MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3,50€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4,50€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 4 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 328 DU 19 JUIN AU 30 JUILLET 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 328 DU 19 JUIN AU 30 JUILLET 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024...

Soutenez Utopia Palmer

LA LEÇON DE PIANO

Jane Campion - Nouvelle-Zélande 1993 2h01mn VOSTF - avec Holly Hunter, Harvey Keitel, Sam Neill... Palme d'or au festival de Cannes 1993.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA LEÇON DE PIANOUn piano échoué sur la plage, une mer calme, un paysage sauvage néo-zélandais, voilà ce que nous donne à voir Jane Campion pour débuter La Leçon de piano. Une histoire d’amour interdite entre deux êtres que tout sépare, entre deux mondes, accompagnée des mélodies de ce même piano qui enchante le film et nos esprits longtemps après le générique de fin. On atterrit sur les côtes néo-zélandaises sans une idée de ce qui nous attend sur ce rivage du bout du monde, mais, pour Ada, le voyage commence comme un naufrage.

Ada, mère et veuve muette, a dû laisser sa vie et sa dignité derrière elle pour épouser un riche colon en Nouvelle-Zélande, son mutisme la rendant encore plus présente et forte. La puissance émane de son corps, de son visage : elle dit cent mots en un silence. Lorsque sa fille ne joue pas l’interprète auprès de ses interlocuteurs, c’est son piano qui s’en charge et nous laisse jeter un œil à ses émotions, à son intimité, à ce qu’elle ne dit pas. Ada passe de la peur à la passion en quelques notes de musique.

Tout comme Ada et son piano, Jane Campion utilise le cinéma comme moyen d’expression. À travers des personnages hors du commun, la réalisatrice met en lumière une question qui lui est chère : celle des femmes, de leur place dans la société et, d’une manière plus implicite et personnelle, dans l’industrie du cinéma. Holly Hunter remporte un Oscar en 1994 pour son interprétation de Ada McGrath, tandis que Jane Campion gagne la Palme d’Or à Cannes en 1993. Elle est la première et seule femme à ce jour à l’avoir remportée, prouvant au monde entier que la place des femmes dans le cinéma est essentielle.