LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Première pierre d'Utopia Borderouge samedi 24 mars 2018 à 17h
Cela fait dix ans qu’on en parle, mais le projet finit par aboutir. Après que, à peine élu, Jean-Luc Moudenc ait remis le projet à l’ordre du jour, archis et bureaux d’études se sont attelés au travail. Pas une mince affaire. Le ciné est à cheval sur le tunnel du métro, ce qui comp...

Réveillon de Noël en vue!
Attention nombre de places limitée !Tickets à récupérer à la caisse dès à présent (5€ d’arrhes, récupérables le soir même!). Le 24 décembre pour ceux qui ne vont pas manger la dinde en famille, on organise une petite veillée en attendant minuit. Attention quelques règles sont de mise…  C'est une ...

Nuit Fantastique IX (debriefing)
Avant de célébrer dignement l’an prochain la dixième édition (n’oubliez pas de nous envoyer vos idées ou vidéos pour que l’on fasse ensemble une dixième édition immémorielle), cette neuvième Nuit Fantastique fut un festin pour les sens (ci-dessous quelques photos qui en donnent un aperçu...

  • APRÈS L'OMBRE

    Dédé le Lyonnais, Alain le Marseillais, Louis Perego, Éric, Annette… Quatre hommes, une femme, si loins de nous, si proches… Enfants d’une même humanité trop tôt sevrée du lait de la tendresse humaine. Stéphane Mercurio, subtile documentariste, porte une fois encore à l’écran la parole des oubliés de la république, des sans voix, trop rare et pourtant essentielle. Dès la première minute elle est là qui nous happe comme une évidence universelle, intemporelle. Ces gens à l’écran ne jouent pas à êt... (lire la suite)

  • CITIZENFOUR

    Imaginez que la rencontre entre Bob Woodward et Carl Bernstein du Whashington Post avec « Gorge Profonde » dans un parking souterrain ait été filmée, ou que Daniel Ellsberg ait été interviewé pendant qu'il photocopiait les pages du rapport McNamara, et qu'en ait résulté des documentaires de première main sur les affaires du Watergate et des Pentagon Papers… Ce serait encore peu de chose en comparaison du document exceptionnel et sidérant qu'est Citizenfour, à la fois l'Histoire filmée en train d... (lire la suite)

  • CRO MAN

    Voici la nouvelle production – préhistorique – du facétieux studio Aardman, cette bande de joyeux artistes bricoleurs qui, depuis des décennies, nous régale d’aventures hilarantes, dont les héros ahuris, doux dingues et rêveurs en mousse et pâte à modeler, ont toujours fait notre bonheur, de courts en longs métrages, de Wallace et Gromit à Shaun le mouton, en passant par la volaille rebelle de Chicken run. Ce nouveau film nous plonge dans une vallée verdoyante, mais entourée de terres hostiles,... (lire la suite)

  • DES LOIS ET DES HOMMES

    John O’Brien, un pêcheur de la petite île de Bo Finne en Irlande ne savait pas qu’il se lancerait dans une longue croisade quand il a initié avec l’aide d’un groupe d’insulaires, d’experts internationaux et d’ONG, une campagne européenne pour retrouver son droit ancestral de pêcher. Comment aurait-il pu mesurer l’ampleur de la tâche ? Filmé pendant 8 ans, le film raconte comment cet homme s’est lancé tel « David contre Goliath » au cœur de la nouvelle réforme de la pêche commune à Bruxelles pour... (lire la suite)

  • IL FIGLIO, MANUEL

    Andrea Lattanzi, retenez son nom ! Pour sa première apparition à l’écran, il le crève grâce à une interprétation magistrale et saisissante ! Manuel, ce fils à la présence poignante, c’est lui. Il est de tous les plans dans cette œuvre qui est la digne héritière du cinéma néoréaliste italien, sans gras superflu, sans effets de manche, juste de bout en bout. Pour le réalisateur, Dario Albertini, qui a fait ses armes dans la photographie puis dans le documentaire, la fiction n’est que le parfait pr... (lire la suite)

  • L’ORDRE DES CHOSES

    Tout le monde ou presque a déjà entendu l’indémodable « Range ta chambre ! » et sait que l'ordre des choses n'est pas à prendre à la légère. Faute de quoi, les punitions fuseront : privation de dessert, interdiction de sortie et corvée de vaisselle… Mais lorsque l'ordre des choses sous-entend l'ordre du monde, il faut y repenser à deux fois : se contenter de mettre au coin les responsables du désordre mondial, au-delà de l'aspect jubilatoire et purgatif de la scène, témoignerait d'un esprit d'in... (lire la suite)

  • LA PRIÈRE

    C'est un endroit magique où l'air est pur, l'espace si profond qu'on n'en perçoit pas les limites : le regard se perd vers des sommets enneigés qui se fondent avec l'horizon. On devine qu'il est rude de vivre là, mais l'esprit et les sens semblent se dilater au contact d'une immensité qui modifie la perception qu'on a des autres, de soi-même et laisse un goût d'éternité. Vit là une petite communauté, créée il y a déjà longtemps par une religieuse hors normes, pour permettre à des âmes perdues d... (lire la suite)

  • LE RETOUR DU HÉROS

    Jean Dujardin s'en va-t-en guerre, mironton, mironton, mirontaine… Ah qu'il est craquant, ah qu'il est fringant, le beau soldat sanglé dans son bel uniforme rouge de hussard qui caracole panache au vent sur son beau cheval blanc ! Les dames ont le palpitant qui s'affole et les messieurs ont le nez qui s'allonge. Mais le capitaine Neuville doit rejoindre Napoléon Bonaparte qui l'appelle sur les champs de bataille, ce qui lui permet d'échapper in extremis à des promesses de mariage un peu hâtives…... (lire la suite)

  • LES FIGURES DE L’OMBRE

    États-Unis, 1961. Tout était alors organisé pour que les Noirs croisent les Blancs le moins souvent possible et s'il était impensable qu'elle fasse pipi dans leurs toilettes ou fréquente leurs universités, il ne serait venu à l'idée d'aucun Américain de race blanche qu'une femme noire puisse avoir quelque talent particulier. En ces temps-là, la femme noire devait raser les murs, baisser les yeux quand on s'adressait à elle et lorsqu'il lui arrivait de passer dans une assemblée d'hommes, chacun p... (lire la suite)

  • LIBERTÉ, 13 films-poèmes de Paul Eluard

    « Il ne faut pas de tout pour faire un monde, il faut du bonheur, et rien d'autre » Paul Eluard Treize poèmes de Paul Eluard traduits en images et animés par de jeunes réalisa -trices et -teurs tout juste diplômés des écoles d'animation françaises. La beauté des dessins s'allie à la beauté des mots, l'invention de la mise en scène s'allie à l'invention du poète… L'Alliance – Ils sont deux petits arbres / Seuls dans un champ léger Air vif – J'ai regardé devant moi / Dans la foule je t'ai v... (lire la suite)

  • PATIENTS

    Marcher, se lever, se laver, lacer ses chaussures, se faire cuire un œuf, lever son verre, monter les marches, serrer une main, se gratter le dos… et bien d’autres grandes ou petites choses plus ou moins avouables : on ne réalise pas au quotidien ces mille milliard de gestes que notre corps, cette géniale machine en mouvement perpétuel, est capable d’accomplir pour nous servir. Jusqu’au jour où la bécane se met à déconner, à partir de travers, à se mettre en grève générale ou partielle, la faute... (lire la suite)

  • RAZZIA

    Récapitulons : que savons-nous vraiment du Maroc aujourd'hui ? D'accord, il a obtenu son indépendance en 1956… Et puis 150 000 tonnes de dattes y sont consommées tous les ans, personne n'ira dire le contraire… Il y a les cornes de gazelle, le Zaalouk et la Pastilla aussi… Sans oublier les dunes de Merzouga et les cascades d'Ouzoud… Et la ville de Casablanca à laquelle on pense forcément parfois, parce que c'est le titre du classique de Michael Curtiz, avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman… « Ma... (lire la suite)

  • SERGE PEY et la boîte aux lettres du cimetière

    « Caminante no hay camino ! se hace camino al andar ! » Le poète Antonio Machado, lorsqu’il écrivit ce poème, pouvait-il se douter que son chemin à lui serait celui, tragique, de l’exil ? Fuyant les franquistes, il arrive à Collioure en 1939, malade, épuisé, et c’est dans cette ville catalane qu’il va mourir. Son œuvre et son message, eux, sont restés bien vivants. Et après sa mort, des centaines de lettres sont arrivées au joli cimetière de Collioure. Au point que l’on a installé, sur sa tombe,... (lire la suite)

  • WAJIB, l'invitation au mariage

    « Je n’ai reçu aucun subside du gouvernement israélien. Cela aurait été vraiment étrange, impossible sur le plan éthique, d’accepter de l’argent de ce gouvernement. » Annemarie Jacir C'est un film lumineux qui accomplit la prouesse de décrire avec intelligence toute la complexité du vécu du peuple palestinien tout en restant étonnamment léger et tendre malgré la gravité des sentiments qui affleure souvent. Unité de temps : l'action du film se déroule sur une journée. Unité de lieu et pas n'im... (lire la suite)

  • ZÉRO PHYTO, 100% BIO

    L'impact des pesticides sur la santé, sur l'environnement, est aujourd'hui clairement mis en évidence. Beaucoup n'ont pas attendu pour bannir leur utlisation. Discrètement mais efficacement, des élus locaux, des techniciens, des ingénieurs, des cuisiniers se relèvent les manches et se saisissent du levier de l'action locale pour mettre en œuvre des politiques protectrices de la santé et de l'environnement. Ils créent des potagers municipaux, ils introduisent le bio dans les cantines scolaires, i... (lire la suite)