LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

C’était au mois de mars 2003...
C’était au mois de mars 2003… dix ans tout juste après qu’Utopia Toulouse ait ouvert ses portes. Pas moins de 1500 personnes s’étaient pressées ce jour-là pour découvrir le nouveau ciné : il y avait du beau monde, la compagnie Emmanuel Grivet nous avait régalés de quelques entrechats et pantomi...

Bonne année, meilleurs vœux! Solidarité: "Emigré, émigré, reste-là t'en va pas… si on ne se mélange plus, je crois qu'on est foutus!"
Ainsi chantaient Font et Val en 1984! Vous pouvez écouter cette chouette chanson là: …Les temps ont bien changé, je vous l'accorde! Pas les problémes. "Les riches toujours plus riches, les pauvres toujours plus, les gens n'ont plus le temps d'espérer ni de penser" (comme le chante Che Suda...

VENDREDI 8 FÉVRIER à 19h... un petit coup à boire, une petite cérémonie de passage de relais, un film surprise... vous êtes invités !
Elle commence joyeusement, cette nouvelle année, avec la prise en main d’Utopia Tournefeuille par ses salariés à travers la SAS SCOP* UTOPIA SANTA MAGDALENA.On en rêvait, on s’y préparait, le chemin fut long (très long) et plein de péripéties, parfois douloureuses… mais on y est ! P...

  • ANGEL

    La Grande Histoire se raconte souvent par la petite histoire des hommes et le cinéma a cette immense capacité à capter la mémoire universelle à travers leur témoignage avant qu’ils ne disparaissent. C’est ainsi que Gilles Perret avait merveilleusement saisi dans Walter, retour en Résistance l’esprit de résistance toujours bien vivant de Walter Bassan, ancien jeune maquisard d’origine italienne, révolté par la récupération politicienne des lieux de mémoire, en l’occurrence le plateau des Glières,... (lire la suite)

  • COMPAÑEROS

    « Ni vous ni personne ne ferez de moi un vaincu. » Qu’est-ce qui fait, un jour, qu’un individu résiste jusqu’à risquer sa vie ? Alors que l’être humain se sait mortel et vulnérable, où va-t-il puiser cette force insoupçonnée de dire non, quel que soit le prix à payer ? Ce sont toutes ces questions qui viennent en tête quand on voit Compañeros, « Compagnons » en français et, nul doute à avoir, il s’agit bien ici de compagnons de colère, de compagnons de combat. Ceux que la dictature montante en U... (lire la suite)

  • ERIC CLAPTON, LIFE IN 12 BARS

    La vie d’Eric Clapton est un roman. Une ascension fulgurante vers le panthéon du rock, ponctuée par les tragédies intimes (une mère qui le rejette, un fils qui meurt défenestré à 4 ans…) et les addictions diverses — « Si je ne me suis pas suicidé, expliqua un jour le guitariste, c’est parce que les morts ne boivent pas. » Ce documentaire, très classique dans sa forme mais captivant, s’appuie sur d’étonnantes images d’archives et de nombreux témoignages inédits (dont celui, sans tabou, de Clapton... (lire la suite)

  • FAHAVALO, MADAGASCAR 1947

    C’est un récit hallucinant qu’on (re)découvre-là, dans ce pays luxuriant. L’un des pans peu avouables de notre Histoire de France que Fahavalo nous fait revivre à travers des témoignages poignants, efficaces, qui mêlent aux faits une dose de croyances, de magie du quotidien. Les images d’archives inédites, voix mêlées de ces hommes fripés et de ces femmes malicieuses (l’inverse est tout aussi vrai !), restituent, une fois n’est pas coutume, le point de vue des Malgaches, des colonisés. Force est... (lire la suite)

  • GOOD KILL

    Passé inaperçu à sa sortie, ce film du réalisateur de Lord of War et Bienvenue à Gattacca est le parfait contrepoint à l’American Sniper de Clint Eastwood. Plus directement politique, Good Kill incrimine la « guerre contre le terrorisme » menée par les États-Unis à l’aide de drones. Alors que le film de Clint Eastwood s’attachait surtout à exhumer la violence intrinsèque à l’héroïsme américain, plus intéressé par le mythe fondateur guerrier de son pays qu’à la politique Bush, celui d’Andrew Nicc... (lire la suite)

  • J’VEUX DU SOLEIL

    À l’heure d’écrire ces lignes, nous n’avons pas encore vu la version définitive. Mais ce film documentaire en marche aura déjà fait couler beaucoup d’encre numérique au sein de l’équipe d’Utopia, provoquant des discussions passionnantes. « J’veux du soleil ! » Comme d’autres, jadis, réclamaient du pain certes, mais aussi des roses. Tout un symbole : non seulement de quoi survivre, mais aussi la beauté. D’emblée, le film adopte un ton sobre, d’une justesse remarquable, avançant à tâtons, ne ma... (lire la suite)

  • LE CHATEAU DE CAGLIOSTRO

    Derrière les murs épais du château de Cagliostro et ses défenses ultramodernes réputées infranchissables, le mystérieux Comte des lieux et faussaire de légende retient prisonnière la jeune princesse Clarisse, pour en faire prochainement son épouse. Cruel et cupide, le comte désire découvrir grâce à elle, le secret de l’ancestral trésor des Cagliostro. Une occasion en or pour Edgar, le roi des gentlemen cambrioleurs, qui compte bien mettre la main sur les précieux biens du Comte et voler au passa... (lire la suite)

  • LE PROCÈS CONTRE MANDELA ET LES AUTRES

    Il y a des hommes qu’on n’oublie pas, des paroles qui résonnent bien au-delà de leur temps. Quand on entend la voix de Mandela, on sait instinctivement qu’elle restera. Son prix Nobel de la paix, ses années d’incarcération, l’Afrique du Sud d’alors, l’apartheid, l’ANC… tout cela, on a l’impression de pas mal connaître… Une certitude qui explose en plein vol dès qu’on pénètre dans l’enceinte du tribunal de Pretoria qui, au terme d’un procès qui dura de novembre 1963 à juin 1964, condamna Nelson M... (lire la suite)

  • LE ROUNDUP FACE À SES JUGES

    En octobre 2016, à La Haye, victimes et experts témoignent devant le Tribunal international Monsanto contre le Roundup, l’herbicide le plus vendu au monde, et sa très toxique molécule active, le glyphosate. Le Roundup, on verra qu’il n’est pas un simple poison, mais un produit à effets multiples : cancérigène, perturbateur endocrinien, mutagène et chélateur de métaux, il prépare un scandale sanitaire dont l’importance pourrait être supérieure à celle produite par l’amiante, car le glyphosate (la... (lire la suite)

  • LES ÉTERNELS

    Nul doute, Jia Zhang-ke est décidément un des cinéastes majeurs de notre temps. Les Éternels, son huitième long métrage de fiction, en est une preuve – éclatante – supplémentaire. Œuvre subtile, riche par son propos, elle foisonne de références cinématographiques, sociales, dont certaines échapperont à notre culture occidentale, mais qu’importe ! Cette véritable épopée romantique d’un couple de gangsters a tout pour être mythique. Chaque niveau de lecture est aussi excitant que passionnant. Ce n... (lire la suite)

  • LES OISEAUX DE PASSAGE

    Après un Trip sensoriel dans une jungle exubérante et énigmatique avec son film précédent L'Étreinte du serpent (2015), Ciro Guerra continue à nous entraîner dans des voyages hypnotiques et luxuriants où les frontières entre rêve et réalité sont confondues. Les Oiseaux de passage démarre comme un conte à l'intérieur des plaines arides et désertiques de la Guajira en Colombie. Pour épouser la fille d'un autre clan, Rafa, un Indien Wayuu, doit rassembler bétails et parures pour fournir à la famil... (lire la suite)

  • LONG WAY HOME

    Splendide premier film sensible et organique ! Jordana Spiro (jusque là actrice) filme juste et intensément aussi bien ses personnages principaux que ceux qui passent furtivement à l’arrière plan, avec un respect et une pudeur palpables. En quelques plans bien sentis, elle dresse le portrait d’une ville, Philadelphie, d’un pays, d’une époque, les siens. Il en résulte ce petit joyau percutant qui, tout en empruntant la voie bien balisée du road-movie, progressivement la transcende, nous surprend ... (lire la suite)

  • M

    Un seul regret : que ce film percutant ne soit pas mieux servi par son titre, auquel il ne faut surtout pas s’arrêter. Un « M » guère représentatif de ce qu’est cette magnifique réussite de la trop rare Yolande Zauberman (Moi Ivan, toi Abraham, Would you have sex with an Arab ?). Pourtant ce ne sont pas les lettres qui manquent à la réalisatrice, ni le style, dès qu’elle s’empare du verbe, avec sa voix chaleureuse, délicieusement froissée, entamant le long cheminement qui ouvre la voie à ses per... (lire la suite)

  • MA VIE AVEC JOHN F. DONOVAN

    À chacun ses idoles d'enfance et d'adolescence, qui prennent une importance démesurée, au delà du raisonnable – le cœur… vous connaissez le refrain. Moi, à 11 ans, je suis tombé raide amoureux de la gymnaste roumaine Nadia Comaneci en la voyant rafler le premier 10 de l'histoire olympique à Montréal. Tenant absolument à lui écrire, dans un anglais balbutiant, mon admiration, je lui fis passer une lettre qui, j'en étais persuadé, arriverait à sa destinataire grâce à mon père, responsable communis... (lire la suite)

  • MAMMA ROMA

    Mamma Roma, c'est la Magnani, sublime, pathétique et merveilleusement dirigée. La Magnani, prostituée vieillissante et fatiguée, fait le tapin dans les faubourgs de Rome. Son souteneur a la bonne idée de se marier un beau jour, et elle croit pouvoir enfin vivre libre : travailler comme marchande des quatre saisons et reprendre son fils Ettore, placé en nourrice à la campagne. Mamma Roma veut en faire « quelqu'un », de ce fils qu'elle ne connaît plus. Un rêve qui la vengerait de toute cette crass... (lire la suite)

  • MARIE STUART, REINE D'ÉCOSSE

    Voilà une nouvelle reine qui descend de son piédestal, exhumée de nos livres d’histoire pour apparaître plus complexe à l’écran, plus humaine et contemporaine que ne la momifiaient nos leçons moult fois rabâchées. Décidément, les cinéastes, ces temps derniers, prennent un malin plaisir à farfouiller dans les jupons illustres du passé, dans ces destinées qui nous faisaient rêver petits avant qu’on découvre le revers de la médaille, les têtes qui tombent, la violence sanguinaire des prétendants au... (lire la suite)

  • MINUSCULE 2 : les mandibules du bout du monde

    Quand tombent les premières neiges dans la vallée, il est urgent de préparer ses réserves pour l’hiver. Hélas, durant l’opération, une petite coccinelle se retrouve piégée dans un carton… à destination des Caraïbes ! Une seule solution : reformer l’équipe de choc ! La coccinelle, la fourmi et l’araignée reprennent du service à l’autre bout du monde. Nouveau monde, nouvelles rencontres, nouveaux dangers… Les secours arriveront-ils à temps ? Dans ce second volet, les héros de la première aventu... (lire la suite)

  • NEVER-ENDING MAN : HAYAO MIYAZAKI

    Mais que fabrique Hayao Miyazaki, grand maître de l’animation japonaise et créateur du Studio Ghibli et de chefs-d’œuvre comme Mon voisin Totoro, Princesse Mononoke ou Le Voyage de Chihiro, depuis qu’il a annoncé sa retraite en 2013 ? C’est pour répondre à cette question que le réalisateur - et autrefois stagiaire à Ghibli - Kaku Arakawa signe ce documentaire pour lequel il a suivi Miyazaki durant plus de trois ans. Un film magnifique et sidérant, d’abord parce qu’il dévoile toutes les facettes... (lire la suite)

  • ON L'APPELAIT RODA

    Qu’est ce qui peut bien relier l’ancien chanteur des Pink Floyds, Juliette Greco, Johnny Halliday, Bérurier Noir, Claude François, Vanessa Paradis, Julien Clerc… ? Un parolier de génie montalbanais ! Avouons : d’Étienne Roda-Gil, dans le fond, on ne connaissait pas grand chose. La musique qui passe à la téloche, on n’écoute pas beaucoup. Puis on reçoit ce documentaire… Et là ? La claque ! On tombe tous en amour du personnage ! On est happé par sa tendresse, sa bonhommie, sa richesse d’esprit. ... (lire la suite)

  • ROSIE DAVIS

    Rosie Davis, retenez bien ce nom, avant qu’il ne devienne celui d’une de ces invisibles qui s’évanouissent dans l’indifférence des puissants. Tout acharnée qu’elle est à se battre, Rosie est la digne héritière des héroïnes anonymes de Ken Loach. Dans sa voix la détermination, dans son regard l’humour qui surnage, dans ses gestes la tendresse. Une jolie personne qui avance vaillamment dans le peu d’espace pour l’espoir qui lui est laissé. « Carpe Diem - Cueille le jour présent sans te soucier du ... (lire la suite)

  • SANTIAGO, ITALIA

    Un regard perçant, un sourire à la fois grave et malicieux, n’osant pas être complètement heureux… Ce sont ceux de Salvator Allende le jour de son élection, en 1970, comme si un destin terrible était déjà scellé, alors que la foule galvanisée l’acclame de toutes ses forces. Ce sont les prémices de mois de liesse, de joie virevoltante, car soudain les rêves semblent pouvoir se concrétiser. Mettre fin à la fuite des capitaux, nationaliser les industries et la production de cuivre (qui ne profite j... (lire la suite)

  • SERGIO ET SERGEI

    Nous sommes en 1991, l’ex-URSS se désintègre et Cuba entre dans une grande crise économique. Sergio, professeur de philosophie marxiste, commence à ressentir les pénuries de la « période spéciale » qui plonge l'île dans l'isolement. Mais pour lui, les frontières sont ouvertes au-delà de l'océan, au-delà du contrôle du régime, même quand les lumières de la ville disparaissent par intermittence. Il entre en contact avec le monde grâce à son radio émetteur, les ondes parlent anglais, russe, espagno... (lire la suite)

  • SIBEL

    C’est un petit village planté au nord de la Turquie, perdu entre une mer de nuages et la végétation luxuriante qui s’agrippe aux pentes des montagnes abruptes. C’est la beauté à l’état brut qui s’étale sous nos yeux. On croit sentir l’air vivifiant des sommets, l’odeur de terre qui s’évapore au petit matin, celle de l'herbe fraîchement coupée. Dans ces contrées les saisons sont franches, les habitants ont les mains rudes et le tempérament tranchant comme les rochers qui les surplombent. Pas beso... (lire la suite)

  • UN GRAND VOYAGE VERS LA NUIT

    On découvrait en 2016 le fulgurant et miraculeux Kaili Blues, qui fit voir en Bi Gan, jeune ciné-poète de 27 ans, rien de moins que la relève du cinéma d’auteur chinois. Était-il seulement possible de ne pas être déçu au virage, si souvent fatal, du deuxième long-métrage ? Il y a dans Un grand voyage vers la nuit trop de talent et de virtuosité pour qu’on l’affirme avec sérénité. Il n’en demeure pas moins que quelque chose ici a bougé, poussant le curseur poétique plus loin que le précédent fil... (lire la suite)

  • UNFAIR GAME

    L’élection de Donald Trump fin 2016 avait choqué une bonne partie du monde après une campagne d’une absurdité sans nom. On ne va pas juger le voisin alors qu’on a nos propres problèmes, mais quand ledit voisin a les clés du monde libre, on peut se permettre de se sentir concerné. Depuis, c’est la descente aux enfers démocratique entre électeurs fictifs, sorties de piste quotidiennes, collusion avec la Russie et autres scandales monumentaux, l’administration Trump est en train de changer les règl... (lire la suite)

  • WARDI

    Vous avez plébiscité, enfants et adultes confondus, Ma vie de Courgette, le génial film en marionnettes de Claude Barras qui, grâce à l'émotion transmise par ses étranges personnages aux têtes rondes, sait rendre sensible et compréhensible par les plus jeunes un sujet grave que les parents ont souvent bien du mal à oser aborder avec eux… Eh bien vous allez adorer les aventures et mésaventures de Wardi. Lors de sa première présentation publique lors de « Mon fremier festival » à Paris, il suffisa... (lire la suite)

  • YULI

    Yuli raconte l'extraordinaire histoire du danseur cubain Carlos Acosta (qui joue son propre rôle), depuis ses débuts dans un quartier pauvre de La Havane jusqu’à son accession au statut de star dans l’une des plus grandes compagnies de ballet au monde. Yuli (surnom de Carlos) est un garçon talentueux qui ne veut pas être un danseur mais qui, forcé par son père Pedro et encadré par le professeur et directeur de l'École nationale cubaine de ballet, Cherry, deviendra l'un des meilleurs danseurs de... (lire la suite)