul. C'est l'art du BEAT. Sous l'influence de J Dilla,... (lire la suite)

  • CERTAINS L'AIMENT CHAUD

    Prenez un Billy Wilder au meilleur de sa forme, un scénario génial concocté de main de maître, un duo d’acteurs éblouissants : Daphné-Joséphine, ou, si vous préférez, Tony Curtis / Jack Lemmon, une star mythique et sa plus célèbre chanson : Marylin et son « I wanna be loved by you... poupou pidou ». Ajoutez-y comme piment un gangster comme on n’en fait plus, George « les belles guêtres » Raft, tout droit sorti de Scarface, et de surcroît des sous-titres français bichonnés par Raymond Queneau, gé... (lire la suite)

  • L’INSTITUTRICE

    Que peut la poésie dans un monde ancré dans le matérialisme, la vulgarité de l'obsession du profit, la peur de l'autre et le besoin de domination qui en découle ? La poésie, légère, capricieuse, sensible peut-elle être une forme de résistance à « l'air du temps », une façon d'aborder la vie et le monde, de retrouver la pureté des premiers regards, des premières sensations, en dehors de tout formatage ? Que devient la poésie lorsque le regard des autres s'en empare et vient faire du jaillissement... (lire la suite)

  • LA FÉE

    Imaginez… Sur les quais industriels, un grand escogriffe, risiblement habillé de sacs plastique et de broc (un mix entre Tati et une vierge Marie bien grunge), brave les embruns du Havre (ville extraordinairement cinégénique, on en aura un nouvel aperçu en fin d'année avec le nouveau et magnifique film de Kaurismaki qui s'intitule justement Le Havre). Voici Dom, notre preux chevalier des temps modernes chevauchant son fier vélocipède jaune, qui pédale vaillamment vers son devoir jusqu'à ce que… ... (lire la suite)

  • LE CARNAVAL DE LA PETITE TAUPE

    La petite taupe qu'on aime tous revient pour quatre épisodes inédits au cinéma. Sa curiosité et sa malice l'entraînent une nouvelle fois dans des aventures burlesques et tendres à la fois, qui feront le bonheur de nos spectateurs les plus jeunes. La petite taupe et le parapluie : parmi de vieux objets, la petite taupe déniche avec bonheur un parapluie qu'elle ne quitte plus. Cette découverte d'apparence banale sera pourtant le déclencheur d'aventures rocambolesques et rigolotes à vivre avec s... (lire la suite)

  • LE HAVRE

    « J'ai toujours préféré la version du conte où le Petit Chaperon rouge mange le loup »… dit le cher Aki Kaurismaki qui ne se fait aucune illusion sur l'état du monde, mais qui n'a aucune envie de rajouter une louche au pessimisme ambiant. Bien au contraire : il souffle sur son Havre, « ville du blues, de la soul et du rock'n roll » un vent si revigorant de bienveillance, de drôlerie et d'espoir que lorsque les lumières se rallument, on n'a plus aucune pudeur pour oser les grands mots : fraternit... (lire la suite)

  • LE SEL DE LA TERRE

    D'abord les mots de Wim Wenders : « C’est un film modeste, un film dédié aux images d’un autre. L’un des plus grands photographes d’aujourd’hui. » Wenders s’est effacé derrière l’artiste et l’homme qu’il admire et dont il a choisi de montrer le travail. Quelle découverte, et quel hommage pour ceux qui découvriront l’œuvre de Sebastiao Salgado, né au Brésil en 1944, et qui a parcouru le monde pendant quarante ans, à la recherche de l’humanité sous toutes ses formes. Le procédé de Wenders est élég... (lire la suite)

  • LES GENS DU MONDE

    Le journal « Le Monde » a 70 ans, et son évolution, tourneboulée par une mutation sans précédent des médias sous l'influence grandissante d'Internet et des comportements des lecteurs qui en découlent, élargit la perspective du microcosme d'un journal en train de se faire à celui de l'évolution de la société tout entière et de son rapport à l'information. Yves Jeuland choisit de s'immerger au cœur de l'équipe de rédaction du Monde dans un moment de tension, au plus fort des pressions et des débat... (lire la suite)

  • LÉVIATHAN

    Il y a des paysages, des contrées qui prédisposent naturellement à la tragédie, en tout cas aux histoires qui dépassent les humains et jouent avec eux comme avec des marionnettes. C'est le cas des rivages de la mer de Barents, aux confins septentrionaux de la Russie, juste sous l'Océan Arctique. Des terres convoités de plus en plus pour leurs richesses souterraines. Et pourtant c'est un fait divers américain qui a inspiré au surdoué du cinéma russe Andreï Zviaguintstiev cette nouvelle merveille,... (lire la suite)

  • MACBETH

    « Tout metteur en scène qui monte une pièce de théâtre ou dirige un film shakespearien, tout acteur qui joue dans une pièce ou un film shakespearien, ne peut rendre qu’une petite partie de Shakespeare, ne peut en réaliser qu’une partie. Parce que Shakespeare était le plus grand homme qui ait jamais vécu, et que nous sommes de pauvres taupes travaillant sous la terre. Tout ce que nous pouvons faire, c’est de saisir, de mordre un petit morceau. Et ce que nous prenons devrait être réel et non perve... (lire la suite)

  • MANGE TES MORTS

    Quand on adoré un premier film, qui nous a révélé un grand réalisateur et une famille d'acteurs stupéfiants, on a toujours une petite appréhension avant de découvrir le suivant. Alors, habités par le souvenir vivace du magnifique La BM du Seigneur (disponible en Vidéo en Poche), on était, avant la projection de Mange tes morts, aussi fébriles que des mômes qui s'apprêtent à découvrir ce qui se cache au pied du sapin un matin de Noël. Avant de vous dire à quel point le résultat fut à la hauteur ... (lire la suite)

  • NEAR DEATH EXPERIENCE

    « A côté de chez mes parents, il y avait un arbre qui avait cette forme, et à côté d’une pierre, il y avait une botte en caoutchouc enfoncée dans la terre. Ça m’effrayait parce que j’imaginais mille choses à son propos. Comment voulez-vous affronter la vie quand vous avez déjà peur d’une botte en caoutchouc ? » Dialogue de Near Death Experience Benoît Delépine et Gustave Kervern creusent de film en film leur sillon singulier, construisent pierre après pierre ce qu'il faut bien appeler une œuvr... (lire la suite)

  • NO COUNTRY FOR OLD MEN

    Pour chaque Festival de Cannes, chaque Utopia délègue ses chasseurs de films et s’il en est un qui a fait l’unanimité dans les équipes, de Saint-Ouen l’Aumône à Tamanrasset, en passant par Bordeaux… c’est bien le film des frères Coen, noir comme les ténèbres de l’enfer et néanmoins truculent, et gavé d’humour. Après deux précédents opus plutôt décevants au regard de leur belle et excellente filmographie, Joel et Ethan Coen reviennent à leurs sources avec un polar brut de décoffrage qui ne fait a... (lire la suite)

  • ON A RETROUVÉ LE SOLDAT BORICAL

    Le corps de Saint-Just Borical est retrouvé le jour de Pâques 2011 par un couple de Hollandais, dans la forêt de Fleurey-devant-Douaumont, près de Verdun… Saint-Just Borical est né à Cayenne le 8 décembre 1887, 40 ans après l’abolition de l’esclavage. C'est en août 1915, alors qu'il est âgé de 27 ans, que son destin bascule. Incorporé à la compagnie d'infanterie coloniale de Guyane alors que la Première Guerre mondiale ravage l'Europe depuis un an, le soldat Borical rejoint le Bataillon Créole.... (lire la suite)

  • OTHELLO

    Pleureurs et pleureuses célèbrent les funérailles d'Othello et de sa femme Desdémone. Retour dans le temps : Othello, capitaine maure, homme candide et généreux, dévoué à l'aristocratie vénitienne, enlève puis épouse la belle Desdémone, fille d'un sénateur. L'un de ses lieutenants, Iago, un être fourbe et envieux, feint de l'estimer mais le déteste en secret. Il entreprend de ruiner l'amour que le capitaine porte à sa noble épouse. Ses calomnies ne tardent pas à ronger le cœur d'Othello… Aprè... (lire la suite)

  • PARTY GIRL

    C'est une partition à six mains, un premier film écrit et réalisé par un gars, deux filles, soudés depuis l'adolescence : Marie Amachoukeli, Claire Burger, Samuel Theis. Un petit bijou atypique né d'une idée de Samuel, le fils d'Angélique, personnage central et actrice principale du film. Que deviennent les reines de la nuit quand elles se fanent ? Quand les hommes les délaissent, préférant la compagnie de jeunettes à seins fermes et ventre plat. Gourmandises d'un soir pour mâles un peu perdus ... (lire la suite)

  • PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

    Louis Malle et son équipe plantent leurs caméras place de la République, en plein Paris, et attendent que des passants curieux, avides de discuter, voire de se confier, leur demandent ce qu'ils font là. La conversation s'engage. « C'est du cinéma direct, poussé à l'extrême, confiait Louis Malle, et en même temps, il s'en dégage une impression de romanesque, comme si nous avions inventé ces passants rencontrés par hasard, comme s'ils sortaient d'un livre de Céline ou de Queneau ». Un état des li... (lire la suite)

  • PLACE DE LA RÉPUBLIQUE, 30 ANS PLUS TARD

    Après avoir vu Place de la République de Louis Malle, Xavier Gayan décide de revenir sur les mêmes lieux aux mêmes dates pour tourner un nouveau film documentaire reprenant le même dispositif. Celui-ci consiste à aller à la rencontre des passants d’une manière simple, caméras et micros bien en évidence, en posant des questions vagues pour amener les personnes à livrer leurs préoccupations. Trente ans ont passé, la place en apparence n'a pas beaucoup changé. Et ceux qui la traversent, qui s'y pro... (lire la suite)

  • PRIDE

    C'est typiquement le genre de film qui va vous donner la pêche en ces temps de rentrée forcément morose. Un condensé de ce que le cinéma anglais sait faire à la perfection : une épatante comédie sociale qui vous rappelle que dans ce pays qui a vu bien des luttes parfois âpres, l'improbable voire l'impossible est parfois possible, que ceux que l'on n'aurait jamais imaginé combattre côte-à-côte peuvent briser les intolérances pour le meilleur, que la générosité peut l'emporter envers et contre tou... (lire la suite)

  • QUADROPHENIA

    C'est plus qu'un film, c'est un document, une tranche de vie, une tranche d'histoire. Les années 60… une période bouillonnante où la jeunesse plongeait dans une envie frénétique de vivre et de consommer au lendemain d'une guerre qui avait laissé le royaume britannique exsangue. La musique concrétisait les oppositions entre les divers courants qui parcouraient les esprits, les divergences musicales étaient profondément liées à des conceptions différentes de la vie et de l'avenir des jeunots qui s... (lire la suite)

  • SOIRÉE DOCUMENTAIRES

    JUAN Réalisé par Ronald VARGAS OVANDO – 23 mn Le film propose un voyage très personnel du réalisateur sur le phénomène de l’immigration illégale. En jouant avec l’animation 2D, il reconstruit la mémoire de l’absence de son père, un sans-papiers qui a habité loin de sa famille pendant quinze ans aux États-Unis. La nécessité de trouver des réponses pour combler cette absence va l’amener à rencontrer d’autres sans-papiers qui ont vécu des histoires semblables à celle de son père. NOUS SOM... (lire la suite)

  • TERRES DE SCHISTE

    Souvenez-vous de Gasland, le documentaire choc de Josh Fox, citoyen américain, qui a mis au grand jour en 2010 les dangers de l'exploitation des gaz de schiste, pour l'environnement comme pour la santé des animaux et des humains et qui a fait le tour du monde, dans les salles et surtout sur le net. Grâce à lui, nous savons maintenant quels risques nous encourons tous. Terres de schiste, produit par les Amis de la Terre France, va plus loin dans l'enquête et nous révéle cette fois, à travers la ... (lire la suite)

  • UN HOMME TRÈS RECHERCHÉ

    C’est, grâce au cinéma, la rencontre de deux monstres sacrés, passés maîtres dans leur domaine. Le premier, David John Moore Cornwell alias Jonh le Carré, peut être considéré à raison comme le plus grand auteur contemporain de littérature d’espionnage. Ses romans, dont plusieurs ont été portés à l’écran, dressent depuis cinquante ans un état des lieux souvent très critique des relations internationales. Loin du folklore glamour à la James Bond, ses (anti)héros sont des êtres complexes traversés ... (lire la suite)

  • UN REVENU POUR LA VIE

    « Parler d’un revenu de base, c’est envisager de s’autoriser à rêver ». Le réalisateur nous invite à une plongée dans un monde « avec revenu de base », dans une société attentive à l’émancipation des individus. A travers de nombreuses interviews proposant des témoignages variés, il questionne le sens de l’emploi et redonne de la valeur à l’activité, observe les effets du temps « libéré » sur les individus, nous invite à réfléchir sur la démocratie, le vivre-ensemble, la confiance, la sobriété, l... (lire la suite)