Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Futur Président? Que ferez-vous pour les migrants?
Le CERCLE DES VOISINS du centre de rétention de Cornebarrieu… vous invite à signer cette Lettre ouverte aux candidats à la Présidence de la République   Nous, citoyens de France et du Monde, solidaires avec les migrants, réfugiés et "sans- papiers" nous inscrivons en faux contre les politiques de...

Séance surprise le 8 janvier pour la galette des rois
On vous réserve une petite surprise après les séances de dimanche matin pour les petits : Ma de courgette (10h30), Le Gruffalo (10h40), Le petit Gruffalo (10h50), Julius et le Père Noël (11h).... Lire Séance surprise le 8 janvier pour la galette des rois...

Nuit Fantastique VIII (debriefing)
Véritables Trump-la-mort, vous avez comme il se doit fait horreur à cette huitième Nuit Fantastique, hérissant vos mèches rebelles, revêtant de vos horribles-peaux vos carcasses décharnées, bien décidés à faire tripailles… diable, que la nuit fut terrible (ci-dessous quelques photos qui en donnent u...

  • 3000 NUITS

    Il est des films dont on ressort ému aux larmes, dont on ne se remet jamais complètement et dont on a envie de dire au monde entier « si j’étais toi, j’irais de ce pas le voir au cinéma ». 3000 nuits, de la réalisatrice palestinienne Maï Masri, fait partie de ces films-là. L’histoire se passe dans une prison israélienne dans les années 80, Layal y enfermée pour 8 années, condamnée pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée. Elle partage la cellule d’Israéliennes condamnées de droit... (lire la suite)

  • À DEUX, C'EST MIEUX !

    Pas de doute : à deux, c'est tellement mieux ! Pour partager ses jeux, ses joies, ses peines, ses expériences… Tel est le fil rouge de ce très doux et très joli programme spécialement conçu pour les tout jeunes spectateurs, balade vagabonde en sept films sur le thème de l'amitié. Les Deux moutons : les deux moutons ne s'entendent pas vraiment comme larrons en foire, mais ils devront oublier vite fait leurs chicaneries pour échapper au loup qui veut les manger ! La Taupe et le ver de terre ... (lire la suite)

  • AMERICAN HONEY

    Réalisatrice viscéralement anglaise (on se souvient de Red road et de de Fish tank, profondément ancrés dans le quotidien britannique, sans oublier sa version radicale des Hauts de Hurlevent, tous films programmés à Utopia), Andrea Arnold réalise son premier film « américain » et ajoute une dimension épique à son style réaliste, nous entraînant dans un road-movie sauvage et sensuel qui donne envie de danser autant qu'il vous passe le cœur à l'essoreuse. On découvre Star, une adolescente qui ten... (lire la suite)

  • BEYOND FLAMENCO, JOTA

    On sait le goût de Carlos Saura pour la musique flamencante, on connaît son sens de la mise en scène et de la belle image… Pour cette remontée aux sources de la Jota, bien avant que naisse le Flamenco, il n'a pas mégoté sur les jeux d'écrans, de couleurs, de costumes, il a réuni les meilleurs et nous offre un tour d'horizon savoureux de ses multiples facettes : car de l'Andalousie à la Castille, de la Navarre à la Galice… la Jota a ses expressions locales, ses caractéristiques, ses costumes part... (lire la suite)

  • BIARS-SUR-CÈRE, MÉMOIRE FERROVIAIRE D’UN TERRITOIRE

    Assis près d’une fenêtre imaginaire d’un compartiment de train, le paysage des images du documentaire nous fait voyager dans le temps, celui d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Il raconte l’arrivée du train dans cette contrée rurale du Lot de la fin du xixe, l’évolution de l’histoire locale au fil des décennies, mais aussi celle de la société du xxe siècle, de la vitesse et de son accélération, du progrès en marche, des politiques publiques en matière de transport, de la libéralisation des trans... (lire la suite)

  • ET LES MISTRALS GAGNANTS

    « Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie et l'aimer même si le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants et les mistrals gagnants » (paroles de la chanson de Renaud) Le film d'Anne-Dauphine Julliand nous fait rencontrer cinq enfants : Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual. Ils ont entre six et neuf ans, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves. Ils vivent dans l'instant. Avec... (lire la suite)

  • JACKIE

    Un mois à peine après le formidable Neruda (toujours à l'affiche chez nous, courez le voir si ce n'est pas déjà fait), un nouveau film de Pablo Larrain, un nouveau regard décalé et passionnant sur un personnage célèbre, une figure cette fois tellement médiatique qu'elle pourrait détourner du film le spectateur légitimement méfiant : il aurait tort, il se priverait d'un grand moment de cinéma brillant et suprêmement intelligent. Jackie nous fait vivre l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, le 2... (lire la suite)

  • LE DIVAN DE STALINE

    Soit un énorme palais décadent orné d'inquiétantes gargouilles, perdu au fond de bois profonds en Géorgie, le genre d'antre fait sur mesure pour un ogre solitaire et pas gentil du tout comme on en croise dans les contes qui font peur aux enfants et frissonner même ceux qui les racontent. Staline s'est isolé pour quelques jours avec son étrange et belle maitresse Lidia Semionova. Elle lui lit Pouchkine, il écoute la Callas chantant l'aria de Lady Macbeth qui « convoque les pouvoirs du mal pour l'... (lire la suite)

  • UN PAESE DI CALABRIA

    C'est une bouffée d'espoir, un souffle d'optimisme qui nous arrivent de Calabre, cette pointe de la botte italienne, pas touristique pour une lire, contrairement à la Sicile toute proche. Plus précisément d'un petit village à l'intérieur des terres, Riace. Un village frappé, comme beaucoup d'autres dans le coin, par un exode rural qui ne date pas d'hier, dans cette région agricole et pauvre qui fut longtemps une très importante terre d'émigration, grossissant une diaspora calabraise particulière... (lire la suite)

  • YOUR NAME

    Your name nous arrive précédé d'une réputation hors norme : film phénomène au Japon, énorme succès critique et public, le film a détrôné à la troisième place du box office national de tous les temps l'indéboulonnable Princesse Mononoke du maître Miyazaki. Les studios Ghibli de Miyazaki et Takahata régnaient sans partage sur l'animation japonaise… jusqu'à ce que surgisse le tout jeune Makoto Shinka. Et vous savez quoi ? Cette réputation n'est pas usurpée, ce succès est bien mérité ! Au cœur de Y... (lire la suite)