MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3,50€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4,50€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 4 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 324 du 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 324 du 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2024...

Soutenez Utopia Palmer
[PETITE VADROUILLE]
[MEMORY]
[JULIETTE AU PRINTEMPS]
[LES 4 AMES DU COYOTTE]
[GLORIA]

En dehors des événements annoncés dans la gazette, les ventes pour toutes les séances sont ouvertes environ 15 minutes avant l'heure indiquée dans la gazette, et définitivement closes 15 minutes après; nous ne vendons pas de pop-corn et nous vous demandons de bien vouloir éteindre vos téléphones,afin de ne pas déranger l'expérience cinématographique de vos voisins. merci!

Séance unique Mardi 18 juin à 20h30 à Utopia Saint-Ouen l'Aumône suivie d'une rencontre avec la réalisatrice Marie-Monique Robin, marraine du Collectif Pour le Triangle de Gonesse et Bernard Loup son président.

VIVE LES MICROBES !

Marie-Monique Robin - documentaire France 2024 1h33mn -

Du 18/06/24 au 18/06/24

VIVE LES MICROBES !Les microbes sont-ils nécessairement nos ennemis ? Causes de redoutables maladies, nous voudrions les éliminer par tous les moyens, et pourtant… Dans ce nouveau film, Marie-Monique Robin nous plonge dans l’univers de ces mal-aimés de la biodiversité, dont 99 % sont indispensables à la vie ! Les scientifiques ont montré que l’absence de biodiversité végétale et animale dans les milieux urbanisés, due à la bétonisation, l’hyper-hygiénisme, l’aseptisation des logements et des aliments industriels, provoque un appauvrissement du microbiote des enfants, et contribue à l’affaiblissement de leur système immunitaire, ce qui fait le lit des maladies chroniques.
Car oui, la biodiversité n’est pas un supplément d’âme pour écolo-bobo à vélo ! Il s’agit d’une ressource vitale, dont la dégradation peut avoir des effets dévastateurs pour la santé humaine. Dans La fabrique des pandémies » Marie-Monique Robin montrait comment la destruction de la biodiversité, notamment dans les zones tropicales, favorisait l’émergence de maladies infectieuses : Ébola, MERS, Nipah, maladie de Lyme…

Dans Vive les microbes ! elle s’intéresse à d’autres maladies, qui progressent silencieusement : les allergies, l’asthme, la maladie de Crohn, le diabète, ou l’obésité. Moins spectaculaires et médiatisées que les épidémies infectieuses, ces maladies chroniques nous rendent plus vulnérables, face aux infections virales ou bactériennes.
Ensemble, partons à la rencontre des chercheurs qui ont mis au jour les mécanismes biologiques, permettant de comprendre pourquoi les adultes qui sont nés et ont grandi dans des fermes d’élevage traditionnelles, comme en Franche-Comté ou dans les communautés Amish des États-Unis, ne souffrent pas d’asthme ni d’allergie ; ou pourquoi la végétalisation des cours de récréation a un impact sur le système immunitaire des enfants.
Ces découvertes scientifiques ont d’énormes incidences politiques, pour l’aménagement des territoires urbains ou ruraux, des écoles ou hôpitaux, car elles impliquent que la protection de la biodiversité est un puissant levier de santé publique !