Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

(Ex-Utopia Toulouse)


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Nuit Fantastique IX (debriefing)
Avant de célébrer dignement l’an prochain la dixième édition (n’oubliez pas de nous envoyer vos idées ou vidéos pour que l’on fasse ensemble une dixième édition immémorielle), cette neuvième Nuit Fantastique fut un festin pour les sens (ci-dessous quelques photos qui en donnent un aperçu...

Berhart, L’esthétique vulgaire Lowbrow art et pop-symbolisme
Qu’est-ce que le lowbrow art ? Le Lowbrow Art est l’expression la plus récente de la Pop Culture dans l’art, opérant une synthèse surréaliste de tous les courants et les icônes qui l’ont traversé. Né à l’initiative de Robert Williams, le Lowbrow Art, plus largement appelé Pop Surréalisme, rencon...

Dimanche 10 à 10h IRRINTZINA! Le cri de la génération climat…
Un film qui donne du courage! Des luttes non violentes, galvanisantes… ça existe! Il suffit de les rejoindre pour qu'elles soient encore plus efficaces. Alors? On vous attend? Vous amenez les croissants, on prépare le café!?    http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/index.php?id=3410&mode=filmhtt...

Jeudi 8 avril à 20h30 à Toulouse, organisée avec Toulibre dans le cadre de Libre en fête 2010, projection unique suivie d’un débat autour des modèles qu’offre le libre dans la diffusion culturelle, avec Adrienne Alix et Christophe Henner, présidente et membre du Conseil d’administration de Wikimédia France, et Camille Harang, créateur de Yooook, plate-forme logistique pour la création numérique.
Bien mieux que des lunettes 3D, et durant toute la semaine, une expo-photo de Raphaël Leroy sur l’Inde sera également présentée dans le cinéma, apportant une autre dimension à « l'immersion libre » dans la culture indienne que nous vous proposons ce soir.

SITA SINGS THE BLUES

Écrit et réalisé par Nina Paley - film d'animation USA 2009 1h22mn VOSTF - Cristal du long métrage (le premier prix) au Festival international du film d’animation d’Annecy en 2008.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

SITA SINGS THE BLUESParallèlement à une rupture amoureuse autobiographique, Sita sings the blues évoque sous forme de comédie musicale le Râmâyana, une légende indienne racontant l’histoire de Sita, la femme de Râma, prisonnière du démon Râvana. Entièrement réalisé, scénarisé, animé et monté par Nina Paley, Sita sings the blues est composé de saynètes, chacune dans quatre styles différents en mélangeant les techniques d’animation (dessins, papiers découpés, ordinateur 2D, utilisation d’images libres de droits…). Si vous aimez les dessins animés, l’Inde, le jazz et les histoires d’amour qui finissent mal (en général), ce film devrait vous ravir.
Sita sings the blues est distribué sous une licence Creative Commons, permettant la libre distribution, la copie et la modification. Nina Paley renforce cette licence en interdisant explicitement l'usage de système Digital Restrictions Management (DRM). L'histoire même du film est une fable exemplaire sur les problèmes que pose le copyright dans la diffusion de la culture, et sur les solutions qu'apportent les licences libres telles que les Creative Commons.

Sa sortie sur grand écran a rencontré des problèmes liées au respect du droit d’auteur pour certaines chansons de la bande sonore. Le film est en effet indissociable de l’interprète de jazz Annette Hanshaw (qui apparait d’ailleurs au générique du film comme protagoniste). Onze de ses chansons y figurent en étant complètement intégrées au scénario et à l’animation (impossible donc de changer la musique). Ces chansons datent de la fin des années… 1920 ! Autrement dit, un peu moins d’un siècle plus tard (et un quart de siècle après la mort de la chanteuse), Nina Paley pensa légitimement qu’elles étaient désormais dans le domaine public. Mais c’était sans compter sur des subtilités juridiques. Les enregistrements sont bien dans le domaine public mais ce n’est pas le cas de la composition, paroles et musiques (partitions). Et du coup les ayant-droits ont d’abord demandé à Nina Paley 500$ par chanson pour l’autoriser à être projetée dans les festivals (ce dont elle s’est acquittée), mais surtout 200000$ pour l’autoriser à commercialiser le DVD, alors que la diffusion de son film permettait justement à un nouveau public de découvrir Annette Hanshaw ! Impossible alors de trouver un distributeur pour son film… Le film obtint le grand prix au festival d'Annecy en 2008 et Nina Paley décida en février 2009 de libérer les droits d'usage de son film en le mettant sous licence Creative Commons.
Ces problemes de droits musicaux ont finalement été réglés après de longues négociations et le film est sorti le 12 août 2009, distribué sur copies neuves en 35mm par Eurozoom.

(Emprunté librement à Wikipedia et au Framablog)


Wikipédia, quels potentiels de développement ? Tout le monde connaît Wikipédia, l’encyclopédie libre et gratuite sur internet. Alors qu’elle s’apprête à fêter ses 10 ans en 2011, Wikipédia est vue comme un mastodonte de l’internet mondial, drainant une somme d’informations colossale. Au delà des problématiques de fiabilité et de fonctionnement, la question se pose aujourd’hui de ses potentiels de développement. Projets associés, partenariats avec des institutions culturelles, les actions menées autour de Wikipédia sont souvent mal connues. L’occasion est donc donnée aux curieux, aux amateurs de culture et aux partisans du partage des connaissances de venir apprendre et échanger autour de Wikipédia.

Yooook est une plate-forme logistique pour la création numérique. Elle fournit le nécessaire aux auteurs pour distribuer, financer, héberger, presser (etc.) leurs créations. Ils peuvent ainsi accéder facilement aux modèles traditionnels de production et de diffusion. Mais surtout, la plate-forme leur donne accès à de nouveaux moyens pour répondre aux défis posés par Internet. Traditionnels, hybrides et/ou avant-gardistes ces nouveaux modèles s’articulent autour du respect du droit d’auteur, de la liberté, de la nature du réseau, du financement de la création, de l’accès à la culture et du partage de la connaissance. https://yooook.net

Expo photos Raphaêl Leroy : témoignage photographique d’un pays en effervescence où s’entremêlent les religions, les croyances et le folklore. De la chaine de l’Himalaya au désert du Thar en passant par le Gange, l’Inde du nord, entre traditions et modernité. Bien mieux que des lunettes 3D, les œuvres de Raphaêl Leroy apporteront une autre dimension à « l'immersion libre » dans la culture indienne que nous vous proposons ce soir.