Loading

MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,5€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LE DÉMANTÈLEMENT DE LA CULTURE EST EN MARCHE : SIMONE SIGNORET À CONFLANS STE-HONORINE C'EST FINI
Nous vous informons que l’association Conseil d’animation cessera, à compter du 30 juin 2015, d’assurer la gestion et la programmation des prochaines saisons artistiques et culturelles du Théâtre Simone Signoret de Conflans-Sainte-Honorine. ASSOCIATION CONSEIL D’ANIMATION / THEATRE SIMONE SIGNORE...

LA GAZETTE UTOPIA À TÉLÉCHARGER N°254
La nouvelle gazette : programme du 24 juin au 28 juillet 2015. Cliquez sur l’image... Lire LA GAZETTE UTOPIA À TÉLÉCHARGER N°254...

LA GAZETTE UTOPIA À TÉLÉCHARGER
DU 20/05 AU 23/06 253UTPONTOISE_web.pdf... Lire LA GAZETTE UTOPIA À TÉLÉCHARGER...

Master of the Universe, confessions d'un banquier
Après Viramundo en 2013, Vidéo en Poche participe pour la seconde fois à une expérience européenne (SPIDE) proposant une sortie quasi simultanée en salles et en vidéo dans dix territoires européens du film Master of the Universe : ça n’a l’air de rien mais c’est une petite révoluti...

GRANDE AVANT-PREMIERE / FIESTA DE FIN DE SAISON LE VENDREDI 3 JUILLET À 20h30 À UTOPIA ST-OUEN L’AUMÔNE
Ne loupez pas avant la séance notre grande tombola avec comme tous les ans outre ses cadeaux parfois ridicules le grand prix dôté d’un an de cinéma gratos à Utopia.
La séance sera suivie de notre grand buffet participatif ( on vous offre à boire bons vins et jus de fruits bio et on compte sur vous pour préparer tartes, quiches, pâtés, etc... apporter les fruits de votre jardin ou demander à mamie de faire un bon clafoutis )

LES CHAISES MUSICALES

Marie BELHOMME - France 2015 1h23mn - avec Isabelle Carré, Carmen Maura, Philippe Rebbot, Nina Meurisse... Scénario de Michel Leclerc et Marie Belhomme.

Du 03/07/15 au 03/07/15

LES CHAISES MUSICALES« J’aime les gens qui doutent, Les gens qui trop écoutent Leur cœur se balancer, J’aime les gens qui disent Et qui se contredisent » Anne Sylvestre, Les Gens qui doutent

C’est une très jolie comédie sentimentale un peu barjot qui fait chaud au cœur et qui déride bien les zygomatiques. Mais pas seulement car cette chronique bretonne (elle se situe intégralement en terre rennaise) a la douceur et la tendresse humaniste des films de Capra, le charme décalé des premiers Woody Allen, l’absurdité poétique d’un Tati et son actrice principale la fragilité mutine d’une Audrey Hepburn.
Au centre de tout cela il y a Perrine, qui à une syllabe près aurait pu s’appeler Perrette tant elle pourrait évoquer la malheureuse porteuse maladroite de pot au lait dans la fable de La Fontaine. Perrine se définit sur les petites annonces qu’elle colle dans la ville comme une « presque musicienne ». Bientôt la quarantaine mais sans travail ni amoureux fixes, elle survit en animant tant bien que mal anniversaires et goûters de maisons de retraite dans des déguisements improbables, armée d’une guitare sèche sans avoir une seconde la dextérité d’un Paco Ibanez. Perrine est une miss catastrophe ambulante doublée d’une grande timide paniquée, ce qui la conduit à s’excuser à longueur de journée, même de ce qu’elle n’a pas fait. C’est sans aucun doute une fille drôle et adorable, mais elle passe sa vie à gaffer et à être en retard…

C’est justement en arrivant en retard qu’elle provoque dans des circonstances ubuesques la chute accidentelle d’un homme dans la benne à gravats d’une déchetterie, le malheureux se retrouvant par sa faute dans le coma. Elle culpabilise d’autant plus qu’elle a pris la fuite après avoir appelé les pompiers. Au point de courir désormais tous les jours à l’hôpital pour rendre visite à sa victime en se faisant passer pour sa « demi-cousine ». Une victime dont elle va progressivement voler plus ou moins involontairement la vie et à qui elle va de plus en plus s’attacher malgré les bandages qui lui masquent la moitié du visage. Elle pénètre chez lui par effraction, craignant pour son chien enfermé, elle va même finir par le remplacer dans la petite école de musique communale où il est prof…

Les Chaises musicales, c’est donc l’histoire drolatique et parfois tragi-comique d’une fille qui ne s’est jamais sentie à sa place (d’où le titre à double sens) et qui étrangement va tout faire, après avoir passé sa vie à fuir, pour en conquérir une (de place) par des moyens franchement pas orthodoxes. Parfois hilarant, sans faire dans le comique forcé, ce premier film d’une jeune réalisatrice semble-t-il tout aussi timide que son personnage et son actrice sait parfaitement trouver un ton décalé et tendre pour raconter les aventures improbables de Perrine. Et il est évidemment porté par son incroyable actrice, Isabelle Carré, présente dans quasi tous les plans, elle fait vivre et vibrer toutes les facettes de son personnage, tour à tour maladroite, anxieuse, déterminée, amoureuse.