LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

C’était au mois de mars 2003...
C’était au mois de mars 2003… dix ans tout juste après qu’Utopia Toulouse ait ouvert ses portes. Pas moins de 1500 personnes s’étaient pressées ce jour-là pour découvrir le nouveau ciné : il y avait du beau monde, la compagnie Emmanuel Grivet nous avait régalés de quelques entrechats et pantomi...

Bonne année, meilleurs vœux! Solidarité: "Emigré, émigré, reste-là t'en va pas… si on ne se mélange plus, je crois qu'on est foutus!"
Ainsi chantaient Font et Val en 1984! Vous pouvez écouter cette chouette chanson là: …Les temps ont bien changé, je vous l'accorde! Pas les problémes. "Les riches toujours plus riches, les pauvres toujours plus, les gens n'ont plus le temps d'espérer ni de penser" (comme le chante Che Suda...

VENDREDI 8 FÉVRIER à 19h... un petit coup à boire, une petite cérémonie de passage de relais, un film surprise... vous êtes invités !
Elle commence joyeusement, cette nouvelle année, avec la prise en main d’Utopia Tournefeuille par ses salariés à travers la SAS SCOP* UTOPIA SANTA MAGDALENA.On en rêvait, on s’y préparait, le chemin fut long (très long) et plein de péripéties, parfois douloureuses… mais on y est ! P...

DARIO ARGENTO, LE MAGICIEN DE LA PEUR

Du 27/06/18 au 17/07/18

Rétrospective en cinq films : réalisateur italien fascinant et hors-normes, Dario Argento s'est imposé depuis un demi-siècle comme le maître de ce que les connaisseurs appellent le « Giallo », thriller à l'esthétique baroque et expressionniste, où la peur évolue vers le fantastique et l'horreur.
Magicien de la pure sensation, Dario Argento transcende le film de genre en lardant ses œuvres de références esthétiques, psychanalytiques, érotiques, fétichistes… Ses fans savent que l'on ne sort pas indemne de la vision de ses œuvres, embarqué par la singularité de ses images et de sa bande son, hard-rock ou techno-hypnotique s'il le faut, au-delà de la frontière entre le réel et le fantastique, projeté dans le surnaturel. La sortie de cinq films emblématiques de son univers nous plonge dans la quête éperdue d'une vérité toujours impossible à cerner, dans cette « inquiétante étrangeté » chère à ses maîtres, Freud et Hitchcock.


  • L'OISEAU AU PLUMAGE DE CRISTAL

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Sam Dalmas, un écrivain américain de passage à Rome, assiste à l’agression d’une jeune femme. Entendu comme témoin oculaire par la police, Dalmas décide d’effectuer ses propres recherches… « Alors qu’il vient de co-écrire avec Bernardo Bertolucci l’histoire de Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone, le jeune Dario Argento signe son premier film. Coup de tonnerre dans le ciel du thriller transalpin et acte de naissance fracassant de l’un des futurs maitres du cinéma de la peur, L’Oisea... (lire la suite)


  • LE CHAT À NEUF QUEUES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le reporter Carlo Giordanni et Franco Arno, un ancien journaliste devenu aveugle, enquêtent sur le meurtre d’un membre de l’institut Terzi, spécialisé dans la recherche génétique et les prédispositions chromosomiques à la violence… « Deuxième volet de la trilogie animale d'Argento, débutée un an plus tôt avec L’Oiseau… (le troisième opus sera Quatre mouches de velours gris), Le Chat à neuf queues est une variation réjouissante autour des codes du giallo, en même temps qu’un hommage à l’horreu... (lire la suite)


  • LES FRISSONS DE L'ANGOISSE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Pianiste de jazz américain installé à Turin, Marc Daly assiste un soir au meurtre de Helga Ullman, une célèbre parapsychologue de passage en Italie. Il tente de lui porter secours, mais en vain. Victime à son tour d’une tentative d’assassinat, il décide de mener l’enquête en compagnie d’une journaliste, tandis que les meurtres se multiplient… « Dario Argento décide de tourner une intrigue policière où les explications rationnelles et psychanalytiques seraient occultées par la folie, l’horreur... (lire la suite)


  • PHENOMENA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Au milieu des années 80, les fans attendaient le retour de Dario Argento du côté des délires esthétiques de Suspiria et Inferno. Après le cynique et théorique Ténèbres, Phenomena enfonce le clou. Argento s’y révèle plus sombre et mélancolique que jamais. Phenomena est un magnifique conte de fée pour adultes, une œuvre désenchantée, incomprise à sa sortie mais qui gagne en densité au fil des années, au point d’apparaître aujourd’hui comme l’un des meilleurs films de son auteur. Dario Argento a... (lire la suite)


  • SUSPIRIA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Tourné en Technicolor, mis en musique par les Goblin et hanté par le Mabuse de Fritz Lang, Suspiria ressemble à un opéra rock, une sorte de voyage enchanteur et terrifiant à l’intérieur d’un train fantôme qui ne connaît pas de répit. Suzy, une jeune Américaine, débarque à Fribourg pour suivre des cours dans une académie de danse prestigieuse. À peine arrivée, l'atmosphère du lieu, étrange et inquiétante, surprend la jeune femme. Suzy apprend alors que l'académie était autrefois la demeure d'une ... (lire la suite)