LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Première pierre d'Utopia Borderouge samedi 24 mars 2018 à 17h
Cela fait dix ans qu’on en parle, mais le projet finit par aboutir. Après que, à peine élu, Jean-Luc Moudenc ait remis le projet à l’ordre du jour, archis et bureaux d’études se sont attelés au travail. Pas une mince affaire. Le ciné est à cheval sur le tunnel du métro, ce qui comp...

Réveillon de Noël en vue!
Attention nombre de places limitée !Tickets à récupérer à la caisse dès à présent (5€ d’arrhes, récupérables le soir même!). Le 24 décembre pour ceux qui ne vont pas manger la dinde en famille, on organise une petite veillée en attendant minuit. Attention quelques règles sont de mise…  C'est une ...

Nuit Fantastique IX (debriefing)
Avant de célébrer dignement l’an prochain la dixième édition (n’oubliez pas de nous envoyer vos idées ou vidéos pour que l’on fasse ensemble une dixième édition immémorielle), cette neuvième Nuit Fantastique fut un festin pour les sens (ci-dessous quelques photos qui en donnent un aperçu...

  • CONTES SUR MOI !

    Compter sur l'autre quelle que soit la situation, quels que soient les événements ! Tel est le fil rouge de ce chouette programme pour les petits. Ghirafa (Anastasia Sokolova, Russie, 2014, 8 mn) Dans un zoo, un petit âne, fatigué de porter les enfants, tombe sous le charme de la girafe. Quand l’orage gronde, il décide de voler au secours de l’animal au long cou. La Petite fille et le renard (Tyler J. Kupferer, USA, 2011, 5mn30) L’hiver est froid et la nourriture se fait rare. Afin d’ass... (lire la suite)

  • EN GUERRE

    En guerre, le nouveau film de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon (il faut citer les deux ensemble tant leur travail en commun, leur complicité font partie intégrante du processus de fabrication et de la réussite de leurs films) s'inscrit dans la droite ligne de La Loi du marché, qui a marqué les esprits il y a trois ans. Dans La Loi du marché (Brizé a décidément le sens du titre qui frappe !), Vincent Lindon incarnait un prolo taiseux qui ne croyait pas ou plus à la lutte et se résignait à son i... (lire la suite)

  • L'HOMME QUI TUA DON QUICHOTTE

    « Certains disent que je suis fou, que je suis seulement habité par mes illusions. Mon nom est Don Quichotte, je ne peux pas mourir. » On n'osait même plus y croire : le Don Quichotte de Terry Gilliam arrive enfin sur nos écrans ! 25 ans que le Monty Python visionnaire poursuivait son rêve fou, son projet dantesque de porter au cinéma le chef d'œuvre de Miguel de Cervantes, 25 ans sous le signe des espoirs ravagés et de la malédiction implacable – Gilliam n'est d'ailleurs pas le seul cinéaste... (lire la suite)

  • L'ÎLE AUX CHIENS

    L'Île aux chiens est une merveille qui prouve, après le déjà formidable Fantastic Mr Fox (mais L'Île aux chiens est plus adulte), que Wes Anderson est un maître du cinéma d'animation : ce moyen d'expression particulier est un terrain idéal pour son invention débordante, sa fantaisie tendre, sa poésie loufoque, sa philosophie candide. C'est évidemment l'animation qui permet à Wes Anderson de faire exister Chief, Rex, King, Boss, Duke ou Spots… ces chiens follement courageux, débrouillards, tchatc... (lire la suite)

  • LA RÉVOLUTION SILENCIEUSE

    1956, le mur qui sépare les deux Allemagne n’est pas encore construit. Les frontières ne sont pas tout à fait hermétiques entre l’Est et l’Ouest. La RDA, qui s’efforce d’afficher une confiance absolue dans la fidélité révolutionnaire de ses citoyens, les autorise à circuler d’un pays à l’autre, à condition de fournir de bons prétextes pour justifier d’un aller-retour. Théo et ses copains lycéens ne s’en privent donc pas. Les militaires qui patrouillent et font les gros yeux ne rajoutent qu’un pe... (lire la suite)

  • LAND

    Réalisé par un Iranien grandi à Londres et financé par des fonds européens, Land se déroule pourtant au pays des Yankees. Ici, sur les plaines arides du Nouveau Mexique, les panneaux annoncent la couleur : vous entrez dans la réserve indienne de Prairie Wolf ! On rêverait de voir surgir un troupeau de bisons, et des cavaliers cheyennes ou sioux galopant la plume au vent. Mais nos souvenirs de westerns en prennent un coup. Chefs et guerriers de jadis ne sont plus, au mieux, que des employés de fe... (lire la suite)

  • LES AVENTURES DE PINOCCHIO

    À la sortie du film, certains ont accusé Comencini d'avoir transformé ce classique de l'enfance en film subversif. Geppetto y devient très conservateur, la Fée moralisatrice et antipathique, toute la sympathie allant au contraire vers le personnage casse-cou de Lucignolo. C'est peut être pour cette manière d'aborder l’enfance dans sa part irrévocable d’étrangeté, une vision de l’enfant comme une figure en perpétuelle fuite, que l'adaptation du roman de Carlo Collodi n'a rien perdu de sa puissanc... (lire la suite)

  • LES SENTINELLES

    Henri Pezerat, chercheur et militant, a consacré la deuxième moitié de sa vie à défendre les victimes ouvrières contre les atteintes à la Santé au Travail. Le film raconte comment il a été un acteur important, même si méconnu, de l’interdiction de l’amiante en France, comment, à sa mort en 2009, sa compagne Annie et quelques autres ont repris le flambeau de sa lutte, en créant l’association qui porte son nom. Qu’ils soient victimes de l’amiante, des pesticides ou d’autres poisons, ces hommes ... (lire la suite)

  • LUNA

    Vous savez ce que c’est, d’avoir le regard perdu dans le ciel et de regarder la lune apparaître peu à peu derrière un nuage qui la cachait… C’est un peu la même chose avec Luna : elle qui semble d’abord si opaque, une simple fouteuse de zbeul qui vous rentre dedans avec son argot de cagole, se montre vite lumineuse à tel point qu’on a plus qu’une envie : la suivre tel un berger son étoile. Et c’est peu dire que Laëtitia Clément, captivante de beauté et de fougue, est une révélation. Fille de f... (lire la suite)

  • NOTRE ENFANT

    Le titre original du film est littéralement « Une espèce de famille »… Cela donne la tonalité du récit, suggérant qu’on s’éloigne des sentiers battus, des poncifs sur la famille biologique classique, idéale. Mais cette dernière existe-t-elle vraiment ? Après tout on choisit rarement ses enfants et encore plus rarement ses parents, on prend ceux que la vie nous donne et on fait avec. Les insatisfaits n’ont plus qu’à recréer une famille de toutes pièces après coup. À quoi tient le désir d’enfant ?... (lire la suite)

  • PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE

    Nous n'avons pas pu voir ce nouveau film de Christophe Honoré, dont la sortie a été décidée dans la fièvre de sa sélection en compétition au Festival de Cannes : il sera projeté au festival le lundi 10 mai en fin d'après-midi et sera visible dans les salles dès le lundi soir. C'est la seconde fois que Christophe Honoré est en compétition à Cannes : la première c'était il y a bail, en 2007, avec Les Chansons d'amour, un de ses plus beaux films. On n'a qu'à se dire que c'est un bon signe et parier... (lire la suite)

  • PROFESSEUR BALTHAZAR

    Cinq histoires rigolotes et un peu folles dont le héros récurrent est le professeur Balthazar, génial inventeur toujours prêt à rendre service… La Neige : les habitants de Balthazarville importent de la neige pour construire un énorme bonhomme qui surplombe la ville. Dès que brille le soleil, il se met à fondre et inonde les rues. Le Professeur Balthazar crée alors un moulin à vent capable d’aspirer l’eau et de la transformer en nuages transportables. Fabien vole : Fabien, conducteur de tr... (lire la suite)

  • RETOUR À BOLLÈNE

    Vous ne connaissez pas Bollène ? C'est une petite ville du Sud-Est de la France qui avait tout pour le bonheur. À trois jets de pierre d'Avignon et d'Orange, un coin chaleureux, vivant, au climat méditerranéen, une terre fertile et convoitée, une histoire mouvementée faite d'invasions, de conflits : Wisigoth, Burgondes, Ostrogoths, Romains… s'y sont succédés, laissant autant de traces. On connait bien ! Utopia est né à deux pas de là, même qu'à la demande du maire PC de Bollène, agriculteur huma... (lire la suite)

  • THE THIRD MURDER

    Tomoaki Shigemori est un avocat prestigieux, réputé pour ne jamais perdre un procès. Il accepte de prendre en charge le lourd dossier de Takashi Misumi, incarcéré et accusé de vol et d'assassinat sur son ancien patron. Les chances de gagner l'affaire paraissent minces : Misumi a déjà purgé une peine de prison pour meurtre trente ans auparavant, il vient d'avouer le crime pour lequel il est inculpé et risque la peine de mort. Shigemori refuse néanmoins de baisser les bras et cherche à établir un... (lire la suite)

  • TOUT LE MONDE DEBOUT

    On part de loin. Hâbleur, menteur, hautain, égoïste, hypocrite, vaniteux, dragueur, misogyne, imbu de sa réussite sociale : Jocelyn est l'archétype du gugusse qu'on va instantanément détester – dont on pourrait même rêver d'effacer à coups de batte de base-ball l'inamovible sourire Colgate® et le bronzage toutes saisons. Jocelyn, c'est grosso-modo une compilation des rôles d'andouille monovalente qui ont fait le succès de Franck Dubosc acteur, assortie pour l'occasion d'une note bling-bling d'un... (lire la suite)

  • TRANSIT

    Ni reconstitution, ni transposition : c’est la brillante idée, le coup de génie, qui rend si intrigante cette adaptation du roman d’Anna Seghers, publié en 1944 et largement inspiré de sa propre expérience. L’histoire d’Allemands – résistants, artistes, opposants – fuyant le nazisme, bloqués à Marseille en attente d’un embarquement possible pour les Amériques. Christian Petzold choisit délibérément de déplacer cette trame dans l’époque actuelle sans pour autant changer quoi que ce soit de la tem... (lire la suite)

  • UNE ANNÉE POLAIRE

    Quel sublime voyage à peu de frais ! On en ressort ébloui, avec l’envie de foncer à l’autre bout du globe, emporté par le dépaysement total que nous offre le film. Franchement : allez-y les yeux fermés, ou plutôt grands ouverts ! Laissez-vous bercer par la luminosité ouatée du Groenland, glissez sur ses étendues immaculées en espérant l’apparition des aurores boréales, heureux de rencontrer au détour d’une dune enneigée ses ourses, ses phoques, ses gens… Samuel Collardey aime les oubliés des ... (lire la suite)

  • VINCENNES, L'UNIVERSITÉ PERDUE

    Dans le bois de Vincennes, jadis, il existait une université révolutionnaire. Les fils de bonne famille pouvaient s'y instruire aux côtés d'étudiants venus du monde entier, le bachelier studieux côtoyait des femmes et des hommes aux parcours sinueux. Dans cette université on expérimentait : suppression des cours magistraux, des limites d'âge, ouverture aux paysans, aux ouvriers et aux non diplômés, naissance d'un département de psychanalyse, de cinéma, création de cours du soir pour les salariés... (lire la suite)

  • WATER MAKES MONEY

    Stopper la main mise de Véolia et de Suez sur la distribution de l’eau en France, en Allemagne et dans près de 69 pays, c’est ce que veulent réussir Leslie Franke et Herdolor Lorentz avec ce nouveau documentaire, Water Makes Money, lancé comme un appel international à destination des citoyens. Pour nous en convaincre, ils ont collecté nombre de témoignages et expertises (élus, associations…) un peu partout en France, en Allemagne, et dans tous les pays où officient les deux multinationales. En s... (lire la suite)

  • WE WANT SEX EQUALITY

    Un film à la fois historique, dramatique et humoristique qui nous plonge au cœur des usines Ford de 1968. Avec le personnage de Rita O’Grady, merveilleusement interprété par Sally Hawkins, une femme pleine d’intelligence et de caractère. Celle-ci figure parmi les 187 ouvrières de l’usine de Dagenham, engagée comme couturière pour la fabrication de housses de siège de voitures. Cependant, elle va, malgré elle, être nommée comme meneuse d’un nouveau mouvement féminin : la grève. Le but est d’obte... (lire la suite)

  • WILLY ET LES GARDIENS DU LAC

    Jolie découverte que ce film issu de l'école d'animation hongroise, plutôt méconnue chez nous, adapté d'une série de livres pour enfants très célèbres dans leur pays. Le trait du dessin est original, les couleurs sont douces et harmonieuses, l'animation est soignée, le film est vraiment réussi et plaisant. Quant au scénario, il met au premier plan les valeurs de tolérance, de solidarité, d'entraide mais aussi de respect de la nature et d'écologie. C'est fait astucieusement, sans prêchi-prêcha, l... (lire la suite)